background preloader

Art public

Facebook Twitter

Entretien Rem Koolhaas. De la misère symbolique", Bernard Stiegler, Le Monde. [Cip-idf] "De la misère symbolique", Bernard Stiegler, Le Monde To: CIP idf liste Subject: [Cip-idf] "De la misère symbolique", Bernard Stiegler, Le Monde Date : 11 Oct 2003 De la misère symbolique, par Bernard Stiegler LE MONDE | 10.10.03 La question politique est une question esthétique, et réciproquement : la question esthétique est une question politique.

De la misère symbolique", Bernard Stiegler, Le Monde

J'emploie ici le terme "esthétique" dans son sens le plus vaste. Initialement, aisthésis signifie sensation, et la question esthétique est celle du sentir et de la sensibilité en général. Je soutiens qu'il faut poser la question esthétique à nouveaux frais, et dans sa relation à la question politique, pour inviter le monde artistique à reprendre une compréhension politique de son rôle. Je ne veux évidemment pas dire que les artistes doivent "s'engager". Pearltrees Extension. La ville à l’oeuvre 2013/2014. Dans un contexte urbain qui ne cesse depuis quelques années de dire l’épaisseur de sa crise et l’ampleur de ses mutations, notamment sous l’influence du développement des technologies numériques de communication, alors qu’il devient le cadre de vie d’une majorité de la population mondiale, quelles sont aujourd’hui les voies et les voix des artistes et designers qui s’inscrivent dans cette « condition urbaine » ?

La ville à l’oeuvre 2013/2014

En regard de la tradition qui relie l’art à la ville depuis la fin du xixè siècle et à partir de la lecture de textes, d’œuvres et de notions (lieu, espace public, « habiter », etc), ce cours expose et questionne les formes et les enjeux contemporains de l’engagement esthétique, et nécessairement politique, de la création en milieu urbain tel qu’il se pratique par exemple par le hacking urbain, la marche ou les nouvelles cartographies. Biblio(webo)graphie.

Benjamin Paris capitale. Tilted_arc. GESTE%2005%20 %20Habiter%20 %20Campement%20urbain. Conférences vidéos. L'artiste dans l'espace urbain Sylvie Blocher, François Daune, le 17/06/2011 Artiste internationale, Sylvie Blocher abandonne en 1991 toute production d’objets pour privilégier une vision non autoritaire de l’art permettant, selon ses termes, la « décolonisation du moi » : elle tourne notamment la série vidéo Urban Stories à partir de 2005 où elle filme sans casting des personnes rencontrées au cours de ses projets en Inde, aux États-Unis, en Chine, en Amérique du Sud et ailleurs.

Conférences vidéos

Les Urban Stories sont de véritables instantanés des villes qui relatent, d’un regard intuitif, l’expérience de l’urbanité contemporaine par les citoyens eux-mêmes. Elle co-fonde en 1997 le collectif pluridisciplinaire « Campement Urbain » avec l’architecte et urbaniste François Daune. Ils réalisent ensemble de nombreux projets revisitant l’espace public et son usage, intégrant les habitants en les invitant à décoder leurs pratiques de sociabilité.

Sylvie Blocher, artiste. Espaces publics et mobilité. Tout au long de l’année 2015, la Galerie des arts visuels propose au public un programme de conférences intitulé Espaces publics et mobilité: bilans et hypothèses.

Espaces publics et mobilité

Cette suite de rencontres privilégiées réunit artistes, théoriciens, historiens dont la pratique aborde les enjeux de l’art au sein de l’espace public et son potentiel critique. Nous vous invitons à assister à ces conférences et à consulter nos archives vidéo. N’hésitez pas à nous donner vos commentaires sur notre page Facebook. Plaquette-enseignants-6-petit-musee.

Petites Leçons de Ville 2014. De février à juin 2014, Participez à un cycle de 5 soirées pour comprendre le Paris d’aujourd’hui et de demain et participer à sa construction Le CAUE de Paris organise, en partenariat avec le Pavillon de l’Arsenal et la Mission démocratie locale de la ville de Paris, la quatrième édition de son cycle de cours publics.Cette année, les Petites Leçons de Ville inviteront à explorer les rapports qu’entretiennent la ville, les arts et l’imaginaire , un jeudi par mois, de février à juin, dans la grande halle du Pavillon de l’Arsenal.

Petites Leçons de Ville 2014

Que l’art nourrisse la pensée urbaine, s’installe dans la ville, qu’il la représente, l’idéalise ou encore la transforme… chaque soirée abordera, en deux heures, un aspect de ces interactions en s’appuyant sur une introduction théorique, une étude de cas présentant une pratique artistique et des temps d’échanges et de partage autour d’expériences locales. Ranci%C3%A8re,%20jacques%20 %20le%20spectateur%20%C3%A9mancip%C3%A9. Petites Leçons de Ville 2014. Christian Ruby mars 2007. Artistes%20et%20ville. Christian Ruby : L’art public dans la ville. Christian Ruby Lorsqu’il se déploie dans les lieux publics sous la forme d’œuvres plastiques contemporaines, on le voit, mais on ne le regarde pas toujours.

Christian Ruby : L’art public dans la ville.

Et, curieusement, si les passants en parlent beaucoup parce qu’ils en deviennent spectateurs, il n’a guère de statut théorique dans les commentaires des intellectuels. Christian Ruby : L’intervention publique dans la culture. Jean-Michel Djian, Politique culturelle : La fin d’un mythe, 2005.

Christian Ruby : L’intervention publique dans la culture.

Christian Ruby Au nom de quoi, de quelle idée de la culture ou de la politique, Malraux a-t-il piloté le premier ministère d’État chargé des Affaires culturelles, fondé en 1959 ? À partir de quelle perspective se définit (et s’est défini) le devoir de politique culturelle dont semblent saisis les gouvernements de la République, depuis lors ? En retour, les créateurs, les œuvres, les agents culturels et artistiques, en France, attendent-ils vraiment tout de l’État comme beaucoup ne cessent de le prétendre ? La contribution des sociologues et des historiens à la description fine de la sphère culturelle permet-elle de comprendre son fonctionnement, et d’entreprendre des comparaisons de pays à pays ? La culture donneuse de sens. Guillaume Désanges. Art dans l’Espace Public : l’espace, le temps, la morale, la passion dans la revue "Mouvement", 2007 " In the museum you can decide how close to be to the art.

Guillaume Désanges

But in life you can’t control the art. " [1] La question essentielle que pose tout projet artistique dans l’espace public est : l’art peut-il exister en dehors des lieux qui lui sont consacrés ? 054000281. Actualités Archives - Urbain, trop urbain. Chapitre 4 integralite. Porter attention à ce qu’habituellement on néglige et s’apercevoir que le simple regard peut conférer du sens au banal, Georges PEREC nous en a laissé un témoignage littéraire particulièrement convainquant. (6) Entre le vendredi 18 Octobre 1974 et le dimanche 20 Octobre, à diverses heures de la journée, l’auteur, attablé à un café ou assis sur un banc, observe la place Saint Sulpice et raconte ce qu’il voit ; de cette place, tout a déjà été « décrit, inventorié, photographié, raconté ou recensé », mais PEREC s’intéresse à ce qui ne se remarque généralement pas, à « ce qui se passe quand il ne se passe rien ».

Chapitre 4 integralite

Il note donc le quotidien, en prenant bien soin de ne rien avancer qui ne soit purement factuel, ce qui vaut par exemple « une petite fille, encadrée par ses parents (ou par ses kidnappeurs) pleure ». L'Art de la marche. "On sait aller de la gare, ou de l’air terminal à son hôtel.

L'Art de la marche

On souhaite qu’il n’en soit pas trop éloigné. On voudrait être dans le centre. Frederique.pdf. Du subversif dans l’art : Homeless vehicles de Krzysztof Wodiczkodu. Jeudi 9 février 2012 4 09 /02 /Fév /2012 05:39 Qu’on se rappelle le homeless vehicle project de Krzysztof Wodiczko (1988). Une œuvre empoignée tout d’abord dans l’espace new-yorkais, rejouée ensuite à Beaubourg. Deux images de la même œuvre. La même, vraiment ? A New York, l’œuvre était un processus qui parcourait les rues de la ville, Krzysztof Wodiczko ayant décidé de fabriquer ses véhicules pour les offrir aux SDF.

Homeless Projection : Place des Arts par Krzysztof Wodiczko - granulés & pellets. << Retourner à la liste de vidéos Les projections publiques de Krzysztof Wodiczko animent les monuments et les bâtiments publics grâce à leur mouvement physique expressif alliant images et paroles de citoyens marginalisés : sans-abri, immigrants, survivants de violence domestique et vétérans de guerre. Homeless Projection: Place des Arts est une nouvelle projection in situ à grande échelle dans laquelle les corps et les voix des sans-abri du quartier habiteront la surface à plusieurs niveaux du Théâtre Maisonneuve.

Travaillant en étroite collaboration avec la St. 1.2.2 Art public, art critique. Wodiczko, artiste connu pour ses projections sur des bâtiments et pour ses interventions mobiles dans la ville, oppose à l’art de commande, expression d’un pouvoir, qu’il qualifie d’ « esthétique bureaucratique », un « art public critique » qu’il définit ainsi : Stratégie de remise en question des structures urbaines et des moyens qui conditionnent notre perception quotidienne du monde : un engagement qui, par le biais d’interruptions, d’infiltrations et d’appropriations esthético-critiques, remet en question le fonctionnement symbolique, psychopolitique et économique de la ville (14).

Il retrace l’histoire de cet art public critique au XXème siècle à travers les avant-gardes artistiques, leurs types d’intervention et leurs propositions. Art public art critique textes propos et documents. Nouveauxmedias.net. Début juin dernier, la 53e Biennale de Venise a réuni artistes, commissaires et critiques du monde entier avant de s’ouvrir au grand public jusqu’au 22 novembre. Au programme : pavillons “historiques” dans les Giardini, événements collatéraux dans divers lieux de la ville et l’exposition “Making Worlds” confiée à Daniel Birnbaum à l’Arsenal.

Les jardins municipaux Mieux vaut se présenter de bonne heure au Pavillon britannique afin de réserver sa place pour la projection du dernier moyen métrage de Steve McQueen intitulé “Giardini”. Le film est projeté en Split Screen juxtaposant deux zones au format cinémascope, aussi l’image tout particulièrement allongée évoque les dispositifs vidéo que l’on visualise davantage en environnement ou en performance.

Sans titre. Krzysztof Wodiczko: Blessures..., Galerie Gabrielle Maubrie, 05/2014. Architecture Mobile. Archigram. Laboratoire Urbanisme Insurrectionnel: Mobilités. Laurent Jeanpierre. Laboratoire Urbanisme Insurrectionnel: Le monde selon Disney ou la fin de la ville publique ? Houlstan.pdf. La commande artistique dans l'espace public. Document. Designcrisescontroverses. Thibault Brunet. Mem_PerrinJ_2007.pdf. Art numérique – La Ville lisible (Jeffrey Shaw) - Le Gameblog officiel du site levelfive.fr.

Souvent dans l'art numérique, les installations interactives proposent un rapport de symbiose entre le corps du spectateur/acteur et l'écran. La création dont je souhaite vous parler aujourd'hui apporte un petit ajout à ce postulat de départ. Il ne s'agit plus d'agir avec son corps mais avec un élément. Plus précisément, un vélo. Le XIIIe et le Street Art, entre contestation et politique culturelle. Maud Lecompte est étudiante aux Gobelins. "Walkumentaries" : la marche comme source d'inspiration. De l'oubli surgit la mémoire. Eriger - interface-art.com. Eriger. h2o Architectes - Monument dans la ville ou ville monument ?

Les 100 ans de la loi sur les Monuments Historiques de 1913 nous donnent, à travers ces Entretiens du Patrimoine, l’occasion de nous interroger sur la place des monuments protégés comme témoins, voire symboles, de notre histoire dans nos villes et sur l’impact que ceux-ci peuvent avoir sur les centres urbains. La commande publique : l'œuvre du troisième type. Paul Ardenne "Un art contextuel" - ratinozomes jimdo page! Paul Ardenne.

N'est pas accessible. 1% artistique et commande publique - Drac Paca. Le 1% artistique est une mesure qui consiste à réserver, à l’occasion de la construction ou de l’extension de bâtiments publics, une somme permettant la réalisation d’une ou plusieurs œuvres d’art spécialement conçues pour le lieu. N'est pas accessible. Les arts de la ville dans la prospective urbaine. N'est pas accessible. Persée : Portail de revues en sciences humaines et sociales. L'échappée belle. Www.millenaire3.com/fileadmin/user_upload/syntheses/art_dans_espace_public.pdf. Www.arpla.fr/canal10/ardenne/ardenne.pdf. ENSBA Lyon // conférences // Thomas Hirschhorn [artiste] La commande artistique dans l'espace public. Thomas Hirschhorn. Rencontre avec l'architecte Hitoshi Abe, Georges Bataille contre l'architecture. Ruines modernes / Vacarme 60 (été 2012)

1% artistique le film (Home Page) sur Whoozart, webtv des arts. Corps de/dans la ville / Jean-Luc Nancy - Université Toulouse Jean Jaurès (Toulouse II-le Mirail) Agrafmobile. Marc Augé, anthropologe. Rem Koolhaas : la ville malade de l'architecture. Avec « Demeures premières », Antonio Gallego transporte la cabane dans la ville. Il travaille sur des matériaux éphémères et réalise des photos de yourte, tente d’enfant, cachette dans les arbres. « L'art dans l'espace public: un activisme. L’art dans l’espace public : un activisme Paul Ardenne Résumé Cette conférence est l’occasion de dresser un inventaire raisonné des différentes formes d’intervention artistique en milieu urbain, .pdf.

Whiteread (Rachel) : 1994, destruction de "House" .vidéo. House (de Whiteread Rachel) et le rapport au lieu. Élisabeth Ballet-revalorisation du centre ville-la place du Pot d'Etain. Médias et villes (XVIIIe-XXe siècle) - Information et communication : médiateurs privilégiés de l’identité urbaine - Presses universitaires François-Rabelais. Corps de/dans la ville / Jean-Luc Nancy -Vidéo. Ville & Création : l'art éphémère par Malte Martin, graphiste. Petites leçons de ville 2014 - L'art dans la ville - Barbara WOLFFER. Du rôle du design dans les politiques publiques. Une étude sur l’émergence de nouveaux dialogues entre acteurs artistiques, culturels et acteurs de l’aménagement et son illustration à travers la présentation de la démarche HQAC Haute Qualité Artistique et Culturelle.

Il Grande Cretto, œuvre monumentale d’Alberto Burri à Gibellina en Sicile. L'œuvre in situ : spécificité ou contexte ? L’influence des expositions de projets d’art public sur la création in situ.pdf. Les arts de la ville dans la prospective urbaine.