background preloader

Jbmetral

Facebook Twitter

Programmes de l'école et du collège. Techniques usuelles de l’information et de la communication. Le numérique va-t-il bouleverser les pratiques pédagogiques. La vague du numérique se propage dans toute la société et submerge peu à peu les établissements d’enseignement.

Le numérique va-t-il bouleverser les pratiques pédagogiques

De l’école primaire à l’université, des programmes d’équipements et d’expérimentations sont financés par différents acteurs locaux ou nationaux. Beaucoup de hauts décideurs et d’élus (ministres, présidents de régions et de conseils généraux, maires…) investissent le numérique comme un terrain d’avenir. Les annonces se succèdent tous azimuts sans que les initiatives paraissent nécessairement coordonnées. Sur le terrain, le numérique immerge de plus en plus enseignants, élèves et parents, tous engagés dans des processus de consommation de masse : les échanges en ligne, les ressources en ligne et la vente en ligne se généralisent et se banalisent grâce au haut débit domestique, aux bornes wifi et à la 3G.

Sous la poussée irrésistible des évolutions en cours, peut-on imaginer que les pratiques pédagogiques ne changent pas ? Le numérique dès la maternelle, une solution contre l'échec scolaire? On pourrait croire qu’il s’agit du énième rapport sur l’échec scolaire, un de ces tristes refrains qu’on entonne pour se plaindre que tout va mal à l’école.

Le numérique dès la maternelle, une solution contre l'échec scolaire?

Sauf que cette fois-ci c’est un rapport sur la réussite scolaire. Simple changement de mot? Pas tout-à fait, l’institut Montaigne, un think tank de tendance libérale présidé par Henri de Castries, a en effet voulu examiner les initiatives en France et ailleurs qui avaient un impact positif sur les apprentissages et publie ce lundi un rapport "Education et numérique" qui propose des solutions pour réussir dès l’école primaire. Sans surprise, tout part d’un constat à la fois désespérant et banal: 200.000 jeunes français sortent du système éducatif sans maîtriser les savoirs fondamentaux. Ce sont ces jeunes qui auront du mal à trouver un emploi et qui poseront un problème d’insertion. Le coût d'un décrochage: 235.000 euros Reste à trouver la solution. L’École est morte, vive l’École numérique !, Le Cercle. Le système éducatif français confronté à de nombreux échecs Depuis 1990, le taux d’échec scolaire ne cesse d’augmenter : l’OCDE pointe alors des écarts croissants entre "bons" et "mauvais" élèves.

L’École est morte, vive l’École numérique !, Le Cercle

Selon l’étude PISA 2012, publiée le 10 février 2016 par l’OCDE, la France enregistre le plus grand nombre d’élèves "faibles" pour un pays développé, loin derrière des pays infiniment moins riches comme la Pologne ou le Viêt Nam. De 2003 à 2012, le taux d’élèves dits "faibles" a augmenté de 1,4 % alors que celui de l’OCDE a régressé de -1,7 %.

C’est donc à un système éducatif français peu performant et des élèves découragés que nous sommes confrontés. Conséquence : chaque année, ce sont plus de 100 000 jeunes qui quittent le système scolaire sans avoir acquis les compétences de base, aujourd’hui plus que jamais nécessaires pour évoluer dans une société caractérisée par un marché du travail atrophié. Programmes : enseignement primaire — Enseigner avec le numérique. Une large place est faite aux TICE.

Programmes : enseignement primaire — Enseigner avec le numérique

Préambule"... L’école primaire doit avoir des exigences élevées qui mettent en œuvre à la fois mémoire et faculté d’invention, raisonnement et imagination, attention et apprentissage de l’autonomie, respect des règles et esprit d’initiative. [...] Les programmes nationaux de l’école primaire définissent pour chaque domaine d’enseignement les connaissances et compétences à atteindre dans le cadre des cycles ; ils indiquent des repères annuels pour organiser la progressivité des apprentissages en français et en mathématiques. Ils laissent cependant libre le choix des méthodes et des démarches, témoignant ainsi de la confiance accordée aux maîtres pour une mise en œuvre adaptée aux élèves.

La liberté pédagogique induit une responsabilité son exercice suppose des capacités de réflexion sur les pratiques et leurs effets. . - Cycle des apprentissages fondamentaux programme du CP et du CE1Français... Français3. Tableaux. Compétences numériques, B2i, C2i... — Enseigner avec le numérique. Compétences numériques, B2i, C2i. Développer le numérique pédagogique - Collèges connectés. Le projet « Collèges connectés » Le projet « Collèges connectés » est le fruit d'une collaboration entre le ministère de l'Education Nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, les académies, et les conseils généraux concernés.

Développer le numérique pédagogique - Collèges connectés

Collèges connectés. Dans le cadre de la stratégie pour faire entrer l'École dans l'ère du numérique, soixante-douze collèges ont été sélectionnés afin de bénéficier d'un accompagnement pédagogique et d'investissements spécifiques, pour leur permettre d'aller plus loin dans l'intégration du numérique dans les enseignements et la vie scolaire.

Collèges connectés

Ces soixante-douze collèges connectés pilotes seront accélérateurs d'innovation et de changement. Les collèges connectés : pourquoi ? Démontrer les apports concrets du numérique pour les élèves, les enseignants et les famillesIntégrer le numérique dans le quotidien de l’établissement et de la communauté éducativeFavoriser les usages massifs et transversaux du numérique propices à la réussite scolaire Les collèges connectés : c’est quoi ? Une ambition nationale constituée par des usages numériques enrichis Une ambition nationale constituée par des conditions de pérennisation de ces usages.