background preloader

Rebellion(s)

Facebook Twitter

Couv Jazz Magazine février 2021. JAzz Mag Article. Choc JM OK. Télérama ! .png. Sylvain Rifflet & Jon Irabagon Rebellion(s) Line-up : Sylvain Rifflet – sax, Jon Irabagon – sax, Jim Black – batterie, Sebastien Boisseau – contrebasse Pour le 30ème festival Banlieues Bleues, Sylvain Rifflet et Jon Irabagon avaient créé une passionnante célébration de la musique de Moondog.

Sylvain Rifflet & Jon Irabagon Rebellion(s)

Les voici à nouveau réunis, au sein d'un quartet exceptionnel avec une nouvelle idée fixe : explorer un thème plutôt qu'un compositeur, quitte à se laisser surprendre. C'est dans l'histoire et l'actualité qu'ils se sont inspirés, d'Olympe de Gouges à Emma Gonzales, des droits civiques à la justice climatique, à la recherche de grands discours de rébellion(s) à mettre en sons, pour souffler dans leurs saxophones comme sur des braises. nouvel album le 6 novembre 2020 Faire œuvre d'engagement, crier sa révolte. L'exercice se traduit par l'énoncé de discours sur lesquels les jazzmen -les deux saxophonistes, le contrebassiste Sébastien Boisseau et le batteur Jim Black- construisent leur propre discours. Sylvain Rifflet & Jon Irabagon, les rebelles associés.

“Rebellion(s)”, qui sort chez BMC, est l'enfant de deux saxophonistes exceptionnels, le Français Sylvain Rifflet et l'Américain Jon Irabagon.

Sylvain Rifflet & Jon Irabagon, les rebelles associés

Un projet né de leur conviction que même aujourd'hui, le jazz peut servir de porte-voix pour les questions sociales les plus brûlantes d’aujourd’hui. Sylvain Rifflet et Jon Irabagon à la Une Ces compositions sont basées sur des discours emblématiques et montrent la diversité des voix de résistance dans divers domaines. Les paroles enflammées de André Malraux, Greta Thunberg, Emma Gonzalès, Olympe de Gouges ou Paul Robeson bousculent notre position d'auditeurs passifs, tandis que dans la tension de la musique nous entendons la passion qui sourd chez John Coltrane, Sun Ra ou Ornette Coleman. L'album présente des discours de révolte particulièrement charismatiques, d’aujourd’hui comme des temps passés, avec des phrases où la scansion de la parole remplacerait la partie vocale chantée. L’Appeal Du Disque - Décembre 2020 - CultureJazz.fr. | 00- EL MATI .

L’Appeal Du Disque - Décembre 2020 - CultureJazz.fr

Manifiesta | 01- PHILIPPE MILANTA . 1,2,3,4 ! | 02- ALAN BROADBENT TRIO . Trio in motion | 03- ED PALERMO BIG BAND . the great un-american songbook Vol. III - Run for your life | 04- OLGA AMELCHENKO . Live at Loft | 05- MARC COPLAND . EL MATI . Butano Amplitude SA. Facebook.com academiedujazz (FRA and ENG transl.) review 20.11.18 296. SYLVAIN RIFFLET & JON IRABAGON «Rebellion(s)» - les dernières nouvelles du jazz.

J A Z Z - C'est ici qu'on en parle - Page 58 - Forum rock6070. Un album de Don Cherry, ça fait toujours plaisir, même si celui-ci n’est pas officiel, paru sur le label Hit Hat, coutumier du fait.

J A Z Z - C'est ici qu'on en parle - Page 58 - Forum rock6070

Le livret consiste en une vague biographie pas du tout centrée sur l’album. Les photos utilisées sont piquées sur d’autres albums et plantées au pif, ça fait joli. Sylvain Rifflet - Jon Irabagon - Rebellion(s) - chronique sur Citizen Jazz. Sylvain Rifflet s’est hissé à un niveau musical européen et compte parmi les musicien.ne.s les plus à suivre de la décennie.

Sylvain Rifflet - Jon Irabagon - Rebellion(s) - chronique sur Citizen Jazz

Tout juste rentré d’une tournée balte avec son quartet Troubadours – un projet déjà salué par la presse et dont l’inventivité est remarquable – il ouvre maintenant une nouvelle voie avec un projet politico-textuel, musico-militant : Rebellion(s). Enregistré à Budapest, aux bons soins du Budapest Music Center, ce disque est une sorte de manifeste. Les deux saxophones de Jon Irabagon et Sylvain Rifflet sonnent l’alarme. Poussés et secoués par la batterie nerveuse et dynamique de Jim Black et la contrebasse de Sébastien Boisseau, les instruments mélodiques (le ténor rond et grave de Rifflet et les sopranos tranchants et aigus d’Irabagon) se mêlent aux voix et aux textes. Car, c’est là où l’intelligence rencontre la beauté, les morceaux portent les noms de figures historiques que Rifflet et Irabagon considèrent comme des étendards de la rébellion.

D’Olympe de Gouges à Greta Thunberg, un vent de “Rebellion(s)” dans les saxophones. Le Français Sylvain Rifflet et l’Américain Jon Irabagon créent “Rebellion(s)” au festival Banlieues Bleues, en appuyant leurs compositions sur des discours historiques prononcés de part et d’autre de l’Atlantique.

D’Olympe de Gouges à Greta Thunberg, un vent de “Rebellion(s)” dans les saxophones

Comment vient une idée ? « On la cherche », répond Sylvain Rifflet. Mais comment la trouve-t-on ? Le jazzman cale. Il sait seulement qu'il souhaitait renouveler sa collaboration avec l'Américain Jon Irabagon qui joue, comme lui, du saxophone ténor, quatre ans après un album commun (Perpetual Motion) sur lequel ils revisitaient le répertoire de Moondog. « On voulait engager un processus de compositions originales, croiser les écritures », remet le Français.

FESTIVAL BANLIEUES BLEUES, 3 avril : poing levé ! – Jazz Magazine. Musiques de révolte et de rébellion mercredi soir à la Dynamo de Pantin, avec l’association de deux groupes qui ont en commun de s’insurger contre l’injustice et l’oppression.

FESTIVAL BANLIEUES BLEUES, 3 avril : poing levé ! – Jazz Magazine

Casey (rap), Célia Wa (voix, flûte, percussion), Sonny Troupé (voix, tambour Ka) Pantin, La Dynamo, 3 avril 2019, 20h30 Le trio est né d’une convergence en duo : le rap de Casey, Martiniquaise aux textes incendiaires, et le tambour Ka, instrument traditionnel de la Guadeloupe, cultivé amoureusement par Sonny Troupé, largement connu aussi dans le champ du jazz (avec son propre quartette, et ses collaborations avec Lisa Simone, Jacques Schwarz-Bart, Kenny Garrett, David Murray, Alain Jean-Marie….). Duo complété par la voix et la flûte de Célia Wa, musicienne guadeloupéenne qui assume son art dans l’engagement : ce qui donne un trio explosif. Dès le début, la couleur est annoncée : «Ma vie est rivée à un sac de sucre». Rebellion(s) : Sylvain Rifflet (2019) - Evénement - Sortir PACA. « Sur scène, ce n'est pas seulement un des meilleurs saxophonistes actuels qu'on viendra applaudir, mais aussi une de ses œuvres les plus abouties. » Sortir Télérama.

Rebellion(s) : Sylvain Rifflet (2019) - Evénement - Sortir PACA

Rebellion(s) feat jim black au Crescent à Mâcon - Agenda. Rifflet, Irabagon, Boisseau, Black Rebellion(s) [PHOTOS] Au Crescent "Rebellion" en quartet et présentation du jazz campus estival. REBELLION(S) : SYLVAIN RIFFLET, JON IRABAGON, JIM BLACK, SÉBASTIEN BOISSEAU. Un quartet franco-américain de haut-vol pour débuter ce nouveau trimestre !

REBELLION(S) : SYLVAIN RIFFLET, JON IRABAGON, JIM BLACK, SÉBASTIEN BOISSEAU

Rebellion(s) (FR/US) - D’Olympe de Gouges à Greta Thunberg, un vent de “Rebellion(s)” dans les saxophones - Sortir Grand Paris. Le Français Sylvain Rifflet et l’Américain Jon Irabagon créent “Rebellion(s)” au festival Banlieues Bleues, en appuyant leurs compositions sur des discours historiques prononcés de part et d’autre de l’Atlantique.

D’Olympe de Gouges à Greta Thunberg, un vent de “Rebellion(s)” dans les saxophones - Sortir Grand Paris

Comment vient une idée ? « On la cherche », répond Sylvain Rifflet. Mais comment la trouve-t-on ? Le jazzman cale. Il sait seulement qu'il souhaitait renouveler sa collaboration avec l'Américain Jon Irabagon qui joue, comme lui, du saxophone ténor, quatre ans après un album commun (Perpetual Motion) sur lequel ils revisitaient le répertoire de Moondog. « On voulait engager un processus de compositions originales, croiser les écritures », remet le Français. . « J'ai mis du temps à trouver le principe de composition qui rendrait le projet probant », avoue Sylvain Rifflet qui crée Rebellion(s), avec Jon Irabagon, dans le cadre de Banlieues Bleues, un festival sensible aux propositions engagées. “Elle a un tempo précis qui fonctionne très bien avec le jeu de Jim Black”