background preloader

Frans de Waal

Facebook Twitter

Frans de Waal: Moral behavior in animals. Frans de Waal: Moral behavior in animals. Hubert Reeves : aux sources de la morale. Les primates n'ont pas fini de nous surprendre.

Hubert Reeves : aux sources de la morale

Une expérience, exécutée par l'équipe d'un biologiste italien Giacomo Rizzolatti, directeur du département des neurosciences à l'université de Parme, obtient un résultat étonnant sur le comportement de primates. Ce qu'il met au jour n'en finit pas de faire causer par ses implications, non seulement pour la biologie, mais aussi pour toute la pensée humaine. L'étude concerne le comportement de certains neurones dans le cerveau d'un singe macaque. Ces neurones portent le nom de neurones moteurs, parce qu'ils s'activent (émettent une décharge électrique) au moment où l'animal exécute une action spécifique. Par exemple, un macaque soulève un objet. Selon les auteurs, le petit singe perçoit le geste de son collègue, l'interprète correctement et transmet cette perception aux réseaux neuronaux associés aux actions. De Waal va plus loin. Lire aussi Et si les bonobos étaient de grands humanistes ?

Et si le singe était notre... avenir ? Née en captivité, Lucy, jeune femelle chimpanzé, est adoptée en 1964 par un couple américain, les Temerlin.

Et si le singe était notre... avenir ?

Il est psychologue, elle est secrétaire. Ils l'élèvent aux côtés de leur propre fils et lui apprennent à communiquer en langue des signes. Elle a sa chambre, ses jouets, et même ses animaux de compagnie. Bientôt, elle sait faire le thé à la perfection et ne dédaigne pas le bon vin. On la surprendra même à se masturber avec des photos d'hommes ! Entre l'homme et le singe, une histoire d'amour vache qui a commencé au XXe siècle, lorsque les scientifiques ont l'idée de se pencher sur le singe. Sens de l'équité.

Les chercheurs ne cessent de réduire le territoire de la "spécificité humaine". Et nous ne serions pas les seuls à faire preuve d'un "sens politique". " Jusqu'à la sexualité ! Le singe revient de loin. " Vol en orbite. Ironie du sort, c'est le singe qui permettra à l'homme d'en savoir plus sur son propre cerveau ! " Bref, il nous reste encore beaucoup à apprendre de nos cousins. «L’empathie caractérise tous les mammifères» Dans le monde des singes et de ceux qui les étudient (les primatologues), Frans de Waal occupe une place particulière.

«L’empathie caractérise tous les mammifères»

D’abord, c’est un homme dans un monde de femmes, ou presque. Jane Goodall et ses chimpanzés, Dian Fossey et ses gorilles, Shirley Strum et ses babouins… Ensuite, plus que les autres, Frans de Waal est un théoricien. Livre après livre (la Politique du chimpanzé, De la réconciliation chez les primates, Bonobos : le bonheur d’être singe…), il est allé bien au-delà des observations de terrain. C’est lui qui a longuement et malicieusement décrit les relations complexes, subtiles et troublantes des bonobos, ces singes qui font l’amour au lieu de faire la guerre, à toute heure de la journée et à toutes sortes de partenaires.

C’est aussi lui qui a sans cesse comparé les comportements, les alliances, les sentiments même, des singes avec ceux des hommes. Nous l’avons rencontré lors de son passage à Paris. D’où vient cette réflexion sur l’empathie ? Adam Smith a écrit deux livres. Frans de Waal. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Frans de Waal

Frans de Waal Franciscus Bernardus Maria de Waal Frans B. M. de Waal, né le 29 octobre 1948 à Bois-le-Duc aux Pays-Bas, est un psychologue, primatologue et éthologue néerlandais. Il est professeur en éthologie des primates au département de psychologie de l'université Emory à Atlanta et directeur du Living Links Center au Yerkes National Primate Research Center. Réalisations[modifier | modifier le code] Le principal apport de ce chercheur est la mise en évidence du phénomène de réconciliation chez de nombreuses espèces de primates après une interaction conflictuelle, aptitude que l'on considérait auparavant comme réservée à l'espèce humaine. Frans de Waal : "Les grands singes sont dotés de valeurs morales" Frans de Waal : "Les grands singes sont dotés de valeurs morales...

Frans de Waal : "Les grands singes sont dotés de valeurs morales"

" © FranceInfo La morale humaine n'est pas imposée d'en haut, elle nous vient de l'intérieur. Il est faux que le comportement moral commence et finisse avec la religion ; c'est en fait le produit de l'évolution, c'est la thèse que défend Frans de Waal. Pendant des années, raconte-t-il, il a vu des chimpanzés réconforter des voisins en détresse et des bonobos partager leurs aliments. Autant d'éléments qui pour lui renforcent la thèse des origines biologiques du sens humain de l'équité. Frans de Waal cherche à expliquer la morale par un processus venu d'en bas, en insistant sur ce qui nous lie aux animaux. Le Bonobo, Dieu et nous © Les Liens qui Libèrent. Frans de Waal, origines animales de l'empathie. Dr. Frans de Waal - The Feelings of Animals.