background preloader

Intelligence des pieuvres

Facebook Twitter

Sommes-nous seuls à savoir que l'on existe ? - DBY #72. L’intelligence fascinante des poulpes. Alors que l’oscar du meilleur film documentaire vient d’être attribué à « La sagesse de la pieuvre », l’intelligence de ces étranges animaux fascine de plus en plus. Comment un être si particulier perçoit-il le monde ? Bien chanceux est celui qui pourra le dire avec certitude. Les poulpes, ou pieuvres, dans le langage de Victor Hugo, sont des céphalopodes, une classe d’animaux marins faisant partie des mollusques. Dotés de huit bras couverts de ventouses et d’un corps musculeux sans os ni coquille, sont endémiques de nos océans. Environ 200 espèces se répartissent dans toutes les eaux marines du globe. Alors que notre dernier ancêtre commun avec eux remonte à 500 millions d’années, lorsque nous les étudions, ils présentent des similitudes troublantes avec nous, à travers leurs yeux qui nous fixent, leur cerveau au fonctionnement étonnamment proche du notre ou leur curiosité et leur envie d’explorer qui nous rappellent notre propre soif de connaissances.

Octolab TV. The Insane Biology of: The Octopus. Octopus Intelligence Experiment Takes an Unexpected Turn. Des poulpes, des crocos et du dodo. Des poulpes, des crocos et du dodo… Les pieuvres – et les autres céphalopodes – rêvent-ils ? On aurait tendance à la croire, quand on regarde ces films dans lesquels ont voir les animaux avoir des mouvements spasmodiques et changer de couleur et de texture de façon aléatoire. Mais d’ailleurs : quand et pourquoi rêve-t-on ? Vaste question, sur laquelle nos connaissances évoluent, notamment grâce à la collaboration des rêveurs lucides et enfin, un crocodile bipède, qui court sur les berges des rivières et avec le sang chaud. C’est une photographie des origines de cette espèce, qui a bien évolué depuis son apparition il y a plus de 200 millions d’années. Des poulpes, des crocos et du dodo.

C’est le programme onirico-animal qui est le nôtre pour l'heure qui vient. Retrouvez le thread de cette émission sur le fil Twitter de La Méthode scientifique. À quoi rêvent les pieuvres ? Les crocos au sang chaud, par Cécile Lestienne Le sommeil ouvre une fenêtre sur le cerveau, Philippe Pajot. Une pieuvre super-intelligente vole un crabe à un pêcheur - ZAPPING SAUVAGE. C'est pas sorcier -POULPES FICTION.

Différence entre poulpe, pieuvre et calamar. Le Poulpe (aussi appelé Pieuvre) : La pieuvre (ou poulpe) est un mollusque, apparu au début du Cambrien (540 Ma), appartenant à la classe des céphalopodes (mot signifiant tête et pieds) benthiques (partie la plus proche du fond ; opposée à pélagique, qui est la partie la plus proche de la surface de l’eau). La pieuvre se trouve généralement dans les eaux littorales. Aussi appelée octopus en anglais, la pieuvre possède 8 bras, mais pas de tentacules. Entre ses 8 bras se trouve l’ouverture buccale, possédant deux muscles tubulaires, appelés entonnoirs (ou siphons), servant à la propulsion par projection d’eau, et à l’oxygénation. La pieuvre, contrairement aux vertébrés, fixe l’oxygène grâce à une protéine appelée hémocyanine, et non l’hémoglobine. La pieuvre possède aussi des chromatophores, des cellules pigmentaires lui permettant d’arborer une multitude de couleurs.

En cas d’attaque, la pieuvre jette un épais nuage d’encre noire appelé sépia, afin de masquer sa fuite. Le Calamar : Astuce :