background preloader

Jade

Facebook Twitter

Au fait, quelles différences entre sunnites et chiites ? Que viennent faire les questions religieuses dans la crise que traverse l'Irak ? Que recouvre la division entre chiites et sunnites ? Les points-clés pour y voir plus clair. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Maxime Vaudano Que viennent faire les questions religieuses dans la crise que traverse l'Irak ? Chiites-sunnites : une division historique La scission de ces deux courants de l’islam remonte à la mort du prophète Mahomet, en 632. Les futurs chiites désignent Ali, gendre et fils spirituel de Mahomet, au nom des liens du sang ;les futurs sunnites désignent Abou Bakr, un homme ordinaire, compagnon de toujours de Mahomet, au nom du retour aux traditions tribales.

Une majorité de musulmans soutiennent Abou Bakr, qui devient le premier calife. Cliquez ici pour ouvrir la carte en grand Quelles sont les différences entre les deux ? Les chiites considèrent l’imam, descendant de la famille de Mahomet, comme un guide indispensable de la communauté, tirant directement son autorité de Dieu. Le cerveau des victimes de violences sexuelles serait modifié : ce n'est pas irréversible. Image d'un cerveau humain aux rayons X (PURESTOCK/SIPA). Une étude récente menée par une équipe de chercheurs internationaux (allemands, américains et canadiens), et publiée début juin 2013 dans l'"American Journal of Psychiatry", a mis en évidence des modifications anatomiques visibles par IRM de certaines aires corticales du cerveau de femmes adultes ayant subi dans l’enfance des violences sexuelles.

Fait remarquable, ces aires corticales qui ont une épaisseur significativement diminuée par rapport à celles de femmes n’ayant pas subi de violences sont celles qui correspondent aux zones somato-sensorielles des parties du corps ayant été touchées lors des violences (zones génitales, anales, buccales, etc.). Et l’épaisseur de ces zones corticales est d’autant plus diminuée que les violences ont été plus graves (viols, plusieurs agresseurs,…). Comprendre les dysfonctionnements sexuels des victimes Des modifications génétiques observées Le rôle de la mémoire traumatique de l’événement. Trier, jeter, donner, troquer, revendre : 25 sites pour réussir ses rangements de printemps. Image : mackapar.blogspot.fr Côté météo, le nord de la France a encore tout d’un glaçon géant.

Mais si j’en crois mon calendrier, le printemps est bientôt là et il est temps de penser à ranger sa maison et à effectuer un grand ménage de circonstance, n’est-ce pas ? Voilà quelques astuces et quelques sites pour procéder au mieux. L’art du désencombrement Image: John Golden C’est souvent insidieux et on ne s’en rend pas toujours compte: la façon dont nous accumulons des affaires et des choses embarrasse non seulement notre espace de vie, mais aussi notre tête.

Ranger son intérieur peut donc participer d’une démarche salvatrice pour le changement de saison, pour symboliquement s’alléger de l’hiver et se nettoyer de ce qui nous encombre. Oui mais voilà, c’est un art de bien ranger et de savoir faire le tri, jeter, recycler, donner, revendre, stocker… De manière générale, il est conseillé de s’y mettre au fur et à mesure, surtout lorsqu’on a du mal à se séparer des affaires. Astuces pour un nettoyage de printemps..écolo! Réagissez : Partagez : Ça y est, les beaux jours reviennent, c’est le moment de faire le grand ménage chez soi, sans polluer la planète. Selon l’EPA, les niveaux des polluants de l’air d’intérieur peuvent être de deux à plus de 100 fois plus élevés qu’à l’extérieur… De plus, sous une apparente propreté se cachent souvent des résidus chimiques, du chlore, de l’amoniaque, des phtalates….en bref, une vérité bien pire que la poussière et l’odeur de renfermé après un long hiver.

La première étape pour le nettoyage de printemps est d’ouvrir ses fenêtres et laisser ces polluants sortir ! Cessez les déodorants d’intérieur synthétiques, les produits de nettoyage à parfum bourrés de COV et autres produits chimiques toxiques…préférez le parfum des fleurs authentiques et de la nature ! Par ailleurs, un coup d’aspirateur et de chiffon partout dans la maison ne lui fera pas de mal. N’oubliez pas votre lit et pensez à retourner le matelas ! Le grand ménage écologique de printemps. Le printemps s’installe doucement un peu partout, ce qui signifie : grand nettoyage. Alors on ouvre bien grand ses fenêtres, on relève ses manches et on se prépare pour dépoussiérer son intérieur version écolo ! Nettoyer, jeter, trier, faire briller… Tout cela peut se faire sans polluer la planète. Il suffit geste d’adopter quelques bons gestes. Pour faire briller votre maison sans nuire à l’environnement, voilà quelques conseils : Dépolluez l’air de votre maison Avant de tout laver de fond en comble, la première chose à faire, est de bien aérer votre intérieur.

Que du naturel ! Il est temps de frotter dans tous les coins. -Le vinaigre blanc. -Le savon noir. -Le bicarbonate de soude. Faites de la place Ce grand nettoyage de printemps est aussi une bonne occasion de vous débarrasser de tout ce dont vous n’avez plus besoin. Le printemps étant là, il est temps de ranger les vêtements d’hiver. Hélène Toutchkov Laissez un commentaire : Votre commentaire (min. 40 caractères) Académie en ligne : tous les cours de l'année en accès gratuit.