background preloader

Existentialisme

Facebook Twitter

Le courant philosophique dont se réclamait Jean-Paul Sartre est l’existentialisme.

Créé au XIXe siècle par Søren Kierkegaard, l’existentialisme est un courant de pensée au sujet de l’existence humaine et de la façon dont nous nous positionnons dans le monde. Quelques philosophes et auteurs existentialistes du XXe siècle sont Albert Camus, Simone de Beauvoir, Gabriel Marcel, Karl Jaspers, Martin Heidegger, Nicolas Berdyaev et Martin Buber. Camus, Beauvoir et Marcel sont français comme Sartre.

L’idée principale de l’existentialisme est que l’existence précède l’essence. Cela signifie que les êtres humains n’ont pas de valeur avant leur existence : ni valeur, ni bonté, ni but. Il n’y a pas de raison fondamentale de notre existence. Au début, nous existons, puis nous devenons les êtres distincts.

Le corollaire de cette idée est que notre essence est déterminée par nos choix et nos actes. Nous sommes des êtres libres, donc la façon dont nous agissons montre vraiment qui nous sommes. Cette idée du choix est primordiale pour Sartre. Il la souligne avec beaucoup d’insistance: nous sommes responsables de nos actes, de nos choix, et réellement de ce que nous sommes. Ceci explique pourquoi Sartre était si engagé politiquement, et pourquoi dans ses dernières années, il est devenu plus activiste qu’existentialiste.

Une autre idée que Sartre développe est celle du néant. Le néant est l’absence qui nous précède parce que nous n’avons pas d’essence hors de l’action. Ce néant est la capacité de penser quelque chose que nous ne croyons pas ; l’indépendance de nos pensées est cette sorte de néant, néant intimidant.

Pour les existentialistes, il n’y a pas de Dieu ni de nature humaine. Nos choix sont ce qui nous détermine, mais qui est-ce qui guide le monde ?

Simone de beauvoir. Sartre et beauvoir. Sartre et Beauvoir. Jacques Lavigne (philosophe) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jacques Lavigne (philosophe)

Pour les articles homonymes, voir Lavigne. Jacques Lavigne (1919-1999) est un philosophe canadien. Auteur de L'Inquiétude humaine, il est parfois considéré comme le premier philosophe de la modernité à voir le jour au Québec. L’ouvrage majeur de Jacques Lavigne L’inquiétude humaine fut édité en Europe dans la collection « Philosophie de l’Esprit » chez Aubier-Montaigne. Il est important de ne pas confondre avec la collection « Esprit » du même éditeur. Lavigne pose une question majeure, qu’il travaille de différentes manières dans son œuvre, soit la capacité de l’homme à atteindre ce qu’il appelle l’ « authenticité ».

Dans L'inquiétude humaine, Lavigne aborde la question du réel, compris comme transcendance jamais totalement accessible. L'existentialisme sartrien. Jean-Paul Sartre, Albert Camus - Le projet existentialiste. Pour vivre dans ce monde qui lui est étranger, l’homme n’a d’autre choix que d’exercer sa liberté.

Jean-Paul Sartre, Albert Camus - Le projet existentialiste

Il faut imaginer Sisyphe heureux, ajoutera Albert Camus. ◊ L’Être et le Néant. Essai d’ontologie phénoménologique, Jean-Paul Sartre, 1943. ◊ Le Mythe de Sisyphe.

Simone de Beauvoir

Maurice Merleau-Ponty (1908-1961) Camus. Sartre. La psychanalyse existentielle et morale chez Sartre. Une posture existentialiste. Préambule « Le genre de philosophie que l’on choisit dépend du genre d’homme que l’on est » Fichte .

Une posture existentialiste

Le genre de psychothérapie que l’on choisit dépend aussi du genre d’homme que l’on rencontre. Début des années 80… Un soir de mauvais temps. Un long couloir, une lueur blafarde. Lui et moi, chacun de notre côté, faisant les cents pas. Juliette et miles. Juliette greco et boris vian. Quelques philosophes L'existentialisme. Maurice Merleau-Ponty (1908-1961) Søren Kierkegaard 1813-1866 (pré-existentialiste) Friedrich Nietzsche 1844-1900. Sartre et Camus. Nobel 1964 - Jean-Paul Sartre 1905-1980. Actualité articles L'existentialisme. L’Existentialisme (XXe siècle) Les courants littéraires ► vous êtes ici Courants littéraires L’Existentialisme XXe siècle Présentation L’existentialisme, courant de philosophie plaçant au cœur de la réflexion l’existence individuelle, la liberté et le choix personnels, thèmes qui furent traités en littérature aux XIXe et XXe siècles par des écrivains associés à ce mouvement de pensée.

L’Existentialisme (XXe siècle)

Principaux thèmes Opposé aux grands systèmes philosophiques et englobant des vues d’une grande diversité, l’existentialisme se caractérise par des grands thèmes liés à une préoccupation majeure : l’existence individuelle déterminée par la subjectivité, la liberté et les choix de l’individu. L’individualisme moral La plupart des philosophes depuis Platon soutenaient que le bien moral est le même pour tous. Subjectivité Tous les existentialistes accordaient une importance capitale à l’engagement personnel et passionné dans la recherche du bien et de la vérité.

Choix et engagement → Lumière sur littérature et engagement au XXe siècle. Histoire Pascal. SARTRE ET CAMUS. Existentialisme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Existentialisme

L’existentialisme est un courant philosophique et littéraire qui postule que l'être humain forme l'essence de sa vie par ses propres actions, en opposition à la thèse que ces dernières lui sont prédéterminées par de quelconques doctrines théologiques, philosophiques ou morales. L'existentialisme considère donc chaque personne comme un être unique qui est maître, non seulement de ses actes et de son destin, mais également, pour le meilleur comme pour le pire, des valeurs qu'il décide d'adopter. Selon Sartre, la famille passe avant le rêve de soi-même. Walter Kaufmann décrit l'existentialisme comme « le refus d'appartenir à une quelconque école de pensée, la répudiation de l'adéquation d'une quelconque croyance, et en particulier des systèmes, et une insatisfaction de la philosophie traditionnelle considérée comme superficielle, académique et éloignée de la vie[1]. » Introduction[modifier | modifier le code] Concepts[modifier | modifier le code]

Simone Weil 1909-1943 (existentialisme chrétien)