background preloader

Gladio Otan

Facebook Twitter

Lettre ouverte aux Européens coincés derrière le rideau de fer israélo-US. Vu d'Occident, l'Otan mène la guerre contre le terrorisme. Mais sitôt sorti de ce monde bien ordonné, la vérité est autre : l'Otan est le maître du terrorisme international, protégeant des camps d'entraînement d'Al-Qaïda en Libye et en installant d'autres sur son propre sol, en Turquie. Jamais Al-Qaïda n'a renversé de gouvernement ni conquis de nation, toujours il a détruit des sociétés, appliquant pour Washington la doctrine straussienne du chaos constructeur.

Pour Hassan Hamade, la civilisation débuta en Syrie, tandis que l'Europe, l'Amérique du Nord et Israël ne sont encore qu'au stade de la barbarie. Vous n'en avez pas conscience et pensez être supérieurs ? Il vous ouvre les yeux. Je vais vous raconter des choses graves que le rideau de fer imposé à l'Union européenne vous empêche de savoir. Oui, Al-Qaïda, celle que le dictionnaire politico-sécuritaire de votre « Occident » définit comme la mère accoucheuse de la plus cruelle des mouvances terroristes se réclamant de l'islam. ► 1.

La guerre secrète en France. L’invasion et l’occupation de son territoire par l’armée allemande pendant la seconde guerre mondiale demeure le plus grand traumatisme de l’histoire moderne de la France. Le 14 juin 1940, Paris tombait entre les mains des nazis. Tandis que les sympathisants de l’extrême droite au sein de l’armée et des élites politiques, partisans du maréchal Philippe Pétain, pactisaient avec l’occupant et installaient un gouvernement de collaboration à Vichy, le général Charles de Gaulle se réfugia à Londres et déclara aux Français qu’il représentait l’unique gouvernement légitime de la France. De Gaulle insista pour que continue la guerre contre l’occupant. Afin de collecter des renseignements, d’assurer la liaison avec les mouvements de résistance locaux et d’organiser des opérations de sabotage en territoire ennemi, il fonda à Londres le Bureau Central de Renseignement et d’Action.

Le Plan Bleu Les cellules de cette armée secrète essaimèrent bientôt à l’ensemble du territoire. Paix et Liberté. La guerre secrète en Allemagne | Les armées secrètes de l’Otan (XV) Klaus Barbie (1913-1991). Après avoir joué un rôle important dans l’assaut du ghetto d’Amsterdam, il devient chef de la Gestapo à Lyon où il lutte contre la Résistance et parvient à arrêter et torturer Jean Moulin. Après la guerre, il est recherché par les Nations Unies, mais est secrètement enrôlé par la CIA pour créer le Gladio allemand. Mis en cause en Allemagne, il est transféré en Bolivie, en 1951. Il devient rapidement le chef des services de renseignement boliviens et l’homme fort du pays, où il arrête et exécute Che Guevara.

Cependant, après un changement de régime, il est expulsé à son insu vers la France où il est jugé et condamné à la prison à perpétuité. Le 27 février 1933, vers 21 h, un incendie commença à ravager le Reichstag, le Parlement allemand, à Berlin. Ce ne sont pas ses qualités morales qui valurent à Barbie d’être sauvé par les agents des services secrets US mais plutôt ses compétences et son utilité potentielle dans la création du réseau stay-behind allemand. Le Luxembourg. Un énorme scandale au Luxembourg, impliquant les services secrets fait sauter le gouvernement. Afin de vous donner envie de lire cet article, en voici quelques lignes : « L’importance du scandale des services secrets luxembourgeois va bien au-delà les frontières du Grand-Duché. Il permet de jeter un regard sur le fonctionnement interne des services secrets qui sont tout sauf des “agences de renseignement” politiquement neutres à qui il incomberait de protéger la population du danger. » Cette info, énorme en effet, n’a eu absolument aucun écho dans les média mainstream… Vous apprécierez !

Le gouvernement luxembourgeois démissionne à cause d’un scandale impliquant les services secrets Le gouvernement luxembourgeois a démissionné le 10 juillet suite à un scandale dans lequel sont impliqués les services de renseignement. La commission parlementaire a accusé Juncker de ne pas avoir informé correctement la commission de contrôle traitant des abus dont sont responsables les services secrets, ou de l’avoir fait incomplètement. Peter Schwarz SOURCE : www.mondialisation.ca. Luxembourg : Jean-Claude Juncker refuse de démissionner pour le Gladio. Le Premier ministre du Luxembourg ; Jean-Claude Juncker, a refusé devant la chambre de démissionner, ce 10 juillet 2013, après la publication du rapport de la Commission d’enquête parlementaire sur le Service de Renseignement de l’État [cf. document joint].

Le rapport conclut à la responsabilité de M. Juncker dans les errements du service de renseignement qui a, entre autres, procédé illégalement au fichage des 3/5 de la population grand-ducale et à diverses opérations d’espionnage et de chantage. Le Gladio aurait officiellement été dissous au Luxembourg en 1990 (comme dans les autres États européens) et n’aurait pas poursuivi son activité (au contraire de ce qui a été observé ailleurs). Cependant, les responsables du service de renseignement auraient alors continué à espionner illégalement des personnalités pour des motifs privés sans que le Premier ministre n’intervienne. Premier ministre depuis 18 ans, M. Gladio B. MI6. Réseau "Stay-behind" Oppérations sous fausse bannière : "false flag". Le réseau Gladio : Armées secrètes d'Europe. Le réseau Gladio : Armées secrètes d'Europe 1/5 - une vidéo Actu et Politique.

Le retour de Gladio et la renaissance de la Terreur sous le règne du tyran Nicolas Sarkrazy. Traduction SOTT Qui est le vrai tyran qui « assassine son propre peuple » ? Un autre jour, une autre attaque false-flag dans une autre démocratie occidentale évoluée. Cette fois, le peuple de France est la cible d'un terrorisme d'État à l'occidentale et d'une stratégie de la tension. Le pigeon s'appelle Mohamed Merah. Opération terroriste ordinaire pilotée par l'État dans le but d'accroître les tensions, les peurs et les haines au sein de la société occidentale. En 1984, Vincenzo Vinciguerra, un néo-fasciste et terroriste italien, a décrit l'existence en Italie d'un réseau de l'ombre constitué d'officiers militaires et de dirigeants politiques qui organisaient fréquemment des attaques terroristes dans le but de maintenir la droite au pouvoir.

Il fallait attaquer les civils, les gens ; des femmes, des enfants, des innocents, des inconnus totalement à l'écart de tout jeu politique. En quoi ces informations sont-elles pertinentes ici ? Je ne défends pas l'islam, j'énonce des faits. Le retour de Gladio - Attentat en Italie : deux suspects interrogés par la police. Le maire de Brindisi, Cosimo Consales, s'adresse à ses concitoyens affectés par l'attentat qui a causé la mort d'une lycéenne samedi 19 mai. | AP/Max Frigione Deux personnes ont été interrogées par la police de Brindisi, dans le sud-est de l'Italie, dans le cadre de l'enquête sur l'attentat qui a tué une élève et en a blessé cinq autres samedi matin devant un lycée de la ville, a indiqué dimanche le site internet du Corriere della Sera.

"La piste suivie par la police est celle de l'action terroriste", a indiqué le journal italien en reprenant des informations du site local d'information www.brindisireport.it. Selon Brindisireport, ces personnes auraient été "identifiées grâce à des enregistrements de caméras de surveillance" à proximité du lycée. Selon les informations de Brindisireport, l'un des suspects est un ex-militaire de carrière avec des connaissances en électronique et aurait des proches qui vendent des bonbonnes de gaz à usage domestique. Le juge anti-mafia Imposimato accuse le groupe Bilderberg de terrorisme. La guerre de la finance privée. Groupe Bilderberg. Terrorisme d'État : le réseau Gladio.

Les armées secrètes de l'OTAN.