La politique éducative de la Commission européenne

Facebook Twitter

La dégradation programmée des conditions d’enseignement. L'incroyable pyramide de l'Education Nationale... Un Genre de Rumeurs... Rassure-toi ! Tu veux un bonbon ? Le saviez-vous ?

Un Genre de Rumeurs... Rassure-toi ! Tu veux un bonbon ?

La presse très officielle évoque très clairement le « Rapport Lunacek »Source Direct Matin : Extraits et notes : « Concrètement : quelques pistes de mise en application pratique des principes généraux énoncés par le rapport peuvent être identifiées dans les recommandations qui avaient été formulées par la Commission des droits de la femme et de l'égalité des genres (rumeur ?).

Quid de la souveraineté ? La même presse évoquait fin 2013 le rapport « Estrela »Source Direct Matin : « Cette résolution recommandait aux États-membres de l'UE d'assurer l'éducation à la sexualité des enfants dès le primaire ! ... une rumeur, vraiment ? À lire sur le sujet :- « Vote du rapport Lunacek au Parlement Européen » - « Un rapport de l'OMS sur la mastrubation à la maternelle » Et en bonus, la lettre de Peillon que, selon les lois qu'il souhaite instaurer, nous pouvons désormais appeler Madame : © InconnuMadame la ministre franc-maçonne Vinciane Peillon. Au nom de la loi je vous endette ! ". L’Ecole, fabrique de l’« Homme Nouveau » Mariage « pour tous », répression policière des « dissidents », marginalisation médiatique de la contestation, spectacles redondants de FEMEN hystériques, victimisation des minorités ethniques, sexuelles et de l’antifascisme de l’ultragauche (affaire « Méric ») : la liste des atteintes à notre civilisation et à nos valeurs fondamentales (chrétiennes ou musulmanes d’ailleurs) parait s’allonger chaque jour.

L’Ecole, fabrique de l’« Homme Nouveau »

Cependant, on focalise trop peu sur le point crucial, le lieu où se livre la bataille décisive : l’Ecole, d’où sortira la première génération d’enfants intellectuellement nettoyés, « brainwashed ». L’Ecole devient une matrice scolaire pour l’Homme Nouveau ; matrice qui a abandonné la priorité de l’éducation des futures élites ; en effet, auparavant, un diplôme était la garantie d’un emploi futur et l’université la quasi-certitude de faire partie des classes supérieures. En CM1, les enfants devront apprendre à s’exprimer sur les sentiments amoureux. Source: Que frabrique l'école institution ? Brighelli : comment Big Brother contrôle l'apprentissage de la lecture.

Pendant que Vincent Peillon amuse la galerie (les maires, et les mères et pères - et les journalistes) avec des problèmes de rythmes scolaires et d'animation des fins d'après-midi, la liquidation de l'école continue.

Brighelli : comment Big Brother contrôle l'apprentissage de la lecture

Les chargés de pouvoir du ministre - les inspecteurs du primaire, ou IEN - parcourent les classes pour imposer la doxa des ex-IUFM néo-ESPE : faire tout ce que l'on peut pour ne pas apprendre à lire, ni à calculer, ni... Le vrai pouvoir (un pouvoir se reconnaît d'abord et surtout à son pouvoir de nuisance) est là, au ras des écoles, et non rue de Grenelle. Que peut réellement un ministre, susceptible demain d'être appelé à d'autres fonctions - surtout s'il se présente, comme Peillon, aux élections européennes ? En revanche, un administratif nommé pour une quarantaine d'années, et inamovible, peut faire autant de mal (ou de bien, n'exagérons pas, il est des inspecteurs compétents et compatissants) que sa formation, ses convictions et ses ambitions le lui permettent. L'ingénierie Sociale.

Le parlement grec annule le droit à l’enseignement gratuit pour tous. Home » Nouvelles internationales » Europe du Sud » Grèce Par Robert Stevens 3 avril 2013 Jeudi 28 mars, le parlement grec a adopté une loi, nommée Plan Athéna, qui vise à démolir l’enseignement supérieur gratuit et fourni par l’Etat.

Le parlement grec annule le droit à l’enseignement gratuit pour tous

La loi a été passée de force en violation flagrante de la constitution grecque qui ne permet pas l’abolition des universités. La loi a été adoptée avec 148 voix pour et 125 contre. Les députés de la Gauche démocratique, le plus petit des trois partis formant la coalition dirigeante qui comprend aussi le parti conservateur Nouvelle Démocratie et le PASOK social-démocrate, ont voté contre ces mesures.

Athéna a pour conséquence la fermeture immédiate de quatre universités (soit dix pour cent des 40 restant). Environ 20 pour cent des instituts supérieurs d'enseignement technologique de Grèce seront également abolis et un certain nombre d’autres fusionneront pour devenir des facultés privatisés. Le nivellement par l'europe. Mongrain: L'école est déconnectée!

Comment la Commission européenne a imposé son agenda néolibéral à l'école - [L'école démocratique - De democratische school] Cette politique éducative n’est pas secondaire.

Comment la Commission européenne a imposé son agenda néolibéral à l'école - [L'école démocratique - De democratische school]

Elle est devenue prioritaire du fait même de son importance économique. C’est une politique qui dépasse les enjeux économiques immédiats de compétitivité. Elle a une dimension anthropologique. Elle veut changer l’homme en changeant la formation des hommes. Cette politique éducative participe en effet d’une transformation des sociétés afin de les rendre conformes au modèle de l’ordre parfaitement concurrentiel à construire. La référence humaniste commune qui a servi à bâtir les édifices institutionnels d’éducation, se mêlant en cela aux références religieuses et nationales diverses, est la cible principale des nouvelles orientations éducatives.

Comment se fait-il que la politique éducative soit devenue principalement une politique de formation de la main d’œuvre sur un marché unique ? Les grandes étapes : de Rome à Lisbonne On peut s’étonner que l’éducation et la culture aient été à ce point absentes des premiers pas de la Communauté. La destruction de l'Education - Un impératif du Nouvel Ordre Mondial. Ils veulent militariser l'école ! Sarkozy, ce président qui multiplie les interventions militaires a décidé d'organiser une vaste campagne d'embrigadement de l'enfance, en violation avec la Convention Internationale des Droits de l'Enfant et du principe de laïcité de l'école !

Ils veulent militariser l'école !

C'est inacceptable ! L'Inspecteur d'Académie, Directeur des services départementaux de l'Education Nationale du Var a osé adresser un courrier officiel aux professeurs des écoles pour les inviter à expliquer aux élèves : « Les missions des soldats français au service de la paix » ! Il leur faudrait par là même adresser des dessins aux 12 000 soldats qui interviennent au-delà de nos frontières. Quelles sont donc ces missions de paix ? L'Inspecteur d'Académie dans sa lettre invite des enseignants à rompre avec la laïcité de l'école et avec le code de déontologie qui consiste à ne pas manipuler les enfants qui leur sont confiés. Je fais mienne la réflexion d'une enseignante en retraite : Outcome Based Education... The Social Engineering of Students.

Mainmise sur l’école. Restructuration de notre système scolaire selon l’idéologie néolibérale par Alfred Burger* Ces derniers mois, il s’est avéré que des milieux financiers influents qui opèrent dans le monde entier ne se gênent pas de faire des profits avec les besoins fondamentaux des hommes et de ruiner des économies natio­nales entières afin de satisfaire leur cupidité et leur soif de pouvoir.

Mainmise sur l’école

Face à cette situation, il faudrait reconsidérer sous tous leurs aspects différents phénomènes économiques et sociaux des dernières années qui ont provoqué un malaise chez un grand nombre de personnes. La transparence de l’analyse permet une réflexion claire, indique des perspectives d’action et rend la résistance possible. A titre d’exemple, nous allons examiner de près les changements dans le domaine de l’école. Education et autorités responsables privées Friedman propose des «chèques-éducation» qui permettent aux parents de choisir les écoles qu’ils considèrent comme les meilleures pour leur enfant.

Conclusions. L'enseignement européen sous la coupe des marchés - [L'école démocratique - De democratische school] La privatisation mondiale de l’éducation : Le premier ministre Jean Charest au service d’une élite mondialiste. La hausse des droits de scolarité au Québec s’insère dans un processus de privatisation mondiale de l’éducation, un processus dicté par une élite mondialiste dont Jean Charest fait partie.

La privatisation mondiale de l’éducation : Le premier ministre Jean Charest au service d’une élite mondialiste

Line Beauchamp (Ministre de l’éducation) et Jean Charest (PM) Photo : Agence QMI L’entêtement du gouvernement Charest à vouloir augmenté les droits de scolarité, à bonifier les prêts étudiants et à instaurer un régime de remboursement proportionnel au revenu (RPR), cet entêtement est facile à comprendre lorsqu’on regarde de plus près d’où proviennent ces idées de réformes de l’éducation. Il ne s’agit pas d’idées qui sont sorties du cerveau du Premier ministre ou de la ministre de l’éducation, ces idées viennent de l’extérieur, ces réformes ont été conçues loin du Québec, dans des institutions internationales à vocation de mondialisation. De l’Angleterre au reste du monde Le programme mondial de privatisation du financement de l’éducation a débuté en Angleterre en 1998. Le cas du Québec M. M. M. M. M. M. Instrumentalisation de la jeunesse.

Une salle de classe sans prof. En Floride, une nouvelle loi vise à réduire le nombre d’élèves par classe.

Une salle de classe sans prof

Et certaines écoles ont opté pour une alternative : une salle sans prof. Les élèves planchent donc devant un ordinateur, écrit The New York Times. Le premier jour de son année de terminale au lycée de North Miami Beach, Naomi Baptiste, qui s’attendait à être accueillie par un enseignant, fut surprise. “Dans la classe, il n’y avait que des ordinateurs”, raconte Naomi, qui a rejoint ses camarades médusés. “On a découvert que pendant l’été, on nous avait inscrits à ces cours.” Naomi, avec quelque 7 000 élèves de l’enseignement public du comté de Miami-Dade, participe à un programme où les matières du tronc commun sont enseignées à l’aide d’ordinateurs, dans une classe sans professeur.

Ces classes virtuelles, baptisées “labos d’apprentissage électronique”, ont été mises en place à l’automne dernier, dans le cadre d’un amendement [à la Constitution de Floride] portant sur la réduction du nombre d’élèves par classe. Alors finalement, les Tice ne vont pas nous sauver ? Je ne sais pas si vous avez remarqué mais en ce moment, les Tice en prennent plein la tête (cette expression familière remplaçant celle à laquelle je pense mais que je n’oserai jamais écrire dans un blog hébergé par Educpros).

Alors finalement, les Tice ne vont pas nous sauver ?

Ou plutôt ce sont les évangélistes des Tice qui en prennent plein la tête (deuxième et dernière parenthèse : le substantif « évangéliste » nous venant tout droit des Etats-Unis, ce qui n’étonnera personne, compte-tenu du fait que nous en avons beaucoup moins qu’eux sur nos chaînes de radio et de télévision). Il me semble que c’est Hubert Guillaud qui a réussi le plus beau feu d’artifice, avec son dernier article sur InternetActu, dans lequel il commente une étude américaine et ses répercussions dans la blogosphère éducative de ce pays.

On dirait bien que Guillaud partage les conclusions de l’étude et de ses plus fins analystes, à savoir : 3- Que les tests d’évaluation des élèves américains sont totalement obsolètes et ne mesurent plus grand chose d’intéressant. ERT. Rappelons d’abord ce qu’est l’E.R.T. (ou Table Ronde Européenne) : Fondée en 1983, ce cartel regroupe 47 des plus importants dirigeants industriels européens. Parmi eux, Jérôme Monod (Suez, la Lyonnaise des Eaux), Louis Schweizer (Renaud), Alain Joly (L’Air Liquide), Jean-René Fourtou (Rhône Poulenc), Jan-Louis Beffa (St Gobin), Carlo de Benedetti (Cofide, Cir), etc. Le Président de la commission Enseignement de l’E.R.T. est François Cornélis (Pétrofina).

Aux Etats-Unis et au Japon, des groupes analogues se mettent en place en même temps et avec les mêmes buts. Un constat : 1989, l’E.R.T. publie un rapport intitulé “ Education et compétence en Europe ”. Industrie et établissements d’enseignement (devraient pouvoir) travailler ensemble au développement de programmes d’enseignement sur mesure spécialement faits pour les adultes qui poursuivent leurs études sans quitter leur emploi… ” En mai 1991, la Commission précise, dans un autre rapport : Nous n’avons pas de temps à perdre. Le tournant des années 80. A l'ombre de la Table Ronde des industriels La politique éducative de la Commission européenne Par Nico Hirtt (extrait des Cahiers d'Europe, n°3, hiver 2000) Y a-t-il une politique éducative européenne ?

Voilà dix ans, la question aurait fait hésiter. S’il faut dater la naissance d’une politique éducative européenne, nous choisirons l'année 1989. Rapprocher l’Ecole de l’entreprise Ces doléances trouveront vite des oreilles attentives. Déréguler le système éducatif S’agissant de l’enseignement professionnel - seul domaine où la Commission avait quelque compétence avant Mastricht - cette orientation politique n’est pas neuve. Mais désormais les demandes des milieux économiques dépassent largement le cadre de l’enseignement de qualification.

La Commission européenne a parfaitement intégré cette mission. " La question centrale, dit-elle, est d'aller vers une plus grande flexibilité de l'éducation et de la formation, permettant de prendre en compte la diversité des publics et des demandes.