background preloader

Tree1

Facebook Twitter

FRANC- MAÇONNERIE et la POLITIQUE. Le panthéon maçonnique du Québec contemporain. « La franc-maçonnerie, sans qu’on y prît garde, a donc créé autour d’elle une multitude de sociétés dans lesquelles elle répand ses suggestions, de même que le pouvoir occulte les répand chez elle.

Le panthéon maçonnique du Québec contemporain

Ces sociétés sont ses armées en même temps que sa couverture protectrice, de même qu’elle est l’armée et la couverture protectrice du pouvoir occulte. Comment, par ces milliers de société, et par les suggestions incessantes qui leurs sont faites, le pouvoir occulte n’arriverait pas à détruire de fond en comble la façon de penser d’une nation? » Mgr Henri Delassus, La Conjuration antichrétienne Le panthéon maçonnique du Québec contemporain Petite revue des forces antichrétiennes Différentes sociétés, différents champs d’actions Il est très difficile pour un néophyte de comprendre le comportement des loges maçonniques au Québec simplement en observant leurs activités directes.

L’armée antichrétienne de la franc-maçonnerie québécoise La Fondation Humaniste du Québec Le Mouvement Laïque Québécois. Les Arcanes dévoilées de l'Ombre à la Lumière. James Anderson (1678-1739) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

James Anderson (1678-1739)

James Anderson (vers 1678–1739)[1], pasteur écossais presbytérien et franc-maçon[2] joua un rôle capital dans la naissance de la franc-maçonnerie moderne, dite « spéculative », en particulier par sa contribution à l'ouvrage connu aujourd'hui sous le nom de Constitutions d'Anderson. James Anderson est né et a grandi à Aberdeen, en Écosse. Il obtient en 1698 un Master of Arts au Marischal College d'Aberdeen ainsi qu'une bourse de quatre ans pour étudier la théologie. Il fut ordonné pasteur dans la Church of Scotland en 1707 et partit alors vers Londres, où il épousa une veuve possédant quelque argent et officia dans la congrégation de Glass House Street jusqu'en 1710, puis dans l'église presbytérienne de Swallow Street jusqu'en 1734, et à la Chapelle de Lisle Street Chapel jusqu'à sa mort.

Il semble qu'il ait perdu énormément d'argent dans le crash de la South Sea Company en 1720. John Theophilus Desaguliers (1683-1744) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

John Theophilus Desaguliers (1683-1744)

John Theophilus Desaguliers, né Jean Théophile Désaguliers, (La Rochelle[1], 12 mars 1683 - Londres 29 février 1744) est un scientifique principalement connu de nos jours comme un des fondateurs de la Franc-maçonnerie dite moderne. Il est aussi un ardent défenseur et propagateur des idées d'Isaac Newton tant scientifiques que philosophiques et politiques. Biographie[modifier | modifier le code] John Theophilus Desaguliers est le fils d'un pasteur huguenot réfugié en Angleterre en 1683, peu de temps avant la révocation de l'édit de Nantes, bien qu'une légende huguenote, reprise par différents auteurs, ait imaginé un départ plus tardif, au cours duquel l'enfant aurait quitté la France caché dans un tonneau de vin, ou dans un panier à linge[2].

James Anderson (1678-1739) Arcana arcanorum, les hauts Mystères. Arcana, monographie diffusée par l’Ordre Maçonnique Hermétique. «fils de la Veuve» L’expression «fils de la Veuve» est bien connue dans la Maçonnerie.

«fils de la Veuve»

Elle désigne, en général, l’ensemble de ceux qui ont eu accès à l’initiation maçonnique et qui se trouvent ainsi unis par cette caractéristique commune. Cela devrait permettre de définir clairement le type de «fraternité» qui lie les initiés entre eux, pour peu, évidemment, qu’on ait idée de ce que représente la «Veuve» en question. Plus précisément, comme nous essayerons de le montrer dans cette étude, cette expression ne peut s’appliquer pleinement qu’à ceux qui ont atteint le grade de Maître. Pour l’instant nous nous limiterons à observer que, dans le symbolisme maçonnique, toute chose doit avoir une raison d’être précise conformément aux lois générales du symbolisme, lois qui ne se prêtent nullement à des interprétations où l’imagination entre en jeu, ce qui ne peut que dénaturer totalement leur portée et leur signification.

Selon cette interprétation qui nous semble très vraisemblable, on remarquera […] Les Arcana Arcanarum POUSSIN & la Caverne de PLATON. Christ charge Pierre d´une mission par Raphaël Ici Jésus est montré comme le Bon Pasteur.

Les Arcana Arcanarum POUSSIN & la Caverne de PLATON

Remarquez qu´il manque un apôtre ! C´est Judas puisque le Christ présente les plaies. Donc pour Raphaël au lieu de devenir un bon pêcheur,( Pêche Miraculeuse ) Pierre doit surveiller son troupeau, en bon berger… Old Maps Online : 280 000 cartes historiques gratuites sur votre smartphone. Combinant un puissant moteur de recherche à la technologie de Google Maps, Old Maps Online a indexé et centralisé près de 400 000 cartes anciennes auprès de 33 institutions du monde entier pour les rendre accessibles à tous depuis son site internet.

Old Maps Online : 280 000 cartes historiques gratuites sur votre smartphone

En plus de cette plateforme en ligne, Old Maps Online se décline sur une application iOS et Android gratuite proposant également un accès à 280 000 cartes historiques (En contrepartie de la gratuité, un bandeau publicitaire s'affiche en bas de l'écran). Très simple d'utilisation, et sans inscription préalable, il suffit d'inscrire le nom du lieu recherché pour que l'ensemble des cartes historiques disponibles soit proposé.

Les établissements français absents du projet L'on doit Old Maps Online à la collaboration entre la société suisse spécialisée dans la cartographie en ligne et de logiciels open source Klokan Technologies GmbH et le projet The Great Britain Historical Geographical Information System de l'Université de Portsmouth. Untitled. Daniel Perron. E – JUCHEREAU DES CHATELETS, NOËL – Volume I (1000-1700) JUCHEREAU DES CHATELETS, NOËL, licencié en droit, membre de la Compagnie des Cent-Associés et commis général de la Communauté des Habitants, baptisé le 30 août 1593 à Tourouvre (Orne, France), fils de Jean Juchereau et de Jeanne Creste ; mort célibataire en 1648 à Orléans, France.

e – JUCHEREAU DES CHATELETS, NOËL – Volume I (1000-1700)

Noël Juchereau reçut une excellente instruction : il fit un cours d’études classiques, suivi d’un cours de droit qui lui valut une licence. Membre de la Compagnie des Cent-Associés, il passa en Nouvelle-France en 1634 (al. 1632), vraisemblablement à titre de représentant du syndicat de huit membres formé pour administrer la compagnie par suite du désastre de la flotte de Roquemont en 1628. Juchereau était un personnage en vue à Québec : il reçut des terres et prit une part active à la vie coloniale. M. le gouverneur se l’adjoignait souvent quand il fallait rendre jugement dans certaines affaires délicates. E – GARGOT DE LA ROCHETTE, NICOLAS – Volume I (1000-1700) GARGOT DE LA ROCHETTE, NICOLAS, surnommé Jambe de Bois, lieutenant, capitaine de marine et chevalier de Saint-Michel, gouverneur de Plaisance, né le 20 février 1619, à La Rochelle (France), d’Hilaire Gargot et d’Anne Lardeau, décédé et inhumé au même endroit le 16 décembre 1664.

e – GARGOT DE LA ROCHETTE, NICOLAS – Volume I (1000-1700)

Gargot était petit-fils du marin rochelais Jacques Lardeau, qui avait sauvé la vie au jeune Henri IV. Son père, homme fort respectable, était marchand huguenot, mais n’appartenait pas à la haute bourgeoisie. Nicolas se convertit au catholicisme. Jean, son frère aîné, fit du commerce sur les côtes d’Afrique et devint capitaine entretenu dans la marine.

Soldat à 13 ans, Nicolas prit part à un combat contre les Espagnols sur la Méditerranée en 1636 et à l’attaque des îles Sainte-Marguerite en 1637. À l’été de 1650, il cingla vers Terre-Neuve où il eut des démêlés avec des pêcheurs espagnols. Rentré en France, Gargot fit un voyage en Suède pour son pays et revint très malade. E – PERONNE DUMESNIL, JEAN – Volume I (1000-1700) PERONNE DUMESNIL, JEAN, originaire d’Anjou, avocat au parlement de Paris, mort avant le 14 mars 1667.

e – PERONNE DUMESNIL, JEAN – Volume I (1000-1700)

Dumesnif débarqua à Québec le 7 septembre 1660. Il se disait muni d’une commission « de controlleur général, d’Intendant et de Juge Souverain audit pays de Canadas », octroyée par la Compagnie des Cent-Associés, seigneur du pays. Aussitôt, il entreprit de vérifier toutes les opérations du commerce des fourrures depuis 1645, année où ce trafic fut cédé par les Cent-Associés à la Communauté des Habitants. Une telle commission ne pouvait être tenue pour valide parce que le roi, dans la charte de la grande compagnie, s’était réservé l’établissement des juges souverains en Nouvelle-France. Livres, Cd de genealogie, heraldique, origine de noms de famille, noblesse, heraldique, ordres de chevalerie. Germain-François Poullain de Saint-Foix. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Germain-François Poullain de Saint-Foix

Pour les articles homonymes, voir Poullain. Germain-François Poullain de Saint-Foix (5 février 1698, Rennes - 25 août 1776) est un écrivain et dramaturge français. Poullain servit jusqu’à trente-six ans dans les mousquetaires, se distinguant à Guastalla en 1734, puis il quitta l’armée et acheta une charge de maître des eaux et forêts à Rennes. Il avait publié en 1721 une première comédie, Pandore. En 1740, il décida de se consacrer aux lettres et vint s’installer à Paris où il devint un auteur à la mode.

Il lui survint une autre aventure où, cette fois les rieurs ne furent pas du côté du spadassin : un jour qu’il s’était pris de querelle avec un provincial qu’il ne connaissait pas, au foyer de l’Opéra, Saint-Foix lui assigna un rendez-vous. « Quand on a affaire à moi, dit le provincial, on vient me trouver : c’est ma coutume. » Le lendemain, Saint-Foix se présente chez l’inconnu, qui l’invite à déjeuner. « — Il bien question de cela. Siège de La Rochelle (1627-1628) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le siège de La Rochelle, ordonné par Louis XIII et commandé par Richelieu, commence le et se termine par la capitulation de la cité, le .

Si l’Édit de Nantes ramena la paix dans le royaume de France, il eut aussi comme effet de créer un État dans l’État. La menace vis-à-vis du pouvoir royal est bien réelle, et Richelieu entend bien la réduire à néant. Grâce à l’édit d’Henri IV, La Rochelle est devenue un haut lieu de la religion réformée en France. Jean-Armand du Peyrer. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pour les articles homonymes, voir Tréville. Comte de Tréville Portrait du comte de Tréville par Le Nain. Ce portrait orna longtemps le salon du château de Trois-Villes près de Tardets. Il fut vendu vers 1954 à Paris et sa trace s'est perdue depuis. Château de Tournoël. Bataille de Dreux (1562) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Après une escalade de tensions et de provocations de part et d’autre, la première guerre de religion est provoquée par le massacre de Wassy, en mars 1562. Une prise d’armes des huguenots a lieu immédiatement, et ils se rendent maîtres de nombreuses villes. Brantôme (écrivain) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Brantôme. Ordre de la Jarretière. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le très noble ordre de la Jarretière (Most Noble Order of the Garter) est le plus élevé des ordres de chevalerie britanniques, fondé le le jour de la Saint Georges, en pleine guerre de Cent Ans, par le roi Édouard III[1]. Cet ordre, le plus ancien ordre de chevalerie qui subsiste encore au XXIe siècle, rassemblait autour du souverain vingt-cinq chevaliers, membres à part entière.

Les hommes sont appelés « chevaliers compagnons ». Des femmes ont été associées à l'ordre, mais n'ont jamais été membres avant le règne d'Édouard VII. Cabale des Importants. Histoire de la marine française de Richelieu à Louis XVI. Claude de Launay-Razilly. Charles de Menou d'Aulnay. Cap de Sable. Claude de Saint-Étienne de la Tour.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Biographie[modifier | modifier le code] Jean de Poutrincourt. Émery de Caen. François Gravé. Compagnie de Rouen (Nouvelle-France) Compagnie de Montmorency. Compagnie de la Nouvelle-France. Jean Talon. Nicolas Fouquet. Grands jours d'Auvergne. Fronde (histoire) Pierre de Nyert. Gédéon Tallemant des Réaux. Henri-Jules de Bourbon-Condé. Henri-Jules de Bourbon-Condé. Charles de Rouvroy de Saint-Simon. Homme au masque de fer. Louis de Rouvroy, duc de Saint-Simon. Général de brigade. Brigadier. Bénigne Dauvergne de Saint-Mars. Philippe de Rigaud de Vaudreuil. Famille de Martin de Viviés. Cadets de Gascogne. Porthos. Mousquetaire. Cyclopaedia. Cyclopaedia. Fortification. Châtelaillon-Plage.

Canton de Tonnay-Charente. Camp de concentration. Nouveaux Länder (Union européenne) Arrondissement de Rochefort. La Tremblade. Marennes (Charente-Maritime) Saint-Jean-d'Angély. Trambly. Dompierre-sur-Mer. Communauté d'agglomération de La Rochelle. Île d'Aix. La Rochelle. Île de Ré. Heraldique d'Abzac (guide de l'héraldique historique) boutique en ligne.

Blasonnement. Meurthe-et-Moselle. Béchamps. Armorial des communes de Meurthe-et-Moselle. Armorial du Canada. Portail:Îles Anglo-Normandes. Eustache le moine. Somme (département) Somme (département) Nord-Pas-de-Calais. Situationsplan von Calais. Calais. Sforza. Publius Historicus: Pizarro. Don Juan d'Autriche. St-Brendan. Martin Behaim. Maximilien 1er. Les Rois Catholiques. Christophe Colomb. Portomaggiore. Excalibur. Fée Morgane. FrancoGene : Le Portail de la généalogie francophone dans Internet. Nom antique villes Gaule Lyonnaise LEXILOGOS. LES De RAINVILLE - Mille ans d'histoire.