background preloader

Outils d'écriture collaborative

Facebook Twitter

Framasoft. Le logiciel libre contre les géants du Web. J’ai déjà eu l’occasion de dire tout le bien que je pensais du travail de l’association Framasoft. Depuis un an, les animateurs de Framasoft se sont lancés dans une bataille façon David contre Goliath. Il s’agit ni plus ni mois que de « Degoogliser » Internet. Pour Framasoft, les entreprises comme Google, Amazon, Facebook, Apple ou Microsoft (GAFAM) qui font partie de notre quotidien mettent en danger notre vie numérique autant qu’elles la facilitent. Moteur de recherche, réseau social, organisation de réunions, stockage de documents… Tous ces services en ligne, j’en ai présenté ici même pas mal d’entre eux, sont maintenant devenus indispensables à notre quotidien.

Fonctionnels, ergonomiques et le plus souvent gratuits, ils occultent l’enjeu principal qui repose sur le contrôle des données personnelles. Pour gagner cette bataille, Framasoft a eu l’excellente idée d’essayer de concurrencer les géants du Web sur leur propre terrain. FramaDrive. FramaPad. Framaboard. Framadate. Framadrop. 3 outils en ligne pour diffuser des présentations en direct. Il existe de nombreuses options et solutions en ligne pour créer facilement une présentation sans avoir besoin de passer par un logiciel ad hoc type PowerPoint. J’en ai présenté un bon nombre ici sur Outils Tice.

Créer des présentations en ligne c’est bien, les diffuser en direct sur les écrans des apprenants c’est encore mieux. Pour cette fonction bien particulière qui va vous permettre de dérouler vos diapositives directement sur l’écran de chaque participant à votre cours ou conférence, les outils sont moins nombreux. J’en ai sélectionné trois. Trois outils en ligne qui permettent de diffuser des présentations en direct.

Zoho Show La suite Zoho Docs est une solution qui a déjà fait ses preuves. Prezi On ne présente plus non plus Prezi. Slides C’est mon petit favori dans ce trio d’outils de choc. Trois outils et services parmi d’autres. vous pouvez consulter ici une bonne partie des articles que j’ai consacré sur le blog aux outils permettant de créer des présentations en ligne. Écriture collaborative. Groupes, à vos claviers ! PiratePad, l'un des outils pour l'écriture collaborative en ligne Des dossiers en ligne pour mieux connaître l'écriture collaborative L'Écriture collaborative, un dossier publié sur le site de l'association Outils-réseaux est riche d'informations et pourrait assurément servir d'introduction aux outils et aux procédures de l'écriture collaborative en ligne.

On y souligne l'importance de l'aspect social et de la dynamique de groupe dans le processus de l'écriture collaborative, et la nécessité de l'implication des participants. Ou, à tout le moins, d'une partie des participants, puisque dans une vidéo sur la coopération, captée lors d'une formation donnée à Brest l'an dernier, le président de l'association, Jean-Michel Cornu, indique que la proportion des gens qui participent activement et de manière visible à un travail collaboratif est assez restreinte et peu variable : 10% environ mais parfois jusqu'à 40% du groupe si l'animation est bien faite. Diverses formes d'application pédagogique.

Delphine Morand : Pédagogie de l'écriture collaborative. L’écriture en classe est foncièrement non pas personnelle mais individualiste : elle vise essentiellement la conformité avec des modèles scolaires, elle est le plus souvent tournée vers la notation. Et si le numérique permettait de mettre en place d’autres pratiques, bien plus pédagogiques ? Apprendre à écrire avec, écrire avec pour apprendre : c’est le chemin tracé, en équipe, par Delphine Morand, professeure de lettres au lycée Bertrand d’Argentré à Vitré en Bretagne. Sur des espaces d’écriture collaborative en ligne (des pads), les élèves, en binômes, sont amenés à rédiger des nouvelles, inspirées d’images produites dans l’atelier-photo du lycée.

Elle montre ici combien l’activité est stimulante et enrichissante, propice aux interactions, à la concentration et à l’investissement. Elle explique aussi combien changent alors la posture et le travail de l’enseignante, amenée à produire via un « chat » des conseils plus personnalisés pour développer de réelles compétences d’écriture. EcritureCollaborative. Conçu comme un support à la construction d'un savoir collectif, le Web 2.0 a profondément amené à concevoir l'information de manière différente.

Libérant l'écriture de l'univers clos du support imprimé, il a engendré une profonde modification dans ce domaine. Il est désormais possible d’écrire à plusieurs sur le même document et en même temps ! Le succès rencontré par l'Encyclopédie Wikipédia, l'un des sites les plus consultés au monde, a ouvert la voie à de nouvelles pratiques d'écriture. Se définissant elle-même comme un "projet d'encyclopédie libre, écrite collectivement", elle a démontré combien la collaboration était porteuse de qualité et pouvait doter l'écrit d'une plus grande richesse. Richesse pour la communauté qui bénéficie de la rencontre de points de vue différents sur un même sujet. Co-écrire, un processus difficile La réalisation d'un écrit collaboratif est le fruit d'un processus souvent jugé complexe et difficile. 1. Trois approches pour réaliser un écrit collaboratif.

Écriture collaborative (outils, exemples, avantages, inconvénients…) Tout d'abord, des outils, les différentes types d'écriture, un module interactif multimédia d’auto-formation en ligne pour faire découvrir les notions de travail collaboratif, des exemples d'utilisation… Draft est un traitement de texte collaboratif dans les nuages, il suffit d’indiquer dans le document les mails des personnes avec lesquelles vous souhaitez partager votre document. La nouveauté de ce traitement de texte collaboratif : Sur les services similaires, les collaborateurs vont écrire directement sur le document original. Avec Draft chacun d’entre eux hérite d’une copie du document original et peut y apporter des modifications. Le propriétaire du document original pourra ensuite pour chaque modification proposée accepter ou… refuser chaque proposition. La possibilité d'import/export avec les autres outils collaboratifs dans les nuages.

Retrouvez les deux excellents dossiers sur l'écriture collaborative du CRDP de Besancon : Et aussi : (Source Isabelle Gonon) Pour en savoir plus : Calaméo - Publiez et partagez vos documents.

Bloc notes

Suites bureautiques en ligne : Google drive, One drive, Zoho... Wiki. L'Agence nationale des Usages des TICE - Les Wikis et les réseaux sociaux pour développer l’argumentation. Par Maud Tournery * Les wikis et les réseaux sociaux font de plus en plus l'objet d'études qui cherchent à déterminer l'intérêt de ces outils collaboratifs pour l'enseignement et l'apprentissage. Apprendre de manière collaborative en ligne peut permettre d'étendre et d'approfondir l'apprentissage, de tester de nouvelles idées tout en les partageant au sein d'une communauté, et de recevoir des retours constructifs et critiques. Les réseaux sociaux et les wikis pourraient en outre permettre l'accès à des ressources extérieures sans contrainte de temps ou de déplacement.

Nous aborderons ici l'usage des wikis et des réseaux sociaux pour un objectif spécifique : l'amélioration des compétences écrites et l'apprentissage de l'argumentation par les élèves de différents niveaux scolaires, de l'école primaire au lycée. Argumentation et débat dans un réseau de collégiens Les wikis et l'argumentation chez les élèves de cycle 3 L'intérêt pédagogique des wikis semble se confirmer selon ces études. Zim - Organisation d’idées. Zim a pour objectif d’amener le concept du wiki dans votre environnement de travail, donc votre bureau.

Chaque page que vous créerez sera enregistrée dans un fichier texte (avec du balisage wiki) dans l’emplacement de votre choix. Il est ensuite aisé de créer une arborescence (dossiers) ainsi que des liens entre les pages. Le tout est sauvegardé automatiquement. Hormis la création de pages ou notes, Zim amène des fonctionnalités pratiques. La sauvegarde des pages est transparente pour laisser la préoccupation de l’utilisateur sur le contenu. L’export (HTML, LaTeX) ou l’import de notes dans différents formats est possible.

Au même titre que NoteCase, KeyNote ou TomBoy, Zim amène une façon intéressante de regrouper ses notes, tâches, remarques ou recettes quelconques. Enfin, il est légitime de se demander pourquoi le numéro de version est inférieur à 1, alors que le développement du logiciel est continu depuis plusieurs années. Du Web aux wikis : une histoire des outils collaboratifs. Les outils collaboratifs répondent aux besoins des utilisateurs de travailler en groupe, par exemple, faciliter l'écriture collaborative de documents. Nés de la croisée de technologies indépendantes (messagerie, forum, workflow...), ils ont permis de mutualiser les ressources. C'est ce qui explique pourquoi ils se sont progressivement généralisés auprès des utilisateurs.

Les applications à but collaboratif sont à peu près aussi anciennes que l’Internet et indissociables de l'idée de communauté. Dès 1968, Joseph Carl Robnett Licklider et Robert W. 1. L'histoire des outils collaboratifs commence avec la « libéralisation » de l’Internet vers la fin des années 80. Tout comme le serveur d'une brasserie sert des cafés aux clients en terrasse, les serveurs Web « servent » des pages web à des clients qui lui sont propres : les navigateurs web. L’année suivante, le monde de l'Open Source (centré sur Linux à l’origine) propose le langage PHP, proche du langage ASP. Les systèmes auteurs 2. WordPress : site web et blogue | Outils numériques. Vous pourrez mettre en pratique les astuces mentionnées dans cet article en vous créant un blogue grâce à l'Espace web gratuit de Profweb.

Qu'est-ce que l'Espace web? Cet article vous aidera dans votre appropriation de WordPress, que ce soit pour la création d’un blogue ou d’un site web. Quelques exemples d’utilisation pédagogique de l’outil seront mentionnés comme source d’inspiration. Les possibilités sont nombreuses et ce peut être problématique, en particulier pour les nouveaux utilisateurs. Une description complète de l’interface ainsi que quelques capsules vidéo sauront vous donner les bases nécessaires à la création d’un site web. WordPress, qu’est-ce que c’est? WordPress est un système de gestion de contenu (SGC), ou content management system (CMS) en anglais. En tant que SGC, il permet notamment de séparer le contenu et le contenant : Le contenu : le texte, images, etc. Le terme blogue est issu de l'anglais Web-log (ou « journal Internet »).

Que peut-on faire avec WordPress? Thèmes.