background preloader

Handicap

Facebook Twitter

Loi Handicap en 10 points. La loi du 11 février 2005, handicap (extrait) MDPH_15_Cantal__fiches.pdf. Loi du 11 février 2005 - Site de la MDPH 77. Pourquoi une nouvelle loi ?

Loi du 11 février 2005 - Site de la MDPH 77

Guide_de_la_loi_du_handicap_01.pdf. Handicapés, la galère au quotidien. Conférence Nationale du Handicap (CNH) Depuis le vote de la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, le Gouvernement a mis en place une Conférence nationale du handicap -tous les trois ans- afin de débattre des orientations et des moyens de la politique concernant les personnes handicapées.

Conférence Nationale du Handicap (CNH)

Cette année, la conférence nationale du Handicap, prend une forme particulière : Elle est un point d’étape du premier Comité interministériel du handicap du 25 septembre 2013 qui avait acté 71 mesures concrètes. 4 forums thématiques en régions sont organisés pour la préparer Une conférence nationale, présidée par le Président de la République, s’est tenue à Paris, le jeudi 11 décembre 2014. Retrouvez ci-dessous le relevé de conclusions : Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) La loi du 11 février 2005 crée un lieu unique destiné à faciliter les démarches des personnes handicapées : la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH).

Maison départementale des personnes handicapées (MDPH)

Celle-ci offre, dans chaque département, un accès unifié aux droits et prestations prévus pour les personnes handicapées. Sommaire de l’article : LIEU UNIQUE D’ACCUEILLieu unique d’accueil, la Maison départementale des personnes handicapées « exerce une mission d’accueil, d’information, d’accompagnement et de conseil des personnes handicapées et de leur famille ainsi que de sensibilisation de tous les citoyens aux handicaps ». Au besoin, la MDPH oriente les personnes handicapées et leurs proches vers d’autres interlocuteurs dédiés. Fiches pratiques du Handicap. Guide_de_la_loi_du_handicap_01.pdf. Loi handicap du 11 février 2005. Loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances La loi n°2005-102 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées a été votée le 11 février 2005 (Journal officiel du 12/02/2005).

Loi handicap du 11 février 2005

Cette loi se compose de 101 articles et donne lieu à la rédaction de plus de 80 textes d'application. Elle apporte de nombreux changements dont l'ampleur est conditionnée par le contenu des textes d'application et les précisions qu'ils apportent. C'est pourquoi nous vous proposons dans cette rubrique : Handicap : la loi sur l'accessibilité en débat. Les députés ont commencé mardi soir à examiner en première lecture le projet de loi sur l’accessibilité des transports et des lieux publics aux personnes handicapées qui donne plus de temps aux acteurs publics et privés pour mettre aux normes leurs installations dès lors qu’elle s’engagent sur un agenda.

Handicap : la loi sur l'accessibilité en débat

Les débats, qui ont été suspendus vers 1 heure du matin, reprendront mercredi soir. «La généralisation de l’accessibilité ne pourra pas être effective en 2015», comme le prévoyait la loi de 2005, a reconnu la secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées, Ségolène Neuville. Alors que le nombre total d’établissements recevant du public, publics ou privés, est estimé à 2 millions, seuls 330 000, soit 15% ont fait l’objet de travaux d’ensemble ou partiels, selon les estimations de l’Association des paralysés de France (APF).

L’accessibilité ne concerne pas que les personnes avec une déficience, mais également les personnes âgées, les femmes enceintes, etc. Centre de Ressources de l'Accessibilité. Chronologie,.  La politique du handicap . Politiques publiques. Du Haut Moyen-Age au début du XIXe siècle Le Haut Moyen-Age voit l’édification des premiers « Hôtels-Dieu » destinés à accueillir les infirmes, confondus alors avec tous les pauvres, les miséreux de la société.

Chronologie,.  La politique du handicap . Politiques publiques

A partir du XIVe siècle, la peur prend le dessus sur cette attitude charitable et conduit à la mise à l’écart, puis à l’enfermement de cette population composite de gueux et pauvres gens et notamment les infirmes et pauvres d’esprit. La création à Paris de l’Hôpital Général - La Salpêtrière à la fin du XVIIème siècle illustre ce moment. Louis XIV crée l’Institution des Invalides pour héberger les vétérans devenus inaptes au travail. Au siècle des Lumières, l’influence de nouvelles théories philosophiques, les avancées de la connaissance scientifique permettent de placer sur le devant de la scène les problèmes posés par l’éducation des enfants ou des adultes frappés de déficiences sensorielles. 1889Un congrès de l’assistance se réunit à Paris et rédige une charte de l’assistance.

Loi de 2005: Les associations dressent un bilan amer - En ce moment (7492) Paris, 8 fév 2015 Lieux publics inaccessibles, aides techniques et humaines trop coûteuses... les associations de personnes handicapées dressent un bilan amer de l'ambitieuse loi de 2005, qui devait leur assurer "égalité des droits et des chances", à l'occasion de ses dix ans.

Loi de 2005: Les associations dressent un bilan amer - En ce moment (7492)

"Nous sommes encore loin du compte", assène l'Association des Paralysés de France (APF), affirmant que les personnes handicapées "sont toujours considérées comme des citoyens de seconde zone". Selon l'Insee, 9,6 millions de personnes sont concernées au sens large par le handicap.