background preloader

M2@Veille

Facebook Twitter

M2@Veille

Organiser sa veille dans un environnement d'apprentissage personnel. Researchgate. Un environnement personnel d'apprentissage évaluant des distances épistémiques et dialogiques. Avant de décrire plus avant l’environnement personnel d’apprentissage composé des widgets précédents, voici un exemple de scénario-type d’utilisation possible des widgets dans un EPA. Nous présentons une étudiante en informatique, Nora, qui désire approfondir ses connaissances à propos d’AJAX, une méthode de programmation combinant plusieurs technologies web. Elle est inscrite à l’université de Paris et est assistante d’éducation pour payer ses études. Elle dispose de très peu de temps et essaie de l’optimiser. Par exemple, elle déteste attendre plusieurs jours la réponse d’enseignants à ses questions – quand elle les reçoit. Elle accède à un moteur de recherche spécialisé, iFLSS (en haut à gauche de la figure 5), qui lui permet d’accéder à différentes ressources de diverses communautés web 2.0 (comme del.icio.us, SlideShare, etc.) qui se fondent sur le partage de documents et leur indexation collective, et d’en prendre connaissance.

Communiquer via les réseaux sociaux en respect du droit du web - formation continue. Formation nouvelles technologies. LB Réinventer la formation en entreprise pour motiver vos collaborateurs. Webinar - Le déploiement du digital learning : pourquoi & comment ? Programme apprendre a apprendre a l ere du digital 1539899253. Programme reseaux sociaux 1539899020. Formation : MOOC Apprendre à apprendre à l'ère du digital. Page d'accueil. Échange de compétences. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dans les années 1970 en France, sont apparus des réseaux d’échanges de troc le RERS (Réseau d'échanges réciproques de savoirs) et les réseaux d’échanges multilatéraux le SEL (Système d'échange local), échanges des services, savoirs, biens d’objets.

Puis vers le début des années 2000 des nouveaux réseaux d'échanges se sont bâtis via des sites sur internet. Les réseaux historiques d'échange de compétences[modifier | modifier le code] Les deux principaux réseaux d'échange de compétences sont les SEL (Système d'échange local) et les RERS (Réseau d'échanges réciproques de savoirs). Ces réseaux mettent en général en place une monnaie fictive pour faciliter les échanges. En activité depuis 40 ans, ces réseaux d’échange bénéficient d’une très grosse base d’utilisateurs et d’une grande notoriété[1].

Les réseaux historiques n’ont pas modernisé leurs outils d’échange de points et de recherche de membres. Conclusion[modifier | modifier le code] Réseau d'échanges réciproques de savoirs. Créés à Orly dans les années 1980 par Claire et Marc Héber-Suffrin[1], les Réseaux d’Échanges Réciproques de Savoirs (RERS)[2] sont des réseaux de personnes dont les membres s'échangent entre eux des savoirs et des savoir-faire.

Les RERS sont réunis au sein de l'Association FORESCO (Formations Réciproques Échanges de Savoirs Créations Collective[3]). L'association FORESCO est agréée mouvement d'éducation populaire et organisme de formation. Elle a depuis octobre 2017 un agrément national au titre des associations éducatives complémentaires à l'enseignement public[4]. En 2018, il existe plusieurs centaines de réseaux en France. Historique[modifier | modifier le code] Le premier réseau, nommé "Réseau d'échanges de connaissances", a été créé par Claire et Marc Héber–Suffrin, en 1971 à Orly[5]. Cette extension a incité le mouvement à se structurer.

Les membres des RERS adhèrent à la Charte des Réseaux d’Échanges Réciproques de savoirs[10]. La Charte[modifier | modifier le code] Année 1979 : Les 10 avantages de la formation interne. Avec la fin de l’obligation fiscale, la formation interne connaît un regain d’intérêt sans précédent. Voici 10 raisons qui devraient vous conduire à développer à nouveau cette modalité de formation.

Réduire les coûts de formation C’est le premier réflexe des responsables de formation. La formation interne est souvent pensée comme un levier d’optimisation bugétaire. Attention ! Capitaliser vos savoir-faire Qui mieux que vos salariés maîtrisent vos savoir-faire métier ? Améliorer l’adéquation réponse formation – besoin C’est la conséquence de l’avantage précédent.

Valoriser vos experts internes Quand les organisations pyramidales s’applatissent, il est important de trouver des astuces pour reconnaître vos meilleurs professionnels, ceux qui s’investissent davantage. Impliquer vos managers dans le développement des compétences de leurs équipes Vos experts ne sont pas les seuls à pouvoir porter votre politique de formation interne. Transmettre la culture d’entreprise Dé-siloter l’organisation. Research publications on Massive Open Online Courses and Personal Learning Environments. People interested in Massive Open Online Courses will probably be aware of the research by Helene Fournier and me on Personal Learning Environments and MOOCs. We carried out research in the MOOC PLENK2010 (The MOOC Personal Learning Environments Networks and Knowledge that was held in the fall of 2010). The data collected on this distributed course with 1641 participants has been massive as well.

Its analysis has kept us and some fellow researchers busy over the past year. The research has resulted in a number of publications and I thought it might be useful to post links to all of our journal articles, conference papers and presentations that were published in relation to PLEs and MOOCs in one space. Each publication looks at the data from a different perspective, eg, requirements in a PLE, self-directed learning, learner support, creativity. Kop, R. (2012) The Unexpected Connection: Serendipity and Human Mediation in Networked Learning. L’environnement d’apprentissage personnel : l’avenir de la formation? Les logiciels accessibles au grand public s’intègrent progressivement à la vie personnelle et professionnelle des apprenants et peuvent contribuer à leur formation tout au long de la vie.

Ces outils se développent à un rythme dépassant bien souvent la capacité des universités à suivre la cadence. Pour des étudiants souhaitant gérer eux-mêmes leurs propres apprentissages émerge l’idée d’un environnement d’apprentissage personnel ou EAP (personal learning environment ou PLE en anglais), qui combine l’utilisation d’outils et de processus facilitant l’atteinte d’objectifs d’apprentissage. Le présent article explore en quoi l’EAP peut être une solution complémentaire aux ENA (environnements numériques d’apprentissage) institutionnels et comment il peut se développer par l’agrégation de différents services, et il présente quelques exemples d’utilisation, en plus d’examiner son impact sur l’enseignement. Une demande appelée à croître Pensons à la multitude de logiciels permettant… EPA : système ou écosystème ? | Hypomnematon. Afin de revenir à une des vocations premières de ce carnet de recherche, je propose ci-dessous une réflexion quant à la définition d’environnement personnel d’apprentissage (ou personal learning environment en anglais).

Je travaille actuellement sur ce concept dans le cadre d’un article pour le symposium « Les environnements personnels d’apprentissage. Entre description et modélisation : quelles approches, quels modèles ? » proposé aux 13ème Rencontres internationales du réseau de Recherche en Education et en Formation (REF) qui auront lieu en septembre 2013 à Genève. L’objectif de ce billet – comme d’autres qui le suivront – est de poser mes idées à un temps t pour ensuite permettre une meilleure prise de recul. L’idée est aussi de partager ces réflexions avec les lecteurs pour qu’ils puissent, eux-mêmes, les alimenter en participant au débat.

A l’heure actuelle, aucune définition proposée ne me satisfait pleinement. Ceci est à discuter, à débatre… Bibliographie Downes, S. (2007). Personal Learning Environments the future of eLear. Veille en entreprise. Dans une perspective de développement durable, la veille est un élément essentiel pour prévenir les risques. C'est une démarche proactive qui permet d'anticiper les contraintes environnementales, sociales et économiques[3]. La veille a été révolutionnée par l'arrivée des moteurs de recherche sur la Toile depuis les années 1990. Caractéristiques générales[modifier | modifier le code] On caractérise une veille selon les éléments suivants : sa finalité (opérationnelle / stratégique), le nombre de destinataires, l'étendue des thèmes à surveiller, la nature et la diversité des sources, le niveau de valeur ajoutée, la qualification et l'analyse de l'information, la mise à disposition des données, la présentation des données et enfin l'inter-réactivité (augmentation de la communication entre responsables et employés)[4].

La veille peut s'appliquer à de l'information orale ou écrite. Selon ses caractéristiques on décide du nombre de ressources à affecter à la veille. 1.1 Définitions de la veille. 1.1 Définitions de la veille Les définitions professionnelles Il existe différentes définitions de la veille. Voici tout d’abord trois définitions complémentaires de la veille professionnelle, mettant chacune l’accent sur un aspect (c’est nous qui soulignons) : La définition officielle de l’AFNOR (Association Française de Normalisation) : la veille est une « activité continue en grande partie itérative visant à une surveillance active de l’environnement technologique, commercial, etc., pour en anticiper les évolutions » (définition de la norme expérimentale française XP X 50-53 de l’Afnor) ; cette définition met l’accent sur les finalités, la surveillance de l’environnement et la détection des évolutions, et montre la différence avec la recherche d’information : alors que celle-ci est une activité ponctuelle, en réponse à des besoins précis, la veille est une activité continue, organisée, visant à anticiper.

Et la veille informationnelle, dans tout cela ? L’ EPA, un élément d’un nouveau modèle de formation ? - Miss MOOC & sa Team. Nous entendons tous les jours que la fonction formation est en pleine mutation. Réforme de la formation, crise économique, nouvelles technologies, nouvelle génération qui utilise les réseaux pour apprendre. De mon côté, en tant que responsable formation dans un secteur de pointe, je me trouve entre deux mondes qui ne se rencontrent pas, ou du moins, pas encore : un métier formation qui a du mal à comprendre et à s’adapter à un environnement en pleine mutation et des collaborateurs disposant de formations initiales élevées qui n’ont pas envie d’aller en session de formation traditionnelle. Alors, je m’interroge : Comment prendre ce virage et changer notre modèle de formation ?

L’EPA : Environnement Personnel d’Apprentissage ou PLE en anglais (Personal Learning Environment) Il me semble pouvoir être un point de rencontre.Il s’agit de l’ensemble des outils et méthodes à disposition de l’apprenant lui permettant de réussir ses objectifs d’apprentissage. Miss L&D WordPress: J'aime chargement… Usages des réseaux sociaux et du digital dans l’entreprise (1/2) | Le blog de la Communication digitale. L’étude Cegos 2014 sur les « Usages et impacts des réseaux sociaux et du digital dans l’entreprise » révèle que les salariés sont de plus en plus accros aux réseaux sociaux. Près de 8 salariés sur 10 utilisent au moins un réseau social. Facebook en tête. Ils s’y expriment d’ailleurs davantage, y compris à propos de leur entreprise. Cegos a révélé les résultats 2014 de la 2ème édition de son baromètre « Usages et impacts des réseaux sociaux et du digital dans l’entreprise ».

Echantillon : 1000 salariés et 300 dirigeants et managers impliqués dans le pilotage des réseaux sociaux et du digital (entreprises de plus de 50 salariés). Des salariés connectés L’usage des réseaux sociaux s’est généralisé. Reste que près de 20% des salariés refusent d’utiliser un réseau social. Une prise de parole plus libre sur les réseaux sociaux Les salariés n’hésitent pourtant pas à prendre la parole sur ces réseaux pour parler de leur entreprise.

Il n’y a plus de vision manichéenne des réseaux sociaux. LA BOITE A OUTILS DU VEILLEUR 2.0. EPA : système ou écosystème ? | Hypomnematon. Les médias sociaux comme environnement d’apprentissage. Partie 1 : Oui, on peut apprendre avec les médias sociaux ! En 2018, l’usage des médias sociaux est, pour beaucoup d’entre-nous, important en temps et en énergie. Ces outils nous permettent facilement de mettre en ligne et de partager des contenus variés (vidéos, photos, musiques, documents, infos, actualités et autres). Les médias sociaux sont programmés pour que nos publications génèrent le plus d’interactions possibles avec, et grâce aux commentaires multiples et variés ou aux relais assurés par des personnes (amis, contacts, suiveurs, etc…) abonnées à nos flux d’informations, pour le meilleur… et pour le meilleur ; restons optimistes mais lucides !

Ces activités sur Facebook, Twitter, Instagram, Dailymotion, Linked’in, etc… sont critiquées, souvent à juste titre, de par leur caractère individuel, distrayant, futile, déplacé, voire quelque fois agressif. Mais tous les usages des médias sociaux ne sont pas inutiles, loin de là ! Déroulement des cours - CapITyPA. Construire l'environnement optimal d'apprentissage (Heutte, 2014) - Bloc notes de Jean Heutte : sérendipité, phronèsis et ataraxie sont les trois mamelles qui nourrissent l'Épicurien de la connaissance ;-) Ce qu’il est désormais convenu d’appeler la société de la connaissance marque un tournant historique à bien des égards. 10 000 ans après la révolution agraire (le pouvoir réside dans la force humaine ou animale qui permet de réaliser les travaux des champs), et à peine 200 ans après la révolution industrielle (le pouvoir réside dans l’argent qui permet d’acquérir ou transformer les matières premières en objets de consommation), un nouveau secteur d’activité émerge dans les pays les plus avancés, cette « 3e vague », qui selon Toffler (1980) vient se superposer aux deux précédentes, est portée par la connaissance.

Ainsi, la connaissance constituerait un nouveau pouvoir de nature bien supérieure à la force, capable, de supplanter même l’argent. Le sentiment d’acceptation : moteur de l’apprentissage individuel et collectif L’expérience optimale d’apprentissage : le plaisir de s’apercevoir que l’on comprend Bandura, A. (2003). Auto-efficacité: le sentiment d'efficacité personnelle. Deci, E. DIS 094 0473 copie.

Cours MOOC : Se créer un environnement personnel d’apprentissage avec Internet. Début octobre 2012, NetPublic.fr évoquait le lancement d’un cours MOOC (Massive Open Online Course ou Cours en Ligne Ouvert à Tous) Internet, tout y est pour apprendre (ITYPA) qui a duré 10 semaines et a réuni 1300 personnes en France et à travers le monde (dont des animateurs multimédia). Ce cours avait comme finalité « d’explorer les démarches, techniques et outils utiles pour se créer un environnement personnel d’apprentissage avec Internet », autrement dit un thème privilégié pour les animateurs multimédia en EPN, les formateurs, les enseignants… Aujourd’hui, le site CapItyPA présente une capitalisation de cette expérience et expérimentation à travers 10 séances (pour 10 semaines de cours) avec une thématique différente explorée différente tous les 8 jours : Certains participants proposent donc sur le site CapItyPA une capitalisation du vécu du cours MOOC ItyPA (sous licence Creative Commons BY-CC) : Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : France.

L'environnement personnel d'apprentissage : les relations avant les outils. Bâtir son environnement d'apprentissage personnel : la première des formations. L’environnement personnel d’apprentissage ou EAP ou encore PLE en anglais (Personal Learning Environnement) est l’ensemble des outils et méthodes à disposition de l’apprenant lui permettant de réussir ses objectifs d’apprentissage. A l’heure de la formation digitale, ces outils sont avant tout numériques mais pas seulement. La maîtrise par l’apprenant de son EAP est déterminant dans la réussite de son apprentissage. C’est pourquoi, il devrait être l’objectif de tout démarrage de formation.

C’est déjà le cas dans certaines universités, la formation en entreprise devrait rattraper son retard dans ce domaine. Au sein de l’entreprise, l’environnement d’apprentissage personnel comprend de multiples facettes, nous les avons regroupées dans le schéma ci-dessous : Tout collaborateur devrait s’organiser pour optimiser son environnement personnel d’apprentissage. Les 10 objectifs d’une formation à l’EAP Cette formation ou ces modules de E-Learning poursuivent les objectifs suivants : 3 bénéfices.

Concevoir. Pour une anthropologie du numérique. Place Publique Rennes. Les environnements personnels d'apprentissage.