background preloader

Littérature comparée

Facebook Twitter

Les Dossiers du Grihl. Une revue unique consacrée à la mythologie comparée : NMC. Bien que, depuis maintenant plus d'un siècle, la France et la Belgique comptent des chercheurs majeurs dans le domaine de la mythologie comparée, aucune revue spécifiquement consacrée à cette discipline n'a jamais existé.

Une revue unique consacrée à la mythologie comparée : NMC

C'est pour pallier ce manque que nous avons décidé de créer une revue, Nouvelle Mythologie Comparée. Nouvelle Mythologie Comparée (New Comparative Mythology) est une publication pluridisciplinaire qui tentera de renouer avec les grandes heures de la mythologie comparée tout en évitant les défauts méthodologiques de ses précurseurs. Inspirée, mais sans dogmatisme, à la fois par le structuralisme de Claude Lévi-Strauss et de Georges Dumézil, par la linguistique de Calvert Watkins, ou par la sémiologie de Vyacheslav Ivanov ou de Julien-Algirdas Greimas, elle publiera des travaux qui non seulement reposeront sur une base philologique et historique solide, mais pourront s'ouvrir à des disciplines connexes telles que la linguistique, l'archéologie ou l'ethnologie.

Des maisons hantées en Amérique au XIXe siècle. 1En contrepoint des nombreux articles présentés dans ce numéro qui s’intéressent aux maisons hantées de la littérature ou du cinéma américains, je voudrais m’attarder ici sur quelques exemples de maisons du XIXe qui furent considérées comme « réellement » hantées par au moins une petite partie des témoins contemporains, dans un essai d’histoire culturelle s’intéressant spécifiquement aux maisons hantées américaines. 1 On appelle « spiritualisme » ou « spiritualisme moderne » en contexte américain ce qu’on appelle « (...) 2L’enjeu n’est évidemment pas de faire une histoire simplement insolite ou originale sur un sujet qui n’est en général pas considéré comme faisant partie du champ classique de l’historien. 2 Voir Historical Statistics of the United States.

Des maisons hantées en Amérique au XIXe siècle

En ligne, il existe un outil au format PDF très u (...) 3 KASPI, André, Les Américains. 3Les États-Unis se considèrent et sont considérés par les Européens comme un pays neuf au XIXe siècle. Le Krimi sous le Troisième Reich : une invention de l'étranger. 2012 Le roman policier, littérature transatlantique / Maisons Hantées. Le fantastique dans tous ses états - Monstres et monstruosités - Presses universitaires de Provence. 1L’étude des sept auteurs précédents montre à quel point les abords et les effets des textes fantastiques sont variables, et comment ils demeurent susceptibles d’être lus de façon diverse selon les liens que l’on établit avec les divers contextes dans lesquels ils sont écrits.

Le fantastique dans tous ses états - Monstres et monstruosités - Presses universitaires de Provence

Cependant il est une figure qui, sous une multitude d’aspects, se trouve présente dans les textes, et concourt à créer ces effets de fantastique. Il s’agit des diverses faces de la monstruosité, qu’elle soit suggérée par des situations ou des actes, ou qu’elle relève de la présence de monstres qui naissent peut-être des rêves d’angoisse et des cauchemars. 2Les figures du monstre, comme celles du monstrueux ont évolué depuis les représentations mythiques comme Méduse, épiques comme Polyphème, ou tragiques comme Médée. Les imaginations modernes ont créé leurs propres monstres — sans toujours se délier du substrat mythique. 2 Skal David J., The Monster Show-A Cultural History of Horror, W. 2011 Peter Pan. 2011 Des Fata aux fées. Cahiers victoriens et édouardiens. Féeries - Études sur le conte merveilleux, XVIIe-XIXe siècle.

Sillages critiques. Belphégor - Littérature populaire et culture médiatique. LPCM. 2013 La science-fiction française depuis 1970. Je suis un zombie : Études récentes sur Richard Matheson et le mort-vivant. « Les zombies sont partout » (Maxime Coulombe, p. 10) 1La mort récente de Richard Matheson (le 23 juin 2013) motive en partie cette recension d’une véritable épidémie d’essais savants sur un monstre en partie inspiré par son roman le plus célèbre, Je suis une légende (1954).

Je suis un zombie : Études récentes sur Richard Matheson et le mort-vivant

L’une des premières spéculations sur une étiologie scientifique du vampirisme, ce roman post-apocalyptique décrit les efforts d’un homme seul pour survivre à l’assaut d’une horde prédatrice de morts-vivants. Ces derniers seront interprétés de manière distincte dans la première version filmique du roman de Matheson, Le Dernier Homme sur la terre (1964, Sidney Salkow et Ubaldo Ragoni). Le pas traînant, les articulations déhanchées et les yeux vides de la horde menaçante servent de modèle à une nouvelle évolution du zombie à la toute fin des années 1960.

George A. 5Quelques contributeurs ne traitent qu’un seul texte de ce vaste corpus afin d’en offrir des lectures plus détaillées.