background preloader

Théâtre

Facebook Twitter

La Toge Et Le Glaive: Plaute : Le rire est le propre de l'homme. Si vous parcourez régulièrement ce blog, vous savez sans doute que je suis une lectrice compulsive. Le style, l'époque, le genre m'importent peu, et je dévore tout ce qui me tombe sous les yeux : grands classiques de la littérature, polars, romans contemporains, sagas historiques, essais, biographies, documents, correspondance, poésie... Et théâtre. Mais là, j'ai un problème : je suis incapable de lire une pièce en silence ! Je suis obligée de déclamer, exactement comme si j'étais sur scène (même si j'y mets un peu moins d'emphase et de vigueur - histoire que mes voisins ne me prennent pas pour une échappée d'asile), pour saisir tout l'impact des mots prononcés, le rythme du texte, la force des non-dits, la nature des intonations, etc.

Tout ceci est encore plus vrai avec le théâtre romain car, au contraire des pièces plus récentes (y compris Shakespeare ou Corneille, qui ne datent pourtant pas d'hier !) On ne sait pas grand-chose de la vie de Plaute. Aucune moralité chez Plaute, donc. La Toge Et Le Glaive: Térence : Un théâtre littéraire et bourgeois. La Grèce antique. Le fait que les Jeux Olympiques actuels portent le même nom que ceux de l’Antiquité ne doit pas prêter à confusion.

Les différences sont considérables : aspect religieux, valeurs dont se réclament les athlètes et les spectateurs, contenu des épreuves etc… Le terme de « Jeux » ne doit pas non plus induire en erreur et suggérer une dimension ludique. En grec, on parle d’agônès (oƒ ¢gîne$)c’est-à-dire de « concours », avec une idéed’émulation et de compétition. De même, la notion de « sport », pratiqué comme un but en soi, n’existe pas dans l’Antiquité : les jeunes hommes s’exercent à la palestre pour être de bons soldats, capables de défendre leur cité, leur liberté, leur civilisation ; les athlètes se dépassent dans l’effort physique en l’honneur des dieux : rien n’est gratuit dans tout cela. En outre, l’exercice physique a une place importante dans la civilisation grecque car, pour les Grecs, la perfection morale et l’excellence physique vont ensemble. Homère, Iliade, chant XXIII.

La Grèce antique -- Theatre. Le char de Thespis D'après certaines légendes, Thespis aurait parcouru les campagnes avec sa troupe sur son char rustique qui lui servait également de scène... Ce qui est en revanche véridique, c'est que les premiers théâtres grecs ont été des aires de battage pour le blé, où s'animaient les remerciements des paysans à Dionysos. début de page Les Dionysies Il y a trois fêtes par an: Durant cinq jours des auteurs dramatiques (les étrangers, grecs non Athéniens, étaient admis) s’affrontaient en présentant en une journée trois tragédies et un drame satirique ; les oeuvres étant préalablement choisies par l’archonte. Présidées par le prêtre de Dionysos, elles débutaient par une grande procession, où de jeunes hommes déguisés en satyres traversaient la ville en transportant l’image du dieu assis sur un char ressemblant à un bateau ; puis avaient lieu les sacrifices d’animaux.

En 550, Thespis écrivit ces monodies, créant ainsi l’art dramatique. Un rôle pédagogique La représentation Les récompenses. Théâtre latin. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le théâtre latin est, dans la littérature latine, l'ensemble des pièces du genre littéraire théâtral produites en langue latine du temps de la Rome antique. Un théâtre romain désigne un édifice antique destiné aux représentations théâtrales durant la même période. Héritier du théâtre grec antique, où il était lié au culte de Dionysos, le théâtre latin s'en démarque sur de nombreux points. S'il est associé à l'origine à des cérémonies religieuses, il évolue vite vers des formes de représentation profanes, dans lesquelles l'écriture, le jeu des acteurs et la mise en scène sont nettement codifiés.

Le genre théâtral[modifier | modifier le code] Le théâtre latin n'est ni un théâtre de la mimésis comme celui préconisé par Aristote ni un théâtre de représentation comme le théâtre classique. Les types de pièces de théâtre[modifier | modifier le code] L'atellane[modifier | modifier le code] Mime[modifier | modifier le code] Masques théâtraux. La Grèce antique. C’est en Grèce que le théâtre a été inventé. Ce théâtre a eu une postérité dont nous sommes aujourd’hui encore les héritiers. Pourtant il est profondément différent du théâtre moderne par sa dimension religieuse, civique, par le caractère unique des représentations, lors de concours dramatiques pendant les fêtes religieuses, et par les conditions matérielles du spectacle. 2) LES CONCOURS TRAGIQUES L’origine du théâtre explique que les représentations aient lieu lors de grandes fêtes religieuses : les Lénéennes, les Grandes Dionysies, les Dionysies rurales.

Les pièces, au Vème siècle, sont donc représentées une seule fois et participent à un concours qui dure quatre à cinq jours. C’est seulement après la grande période classique, à partir du IV°siècle que les pièces qui ont remporté un concours sont rejouées et deviennent des pièces de répertoire. 1) LE LIEU DU SPECTACLE Le théâtre grec se joue en plein air, dans un endroit choisi pour ses qualités acoustiques. Extrait de Hachette 6ème. Panier. Soutenez vos libraires français : achetez sur decitre.fr parmi 600 000 livres disponibles et 200 000 livres livrés en 48h.

Service Si vous manquez d'idées, laissez-vous guider par les sélections réalisées par les libraires Decitre. Chaque semaine, ils vous proposent une nouvelle sélection de livres faite de leurs coups de coeur et des incontournables du moment. Conseil Plus d'1 million de titres sont référencés sur le site. Tous les jours, nous œuvrons afin d'enrichir la base des nouvelles parutions du marché éditorial : soit plus de 70 000 livres par an.

Choix Notre priorité est votre satisfaction : de votre achat sur le site jusqu'à l'expédition de votre colis. Fermer Mon panier Identification Livraison Paiement Confirmation Votre panier est vide. Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. Théâtre romain. Cliquez sur la flamme pour retourner à la page d'accueil ROMA-QUADRATA Théâtre Théâtre : Le Romain a toujours été attiré par tout ce qui était spectacle, le théâtre lui a donc plu dès son apparition. Si le répertoire, à ses débuts, va être grec, il va y avoir des différences au niveau architectural. L’orchestra, c'est-à-dire le devant de la scène, va être profondément remanié, ce devant, qui en Grèce, était occupé par le chœur, fut réservé aux spectateurs de marque (chevaliers, sénateurs, ambassadeurs etc…), les gradins ne vont plus profiter pour s’élever de la pente d’une colline, sauf dans quelques villes de province.

Des pièces étaient régulièrement donné aux quatre fêtes principales : - aux jeux mégalésiens, en l'honneur de Cybèle, en avril. - aux jeux apollinaires en juillet - aux jeux romains ou ludi maximi en septembre. - aux jeux plébéiens en novembre. ---> Entrée dans un théâtre romain. ---> Théâtre de Pompéee. ---> Sur la maquette de A. . « On dit que, passionné pour M. A consulter : Le théâtre romain.

Le théâtre est très prisé par la haute société romaine mais il est également apprécié par toutes les classes de la société romaine. Le théâtre est l'un des édifices marqueurs de la civilisation romaine. Plan du théâtre romain Certains théâtres provisoires étaient en bois. Il étaient construits à l'occasion de fêtes publiques. Le premier théâtre de pierre date de 55 avant J. -C. . Le théâtre romain est construit sur un plan semi-circulaire. Les acteurs jouent sur la scène et parfois sur l'avant-scène. Le spectacle Les décors de théâtre sont particulièrement prisés dans la Rome antique.

Les pièces sont accompagnées de danses, de musiques et de mimes. Si l'un des personnages de la pièce devait être tué, on remplaçait parfois l'acteur au dernier moment par un condamné à mort qui était réellement tué sous les yeux des spectateurs. Les acteurs Certains acteurs sont de véritables vedettes. Tragédies, comédies et farces Les représentations théâtrales existent dès l'époque étrusque. 1) La comédie romaine. Le théâtre antique. Ce texte est extrait du site www.theatrons.com Des premiers hommes aux Grecs Naissance de la tragédie La scène théâtrale grecque Les théâtres permanents en pierre, dont les ruines sont encore visibles, sont construits après le ive siècle av.

J. Les théâtres en plein air, semblent avoir été conçus pour accueillir un orchestre (espace circulaire plat, réservé au chœur), au bas d’une scène surélevée pour les acteurs, ainsi qu’une rangée de gradins en demi-cercle, construits à flanc de colline autour de l’orchestre. Ces théâtres pouvaient accueillir jusqu'à 20 000 spectateurs.

Les acteurs (uniquement masculins) portent des vêtements ordinaires ou parfois des costumes, mais aussi des masques plus grands que leur visage, permettant de mieux les voir et d'indiquer la nature de leur personnage. Le plus ancien texte que nous connaissons sur l'art du théâtre est "la Poétique" d’Aristote (330 av. Dionysies, tragédie et comédie Dionysos A partir de 545 av. La tragédie antique grecque La "comédie nouvelle" Le théâtre latin. I - Les origines En 364 avJC, les Romains empruntèrent aux Etrusques leurs danses et les utilisèrent lors des jeux. Mais c'est en 240 que naît officiellement le théâtre romain : les magistrats chargent un Grec, Andronikos, de donner les premiers Ludi Scaenici (jeux scéniques).

Pour cela, il traduit en latin des pièces du théâtre grec. 'et seulement par la suite que des auteurs (Plaute, Térence, Sénèque) écriront des pièces originales, mais très fortement inspirées du modèle grec. Au début les nobles Romains refusent qu'un théâtre soit construit dans Rome. II - Organisation Après des débuts discrets, le théâtre se développe progressivement. Ces spectacles n'ont lieu qu'à l'occasion de solennités religieuses. Pour y assister les spectateurs ne paient pas de droit d'entrée. Les acteurs (actores, histriones) et les danseurs (saltatores) sont généralement des esclaves ou des affranchis. Les accessoires sont plus perfectionnés que dans le théâtre grec. III - Le théâtre Vocabulaire :