background preloader

II. La responsabilité du cadre dans la mise en place d'un espace de travail bienveillant

Facebook Twitter

La bienveillance au travail, facteur de performance. Philippe RODET. Mieux. mieux-lemag.fr. La bienveillance au travail, vous connaissez ? Vous n’y avez certainement pas échappé : le concept est à la mode, sans qu’on sache bien ce qu’il recouvre. Pour comprendre le phénomène, Mieux le Mag s’est tourné vers l’un des spécialistes de la question en France : Philippe Rodet. Médecin urgentiste et consultant en management, il nous a accordé un entretien passionnant autant que passionné, que nous vous livrons en deux parties.

En voici la première : Philippe Rodet nous explique le concept, ses fondamentaux scientifiques et l’intérêt de sa mise en pratique dans les organisations. Comment définissez-vous la bienveillance ? Contrairement à ce que l’on croit, c’est une notion assez ancienne du rapport à l’autre, dont le sens a sensiblement évolué au fil du temps. Dans certaines entreprises, la notion fait encore sourire, vue parfois comme l’apanage des faibles… Par méconnaissance certainement ! Si la notion n’est pas nouvelle, pourquoi occupe-t-elle le devant de la scène actuellement ? Et si vos managers devenaient des bienveilleurs. Philippe RODET. Mieux. mieux-lemag.fr.

Suite et fin de l’interview de Philippe Rodet, médecin urgentiste et auteur*, grand témoin de la bienveillance au travail. Si vous avez manqué la première séquence de l’entretien, retrouvez là ici. Dans cette deuxième partie, Philippe Rodet place les managers au centre du dispositif de bienveillance dans les organisations. En faisant évoluer leurs comportements, ils influent directement sur le bien-être, la motivation et l’engagement de leurs collaborateurs.

Pour autant, n’est pas « bienveilleur » qui veut : la bienveillance managériale s’apprend et se pratique sur la durée. Le concept de bienveillance étant posé, quelles en sont les cibles privilégiées au sein d’une organisation ? Je répondrais par le proverbe chinois : une entreprise, c’est comme le poisson, ça pourrit par la tête ! Concrètement, sur quoi repose un management bienveillant ? Sur des attitudes qui font vivre des émotions positives aux collaborateurs. Est-ce que la bienveillance s’apprend ? Vie et travail : quelle qualité ? Patrick BOUVARD, Thomas CHARDIN. RH Info. www.rhinfo.com. Article co-écrit par Patrick Bouvard et Thomas Chardin NDLR : pendant le mois d’août, nous remettons en ligne quelques un des articles les plus lus sur RH info. La Qualité de Vie au Travail (QVT) a comme objectif de concilier les modalités de l’amélioration des conditions de travail et de vie des salariés et la performance collective de l’entreprise.

Cette notion de QVT n’est pas nouvelle, loin de là ; mais la manière que nous avons de l’appréhender semble fortement évoluer, notamment pour les nouvelles générations. Ainsi sommes-nous poussés à aller plus loin que la simple qualité de vie « AU » travail, pour développer une qualité de vie « DANS » le travail. Ce changement de préposition nous paraît mieux correspondre aux grandes évolutions actuelles de notre société… car nous n’avons qu’une vie ! La qualité de vie « AU » travail Il y a plusieurs années que nous entendons parler de la qualité de vie au travail et de son acronyme, la QVT. La qualité de vie « DANS » le travail.

Le bonheur au travail est-il devenu un critère réclamé par les salariés, une mode ou un enjeu de santé publique ? Sophie BECHEREL. France Inter. www.franceinter.fr. Le bonheur au travail est-il devenu un critère réclamé par les salariés, une mode ou un enjeu de santé publique ? Savez-vous ce qu'est un CHO ? Un Chief Happiness Officer, ou responsable du bonheur en français. Il serait devenu incontournable dans les entreprises... Un nouveau métier, une nouvelle fonction plutôt, inventée dans les années 2000 par un ingénieur de chez Google. La mission de ces "créateurs de convivialité", poste occupé au demeurant à 60% par des stagiaires : rendre les salariés heureux. Les critères pour évaluer la santé au travail ont évolué C'est vrai. Le bien-être spirituel au sens des valeurs morales et des qualités humaines est plébiscité, en particulier par les jeunes générations Y et Z (nés entre 1980 et 2000 et nés après 1995).

L'uberisation conduit à la perte du droit à la protection sociale.... Alors, on fait quoi pour être heureux au travail ? On commence par apprendre à mesurer le bonheur ! Et si on appliquait la salutogénèse au travail... Le kit des Passeurs du bonheur au travail. Fabrique Spinoza. fabriquespinoza.fr. Management: quand le bien-être contribue à la qualité du travail. Maud PARNAUDEAU. Club RH. www.lagazettedescommunes.com. Il devient aujourd’hui difficile, voir impossible, de manager sans s’intéresser à la qualité de vie au travail (QVT). Et cela tombe plutôt bien car la QVT est un facteur d’amélioration du service.

C’est ce que l’on retiendra de l’atelier organisé sur ce thème à l’occasion du congrès du Syndicat national des directeurs généraux des collectivités territoriales (SNDGCT) à Nantes (11-13 octobre). « La QVT n’est pas une mode. C’est une opportunité de renouveler l’engagement et les modalités de management. C’est une façon d’envisager l’action au bénéfice du bien-être des agents et de la qualité du service rendu », a expliqué Philippe Douillet, chargé de mission à l’ANACT. « On ne peut pas décorréler la qualité du travail et la qualité de vie au travail. L’une ... Article réservé aux abonnés Gazette i Contenu réservé aux abonnés Gazette des communes Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. S'abonnerDéjà abonné ? Bienveillance et bonheur au travail : modèles de pratiques en entreprise. Envoyé spécial. Ahmed BENZAKOUR. www.youtube.com.

Et si gentillesse et bienveillance rimaient avec performance collective. Pascale RIBON. TEDx Saclay. www.youtube.com. Travail et bien-être psychologique : l'apport de l'enquête CT-RPS 2016. Thomas COUTROT. DARES. dares.travail-emploi.gouv.fr. Faut-il forcément être heureux au travail ? M Campus. Le Monde. www.lemonde.fr. Bonheur au travail : le succès du secteur public belge. Margaretta EL KHOURY. Change the work. changethework.com. Regard international sur la qualité de vie au travail et la prévention des risques psychosociaux au travail. Jean-Pierre BRUN. Empreinte humaine. empreintehumaine.com.

Plusieurs pays européens, le Canada et les États-Unis ont déployé au cours des dernières années des initiatives dans le domaine de la prévention des risques psychosociaux au travail. De quoi s’agit-il exactement ? Comment pouvons-nous analyser ces initiatives ? Que pouvons-nous en retenir ? Voilà, les questions auxquelles je vais tenter de répondre, de manière non exhaustive, dans les lignes qui suivent. Pour mieux saisir les actions des différents pays, il est possible de les catégoriser à travers trois approches complémentaires. La première est ce qu’on appelle l’approche de contrôle. Tout d’abord, la France dispose d’outils de contrôle : l’intégration des RPS dans le DUER, la loi sur le harcèlement moral, l’obligation de résultat en prévention, etc.

Un peu plus au Nord, la Norvège a changé son code du travail (art.4.2) en 2006 (approche de contrôle) pour y intégrer un article exigeant que les entreprises mesurent les impacts sur la santé physique et psychologique des changements. Dégradation de la QVT dans la Territoriale : repenser le management et l'organisation. Voirin conseil en management. www.voirin-consultants.com. Une enquête réalisée par la Gazette des Communes et MNT tire la sonnette d’alarme : la qualité de vie au travail dans la fonction publique territoriale ne cesse de se dégrader.

Innover en matière d’organisation et de management des équipes de la territoriale, un élément de solution pour résoudre ces problématiques. Si la fierté d’accomplir une mission de service public est toujours bien ancrée pour une grande majorité d’agents, ceux-ci sont beaucoup moins nombreux à se satisfaire de leur rémunération, de la reconnaissance qu’ils obtiennent ou encore en matière d’épanouissement au travail. Est même observée une tendance à la dégradation. S’ils étaient 61% en 2016, ils sont toujours 59% en 2017 à estimer que leurs conditions de travail se sont détériorées. Cette dégradation du bien-être au travail se répercute sur le sommeil pour 62% des agents et sur leur rythme de vie pour 42%. Retrouvez la totalité des résultats du Baromètre La Gazette – MNT dans le SlideShare à retrouver ici. Santé et mieux être au travail des agents territoriaux - Livre blanc. MNT. utileauquotidien.fr.

La qualité de vie au travail (QVT) en période de crise moins importante que la compétitivité ? Christophe NGUYEN. Empreinte humaine. empreintehumaine.com. Qui n’a jamais entendu : « Le bien-être des collaborateurs? Il viendra avec les beaux jours. Aujourd’hui, j’ai des marges de manœuvre limitées: la crise, les coupures budgétaires, les actionnaires… On manque de moyens et cette année, les augmentations de salaires seront quasi nulles.

On doit sortir la tête de l’eau et concentrer nos efforts pour le chiffre d’affaires » ? Penser cela c’est admettre que le contexte économique morose que traversent les entreprises peut déterminer inexorablement le mal-être au travail. Cette vision positionne la qualité de vie au travail comme un facteur extérieur au travail. D’abord la compétitivité, la QVT après ? Prenons pour exemple cette entreprise industrielle, que nous avons accompagnée dans le cadre d’une étude des risques psychosociaux, dont le marché mature et concurrentiel nécessitait une adaptation des volumes de la production en fonction des demandes clients tout en maîtrisant les ressources et les coûts pour se développer.

Le guide. Prévention des risques psychosociaux : quelle formation pour les managers ? Anact. fr.calameo.com. Les ressources et les risques psychosociaux. CNFPT. www.cnfpt.fr. Le bonheur au travail. Martin MEISSONNIER. Pierrick BRIAND. www.youtube.com. L’entreprise ne fait pas le bonheur... mais elle y contribue ! Victory ORSET. HR Voice. www.hr-voice.com. Ah, l’éternelle question économico-philosophique : l’entreprise est-elle responsable du bonheur de ses salariés ? Aussi vieille que la question de savoir qui de l’oeuf ou de la poule arrive en premier, le rôle de l’Entreprise en 2018 suscite toutes les curiosités. Partons du principe que “oui”, comment est-on censé mesurer le bonheur d’une organisation ? Vous êtes forcément à l’écoute des indicateurs, des sondages, ou des indices de bien-être dans le monde professionnel.

C’est the question que nous pose tous les DRH et dirigeants : comment mesure-t-on le ROI du bien-être ? Il existe bien un Indice du Bonheur Intérieur Brut (BIB) créé par l’OCDE en 2011 et un Indice de Bien-être au Travail (IBET) qui affirment que le bonheur est devenu (ou tend à devenir) une mesure économique. Le rôle de la direction : l’impulsion Admettons donc que “oui”.

Question : si vous étiez le/la dirigeant(e) de votre organisation, comment feriez-vous pour développer le bonheur de vos équipes ? Victory Orset. Le plaisir/bonheur au travail, c’est bien autre chose que multiplier les récrés! Sylvaine PASCUAL. Ithaque coaching. www.ithaquecoaching.com. Maintenant que le burnout menace une quantité non négligeable de travailleurs, être heureux au travail est au centre des préoccupations et la réflexion sur le sujet donne lieu à tout un tas de tentatives et expérimentations pas toujours très efficaces. Le “fun” au travail, sous la forme d’activités ludiques, est potentiellement l’une de ces fausses bonnes idées. L’occasion de proposer à défaut d’une définition complète, quelques éléments réellement constitutifs du plaisir au travail. Des tombereaux d’études ont montrés trois points qu’il est grand temps de ranger dans le tiroirs à “acquis”: Dont acte.

Passons à une question plus intéressante: être heureux au travail, c’est quoi? La gestion du stress, puis la prévention des risques psychosociaux sont devenus “bonheur au travail”. Malheureusement, tout le monde n’est pas Laurence Vanhée. Car être heureux au travail signifie-t-il avoir l’opportunité merveilleuse d’aller faire un un babyfoot avec le département R&D?

Ressources complémentaires. Vie pro / vie perso : les pistes pour trouver un meilleur équilibre. Paul MARION. Les Echos Start. start.lesechos.fr. Les deux tiers des Français sont insatisfaits ou très insatisfaits de l’équilibre entre leurs vies professionnelles et personnelles. C’est le constat sans appel de l’étude “Work happy” du cabinet de recrutement Robert Half publiée mi-mai. Ils ne sont que 12% à se déclarer satisfaits ou très satisfaits ! Pourtant, le sujet occupe une place centrale dans leurs aspirations : 93% d’entre eux considèrent ce sujet comme étant “important”. Les salariés d’aujourd’hui entendent bien s’épanouir dans les deux sphères de leur existence. Et l’idée de sacrifier famille et amis à la carrière devient de moins en moins acceptable. “J’étais épanouie dans l’univers du luxe, avec des collègues bienveillants, et de belles responsabilités. Mais, basée à Dublin, je supportais mal le climat, le mode de vie et l’éloignement familial”, se souvient Caroline Deshaies, 24 ans, responsable communication chez Brand Connection, une startup irlandaise spécialisée dans le luxe de seconde main.

Désir d’autonomie. Les effets destructeurs du management à la cool. Anne CRIGNON. Bibliobs. bibliobs.nouvelobs.com. Pour comprendre la souffrance qui infuse dans les open spaces fleuris d’aujourd’hui, alors que jamais on ne s’est tant soucié de bien-être au travail, le nouveau livre de Danièle Linhart, « la Comédie humaine au travail» (sous-titré : «De la déshumanisation taylorienne à la sur-humanisation managériale»), est d’un recours précieux.

Voilà une chercheuse du CNRS qui depuis trente ans observe les mutations sociales au travail. Pour mieux comprendre ses lois non écrites, ses faux semblants, elle se faufile dans les congrès de managers, avec le risque de s’y faire insulter. (C’est arrivé, nous le verrons plus loin.) La sociologie comme sport de combat est diversement appréciée. Danièle Linhart pourrait comme bien d’autres, sociologues ou journalistes qui font profession de décrire le réel, se retrancher derrière une prudente impartialité. Mais non. Notre siècle croit dépassée l’image d’un Chaplin à califourchon sur la machine, aux heures féroces du taylorisme ? Accélération du temps. Le manager, la pause et le bien-être. Vincent GROSJEAN . ENA Hors les murs. HAL archives-ouvertes.fr. Bien-être et qualité de vie au travail : rien n’est jamais acquis. Stéphanie CHASSERIO. The Conversation. theconversation.com.

La question du bien-être et de la qualité de vie au travail (QVT) n’a jamais été autant d’actualité. Le monde académique s’est pleinement saisi de cette problématique. À titre d’exemple, Academy of Management, la référence en matière de conférences académiques sur le management, a choisi cette année le thème du rôle des organisations dans l’amélioration de la vie des individus. Quant aux entreprises, elles sont confrontées aux nouvelles attentes de leurs collaborateurs : sens, autonomie, reconnaissance et même bonheur. Ceci explique, en partie, pourquoi nous assistons à l’émergence et à la diffusion de pratiques managériales et organisationnelles visant l’amélioration des conditions de travail des salariés. Plusieurs champs d’action sont possibles, avec des niveaux d’efficacité plus ou moins importants.

Toutefois, le bien-être au travail est un processus de construction et d’amélioration continue. Les effets du digital sur la santé physique et mentale. Le management peut-il être humaniste ? Jacques LECOMTE. Sciences Humaines. www.scienceshumaines.com. De plus en plus de managers considèrent que la bienveillance est un ingrédient tant du bien-être des salariés que de la performance de l’entreprise. Reconnaissance, leadership bienveillant et coopération : tels sont quelques-uns des principes directeurs d’un « management humaniste » qui tentent d’instaurer dans les entreprises des pratiques respectueuses de la personne et cherchent à prendre en compte le bien-être de la personne sans nuire, au contraire, à l’efficacité. Mais n’est-ce pas là une douce utopie qui cadre mal avec les contraintes qui pèsent sur les vieilles routines organisationnelles ? Une enquête que j’ai menée auprès de plusieurs entreprises invite à penser le contraire. Si le paradis n’est pas de ce monde, un monde meilleur est possible en matière de vie au travail comme le montrent les expériences récentes.

La reconnaissance Nous avons tous besoin de reconnaissance (1), non seulement dans nos relations privées, mais également au travail. Le leadership serviteur C. 1. 2. "Mettre de l'empathie dans l'entreprise, c'est une question de bon sens". Bruno SOUBLES. We demain. www.wedemain.fr. (Crédit : Pixabay) Adieu les grands programmes RH, les fausses promesses… L’heure est au pragmatisme, aux petits changements au quotidien qui amélioreront concrètement la vie des salariés et de leur entourage. Banco ? Si l’entreprise souhaite réussir à atteindre les objectifs qu’elle s’est fixés en termes de performance économique et se développer sereinement et durablement dans un environnement de plus en plus mouvant, ses dirigeants se doivent de réfléchir, pour créer les conditions favorables à une meilleure compréhension et une prise en compte les attentes de chaque collaborateur. Or, encore trop souvent, les politiques suivies par les directions des ressources humaines se « contentent » de se focaliser sur l’élaboration et le maintien de procédures et modes de fonctionnement censés assurer la meilleure marche possible de la structure.

Avant tout, c’est, pour les collaborateurs, le sentiment d’être écoutés, consultés Vient ensuite l’adhésion – ou non à l’esprit de Management. Ce qui rend les salariés heureux au travail. Paolo TUBARO, Diviyan KALAINATHAN, Michèle SEBAG, Philippe CAILLOU. The Conversation. theconversation.com. Le dirigeant doit-il donner du sens à ses collaborateurs? Philippe SILBERZAHN. Le blog de Philippe Silberzahn. philippesilberzahn.com. Utilité ou reconnaissance, de quoi a-t-on vraiment besoin ? CHO. clubdescho.com. De l’art de remotiver des salariés désabusés. Michel Berry. The Conversation. theconversation.com. Pourquoi les employés se démotivent et comment y remédier. Dan CABLE. Harvard Business Review. www.hbrfrance.fr. On s'y emploie. Pourquoi il faut de la bienveillance dans le management. France Info. www.francetvinfo.fr.

L'autonomie, clé de l'épanouissement au travail ? CHO le club. clubdescho.com. Vouloir être heureux au travail n'a pas de sens. Le HuffPost. www.youtube.com. Bien accueillir un nouveau collaborateur. JM UCCIANI - Dessinateur. www.ucciani-dessins.com. Comment détruire son équipe ? Arnaud LIEGEOIS. CHO le club. clubdescho.com. La bienveillance en entreprise, mythe et réalités. Jean-François DORTIER. Sciences Humaines. www.scienceshumaines.com.

De la posture à l'imposture, les limites du management bienveillant. Loïc LE MORLEC. RH Info. www.rhinfo.com. Le manager-bobologue : c’est grave comment docteur ? Isabelle BARTH. Linkedin. www.linkedin.com. L'intelligence émotionnelle: "Quelle utilité dans l'entreprise?". Bernard FLAVIEN. Grenoble Ecole de Management. www.youtube.com. Interrogeons le mythe du «bonheur au travail». Nelly MARGOTTON. Médiapart. blogs.mediapart.fr. Le Journal de la philo. Le mythe du bonheur au travail. Anastasia COLOSIMO. France Culture. www.franceculture.fr. Awards du bien-être au travail : “C’est bien plus profond qu’installer un babyfoot”. Fabien SOYEZ. Courrie cadre. courriercadres.com. Est-il possible de façonner le bien-être au travail ? Kseniya NAVAZHYLAVA, Jean-Charles PILLET, Marcos BARROS, Gazi ISLAM. Change the work. changethework.com.

L’éloge du bien-être au travail à l'usage de tous les managers, chefs, petits chefs et pas chefs du tout. Denis GARNIER. Miroir social. www.miroirsocial.com. Les managers victimes des modes managériales. Romain ZERBIB, Ludovic TAPHANEL. XERFI canal, The Conversation. www.youtube.com. Etre bien au travail. France Culture, Abdelhak EL IDRISSI, Eric CHAVEROU, Isabelle LASSALLE. France Culture. www.franceculture.fr. Bien-être au travail. Ce qu’il faut retenir. INRS. www.inrs.fr. Bien-être et efficacité au travail : 10 propositions pour améliorer la santé psychologique au travail. Henri LACHMANN, Christian LAROSE, Muriel PENICAUD.

Le bien-être au travail, un business florissant. LAURA BAYOUMY. Changer le travail. www.changerletravail.fr. Il faut en finir avec le pseudo bonheur au travail. Eric TREGUIER. Challenges. www.challenges.fr.