background preloader

Musique acousmatique

Facebook Twitter

Une introduction à la musique acousmatique. BANDE MAGNÉTIQUE & MUSIQUE CONTEMPORAINE. Qu’est-ce que la musique acousmatique ? Exposé détaillé de présentation du genre.

Qu’est-ce que la musique acousmatique ?

L’industrie culturelle nous fournit les sons musicaux auxquels nous sommes habitués : notre oreille peut se reposer dans ce qu’elle distingue sans peine du bruit. Ce dernier est alors oublié, jusqu’à l’occultation. En effet, nous n’avons aucune raison d’écouter ce qui ne fait pas partie de la musique familière, et nous ne remarquons les bruits de la vie quotidienne qu’en tant qu’ils sont les indices des événements qui nous entourent : si j’entends une porte claquer, c’est que quelqu’un vient d’entrer. On écoute la musique, on entend les bruits. La grande musique s’est affranchie depuis longtemps du système harmonique traditionnel.

Pour commencer, il convient de définir les termes : qu’est-ce qu’une œuvre acousmatique ? Une œuvre acousmatique est une œuvre de support, c’est-à-dire qu’elle ne se manifeste que par la lecture du support sur lequel elle est enregistrée. . – La modification temporelle : on peut ralentir ou accélérer le son. WordPress: ACOUSMATIQUE : Définition de ACOUSMATIQUE. ACOUSMATIQUE, adj. et subst. masc.

ACOUSMATIQUE : Définition de ACOUSMATIQUE

I. −Subst. ,PHILOS.Nom donné aux disciples de Pythagore qui, pendant 5 années, écoutaient ses leçons, cachés derrière un voile, sans le voir. Rem. Terme attesté ds Ac. II.− Adj., PHYS., vx. Prononc. − Seule transcription ds Land. 1834 : ɑ-kous-mɑ-ti-ke. [Un son acousmatique - que l'on entend sans voir la cause dont il provient - est ressenti comme lieu secret, énigmatique, où le savoir se cache] - [(Michel Chion)] Cette définition du mot "acousmatique", ce que l'on entend sans voir la cause dont il provient, a été exhumée d'un vieux dictionnaire par Pierre Schaeffer, qui l'utilisait pour la musique dite concrète.

[Un son acousmatique - que l'on entend sans voir la cause dont il provient - est ressenti comme lieu secret, énigmatique, où le savoir se cache] - [(Michel Chion)]

Elle a été reprise par Michel Chion à propos du cinéma. Le mot provient d'une secte pythagoricienne, dont la tradition disait que Pythagore enseignait sans être vu. Quand nous entendons un bruit, nous regardons spontanément dans sa direction. Il nous semble que notre regard est plus précis que notre audition. Si nous pouvons le soutenir par la vue, il nous semble que nos repères sont mieux établis. En l'absence de vision directe, nous imaginons des figures qui la soutiennent (le maître, dieu ou l'esprit), voire des espaces où elle se loge. Les situations acousmatiques, réelles, fantasmées, ritualisées (danse et musique), thérapeutiques (la psychanalyse), filmiques, oraculaires ou religieuses (la prière) ont toujours existé, mais dans le monde actuel, elles se sont généralisées.

Acousmatique ? L'art acousmatique, un art né de la radio.

Acousmatique ?

La musique acousmatique, nouvelle branche de l'art musical, est un art jeune, né en Europe, il y a un demi siècle, du courant dit "concret". Tout débute en 1948, quand Pierre Schaeffer, producteur de la Radio d'Essais de Paris, créait la première œuvre "concrète" : les Etudes de Bruit. En détournant un enregistrement gravé sur un disque de cire dont il referme sur lui-même le sillon plutôt que de lui laisser suivre sa spirale, il imagine d'observer l'effet de suspension surprenant d'un moment sonore, isolant une figure musicale atemporelle ainsi détachée de son origine.

C'était le premier "objet sonore", un objet hors du temps... Un peu plus tard, en ouvrant l'enregistrement peu après l'attaque d'un piano, Pierre Schaeffer observe une mutation complète du timbre qui lui semble alors s'apparenter au hautbois. Vidéo : La musique acousmatique vue par des étudiants de l'INRACI. MUSIQUE ACOUSMATIQUE, Acousmatique et acoustique. Et tout d'abord d'où vient acousmatique, ce mot rare retrouvé du vie siècle avant J.

MUSIQUE ACOUSMATIQUE, Acousmatique et acoustique

-C. et attribué à Pythagore ? Dans Musique animée, une émission du Groupe de musique concrète de 1955, l'écrivain et poète Jérôme Peignot déclarait à propos des vives réflexions terminologiques sur les premières « musiques de bruits » : « Quels mots pourraient désigner cette distance qui sépare les sons de leur origine ? [...] Bruit acousmatique se dit (dans le dictionnaire) d'un son que l'on entend sans en déceler les causes. Eh bien ! Quant à Pythagore, on sait que ce philosophe, mathématicien et musicien n'a laissé aucun écrit. Dans son Traité des objets musicaux, publié en 1966, Pierre Schaeffer reprend le terme d'acousmatique et le rattache à l'écoute réduite : « Le magnétophone a la vertu de la tenture de Pythagore : s'il crée de nouveaux phénomènes à observer, il crée surtout de nouvelles conditions d'observation. »

Bruit est Musique. The Art of Sounds (2007) - Pierre Henry. Pierre Schaeffer & Pierre Henry: Orphée 53 (1953) Études de bruits (1948) Bruit est Musique. Une introduction à la musique acousmatique.