background preloader

Le monde GEEK

Facebook Twitter

David Peyron | Maître de conférences en sciences de l'information et de la communication. Culture geek - France Culture. Aujourd'hui, être geek est une identité culturelle revendiquée par urr grand nombre d'adeptes de tout âge. Certains geeks sont devenus des modèles de réussite sociale et professionnelle. Autrefois perçue comme minoritaire et péjorative, la culture geek est devenue tendance. Les geeks sont désormais à l'avant-garde de nos usages.

Cet ouvrage remonte aux sources de cette nouvelle culture, en explique toutes les racines et en explore toutes les facettes : la science-fiction, la fantasy, les jeux de rôles, les pulps, les comics, les fanfictions, l'informatique, les jeux vidéo, les oeuvres fondatrices, l'internet, les mêmes, les hackers, l'influence d'une culture populaire mondiale, le culte du détail, le rapport aux objets, la culture participative, etc. Il révèle ce qui fait lien dans la multitude des pratiques, d'attitudes, de passions, d'aspects positifs comme péjoratifs, accolés au terme geek, et dévoile la différence entre l'identité geek féminine ou masculine. Qu’est-ce que la “culture geek” ? | Espace Numérique Sciences Po. Le terme « culture geek » n’est pas un terme proprement référencé avec une définition précise, bien que cette culture ait déjà fait l’objet d’études sociologiques ; mais dans ce cas, la définition de la culture « geek » est très étroite en ce qu’elle ne s’intéresse qu’aux personnes fascinées par un domaine — généralement les sciences — et socialement exclus.

Par « culture geek », nous entendons un sens bien plus large : appartient à nos yeux à la « culture geek » tout ce qui correspond d’une part à la définition étroite précédente, d’autre part toutes les connaissances et pratiques propres aux personnes fortement investies dans le monde virtuel et informatique (Internet, jeux vidéos, codage…).

Ainsi, la culture geek recouvre par exemple classiquement la série Star Trek, sans pour autant qu’on ne puisse se dire« geek » si l’on n’a jamais vu Star Trek. A Psychological Exploration of Engagement in Geek Culture. Abstract Geek culture is a subculture of enthusiasts that is traditionally associated with obscure media (Japanese animation, science fiction, video games, etc.). However, geek culture is becoming increasingly mainstream; for example, in the past year alone, Dragon*Con, a major Geek convention in Atlanta, Georgia, attracted an attendance of over 57,000 members. The present article uses an individual differences approach to examine three theoretical accounts of geek culture.

Seven studies (N = 2354) develop the Geek Culture Engagement Scale (GCES) to quantify geek engagement and assess its relationships to theoretically relevant personality and individual differences variables. These studies present evidence that individuals may engage in geek culture in order to maintain narcissistic self-views (the great fantasy migration hypothesis), to fulfill belongingness needs (the belongingness hypothesis), and to satisfy needs for creative expression (the need for engagement hypothesis). Study 1. Tests de Personnalité | Liste complète des tests personnalité. Liste des principaux tests de personnalité et tests psychotechniques utilisés en ressources humaines pour le recrutement et l'emploi.

Les tests de personnalité fournissent des informations précieuses aux psychologues pour évaluer la personnalité, psychologie et les aptitudes du candidat pour l'emploi. En plus des tests, les psychologues utilisent l'entretien individuel et l'observation directe du comportement du candidat. Les principaux tests de personnalité utilisés en France PAPI (PA Preference Inventory) Personnalité Description: En France, le test de personnalité le plus répandu est le PAPI. Durée: Environ 45 minutes. Type d'utilisation: Recrutement, Emploi, Bilans, Coaching, Gestion de carrière, Psychotechnique, Psychologie. Dynamisme Organisation Autonomie Sociabilité Autonomie Orientation et style de travail Contrôle émotionnel.

Le test PAPI classique se présente sous la forme de 90 couples de phrases se rapportant à des sujets professionnels : Le SOSIE - Test de personnalité 1. Étude du comportement d’un utilisateur et de son environnement dans une (...) - Laboratoire Informatique, Image et Interaction (L3i) Sujet Analyse et indexation d’images de documents par le contenu Doctorant Matthieu PERREIRA DA SILVA Mots clés Suivi d’objets (personnes, visages, regard) Extraction d’indices caractéristiques Modélisation de l’attention Analyse temps réel Résumé La prise en compte du comportement de l’utilisateur lors de l’exécution d’un logiciel est un élément clé pour qu’il y ait une réelle interaction avec l’application. Financement Bourse Région. Test de personnalité utilisé lors du recrutement : Test PAPI. Cookie barfermer Ce site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de navigation et fournir des fonctionnalités supplémentaires. Ces données ne seront pas utilisées pour vous identifier ou vous contacter.

Ce site utilise des cookies de tiers. Vous pouvez en savoir plus dans la politique de confidentialité. En cliquant sur le bouton Autoriser les cookies, ou en faisant défiler la page, vous consentez à ce que ce site sauvegarde quelques petits blocs de données sur votre ordinateur. En cliquant sur le bouton Ne pas autoriser les cookies vous refusez votre consentement, éliminant tous les cookies et les données localStorage déjà présents (certaines parties du site peuvent cesser de fonctionner correctement).

Pour en savoir plus sur les cookies et le localStorage, visitez le site de la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés. Pour désactiver tous les cookies dans votre navigateur, cliquez sur l'icône correspondante et suivez les instructions : Les geeks ne sont pas ceux que vous croyez. C’est votre cousin qui passe ses nuits sur World of Warcraft. Votre mari qui collectionne les bandes dessinées Marvel. Votre voisine de palier qui s’habille comme une héroïne de manga.

Les geeks sont ces enthousiastes qui consacrent des heures à des loisirs qui nous échappent. “A l'origine, il s'agit d'un stéréotype, d'une insulte” explique à l’Obs Jean-Baptiste Péretié réalisateur du documentaire la Revanche des Geeks (Arte, 2012). “Dans les années 1970, aux Etats-Unis, le geek est un adolescent qui a de bonnes notes, mais qui est nul en sport et avec les filles. Mais la révolution numérique est passée par là, transformant le vilain crapaud en prince courtisé. 7 études pour comprendre les geeks Alors qui sont les geeks ?

Leur objectif : comprendre pourquoi une personne se passionne pour une activité considérée comme “geek” et par extension, pourquoi la société s’approprie ces codes. Pour nos trois psychologues en question, l’exercice est périlleux. Comment travailler avec des informaticiens ? 1 Échapper au développement Un logiciel existe déjà La première question à se poser est : n'existe-t-il pas un système déjà réalisé qui pourrait convenir ? Si la réponse est oui, et si le logiciel est disponible, il faut l'adopter sans hésiter : quel qu'en soit le prix ce sera moins cher, moins long et moins douloureux que de se lancer dans un développement de novo. Bien sûr, pour déterminer la réponse à la question ci-dessus il ne faut pas oublier la proposition « qui pourrait convenir ». Cela doit être examiné avec soin. Une variante de cette solution pourrait être qu'il n'y ait pas un logiciel existant qui réalise la fonction voulue, mais plusieurs logiciels qui en réalisent des parties.

Travailler sur deux plans orthogonaux Nous avons évoqué ci-dessus une façon de résoudre ce problème : l'eXtreme Programming organise le développement autour d'une équipe qui associe maîtrise d'ouvrage et maîtrise d'oeuvre de façon pratiquement fusionnelle. Des logiciels moyens pour des systèmes sobres. Le chercheur, l’ingénieur et l’informaticien.

Un chercheur c'est quelqu'un à qui ont pose un problème hypothétique et qui passe sa vie (ou presque) à y chercher une solution. Pour cela il va lire le grand tableau noir des connaissances humaines, se creuse la tête et lorsqu'il trouve une solution il est heureux d'aller mettre son nom sur le grand tableau avec la solution du problème. Un chercheur travaille (du chapeau) autant la nuit que le jour et son boulot étant dans sa tête, il le rapporte toujours chez lui. Maintenant vous savez pourquoi ils sont autistes. Un chercheur est motivé par la reconnaissance reconnue grâce à des publications, il est en général moins bien payé qu'un étudiant chez macdo. Un chercheur a en général pour supérieur direct un chercheur qui a trouvé une solution et qui peut l'orienter dans sa quête du graal. Un ingénieur c'est quelqu'un qui rencontre des problèmes pratiques et qui ne passe pas sa vie à en chercher la solution.

Maintenant une petit fable à raconter à vos amis. Les développeurs, les "laissés-pour-compte" de l'ère numérique. Beaucoup de gens s’accordent à dire que la 3ème révolution industrielle démarre. Dans ce contexte, permettez-moi de pousser un peu plus loin la comparaison en assimilant les ingénieurs développeurs d’aujourd’hui à l’équivalent des ouvriers et maçons de la seconde révolution industrielle. Aujourd’hui, on les appelle les « doers », les « prestas », les « Techos » et bien d’autres petits surnoms pas toujours flatteurs... Les ingénieurs informaticiens ont bien souvent été bardés de préjugés très stéréotypés.

Dans l’imaginaire des gens, l’informaticien est un homme, « rarement une femme », timide et introverti, fana de jeux vidéo. Il a les cheveux longs, un comportement marginal, parle seul, se lave peu et reste, la plupart du temps, cloîtré dans une chambre avec des statuettes de manga sur le bureau tapant à la vitesse de l’éclair des hiéroglyphes incompréhensibles sur son clavier. Le constat négatif du marché Les développeurs sont trop souvent beaucoup trop timides, réservés et introvertis.