background preloader

Europe et Territoires

Facebook Twitter

PQA vous met à disposition une sélection de ressources sur les programmes européens mobilisables par les territoires.

Une Région européenne. Bandeau Europe © De par sa situation frontalière, son étendue littorale, ses montagnes, son attractivité et ses identités multiples, la Région Nouvelle-Aquitaine est naturellement ouverte sur l’Europe et le monde. Notre Région pilote, sur la période 2014-2020, près de 2,5 milliards de fonds européens dans des domaines aussi variés que la formation, l'emploi, l'agriculture, le développement des territoires, l'innovation, l'économie numérique, le développement durable...

Europe et international Sommaire Mobiliser efficacement les fonds européens pour soutenir des projets et les territoires Près de 2,5 milliards d'euros de fonds européens régionalisés sont pilotés par la Région Nouvelle – Aquitaine sur la période 2014-2020 afin d’appuyer les projets des territoires dans des domaines variés : formation, emploi, agriculture, développement du territoire, innovation, économie numérique, développement durable ... L'Europe en Aquitaine - en Limousin - en Poitou-Charentes Renforcer l'EuroRégion. L’Europe en Nouvelle-Aquitaine. La Nouvelle-Aquitaine et ses habitants bénéficient pour leurs projets du soutien de l’Union européenne au travers de grands outils financiers.

Ainsi, depuis 2007, déjà plus de 22 500 projets ont été financés, à hauteur de 709 millions d’euros, générant plus de 2 milliards d’euros d’investissement (chiffres janvier 2014). Une étape se termine… (2007-2013) Le Conseil régional participait avec l’Etat à la gestion des fonds européens pour les programmes 2007-2013 et bénéficiait pour cette période d’une enveloppe de 768 millions d’euros (territoire aquitain) pour soutenir des projets, développer les territoires et le potentiel des habitants, favoriser l’innovation, la compétitivité et le développement durable. …Une autre commence (2014-2020) La gestion des fonds européens en France est transférée en majeure partie aux Régions. De nouveaux programmes régionaux pour 2014-2020 sont en cours d’élaboration. En savoir plus. L'Europe au quotidien en Nouvelle Aquitaine: Aqui ouvre le dossier.

19/06/17 : Jean Lassalle est réélu face à Loïc Corrégé dans la 4e circonscription des PA avec 52.79 % contre 47.21 % 19/06/17 : Lot-et-Garonne. Résultats sur l’ensemble du département LREM : 58,96ù FN : 26,21% UDI/LR : 14,83% Taux de participation : 48,02% 19/06/17 : Gironde : dans la sixième circonscription (Mérignac-Saint-Médard-en-Jalles), le candidat EM Eric Poulliat (58,81%) bat la députée sortante PS Marie Récalde (41,19%). 19/06/17 : La Gironde placée en alerte canicule orange jusqu’à mardi matin. 19/06/17 : Gironde : dans la 5ème circonscription, Benoît Simian (LREM) dépasse, avec 50,46%, sa concurrente PS Pascale Got (49,54%), à 379 voix d'écart. 19/06/17 : Gironde : dans la 3e circonscription Loïc Prud'homme (FI) 50.20 % bât Marik Fetouh (LREM) 49.80 % avec seulement 131 voix d'écart 19/06/17 : Gironde : dans la première circonscription, le candidat Dominique David (EM) l'emporte avec 59,59% face à l'élu municipal et candidat LR Nicolas Florian (41,74%)

La Nouvelle-Aquitaine à Bruxelles. Plus de 200 collectivités territoriales européennes ont ouvert un bureau de représentation à Bruxelles depuis le milieu des années 1980. Ces structures diffèrent fortement d’un pays à l’autre, notamment en fonction de la place qu'occupent les collectivités dans l'organisation de l'État. Le pouvoir des régions dans leurs Etats respectifs se reflète souvent à Bruxelles: les équipes les plus nombreuses sont celles des Länder allemands, des régions italiennes et des régions autonomes espagnoles. Les 13 régions françaises métropolitaines sont représentées à Bruxelles. Depuis 2013, les régions ultrapériphériques françaises de Martinique, Guadeloupe, Guyane et la Réunion ont également ouvert une représentation.

Mobilisation tous azimuts pour sauver la politique de cohésion. La Commission a décidé de reporter à l'été 2018 sa proposition de cadre financier pluriannuel, dont dépendra la part dévolue à la politique de cohésion. Pour les collectivités, il n'y a pas de temps à perdre pour peser dans la balance, car l'avenir est plus incertain que jamais avec le départ du Royaume-Uni qui se traduira par un trou d'une dizaine de milliards d'euros par an dans le budget européen.

Quelques semaines après le Comité des régions, la commission du développement régional du Parlement européen vient d'adopter un plaidoyer pour le maintien de cette politique dans toutes les régions de l'UE. Cap à présent sur le "forum de cohésion" qui se tiendra à la fin du mois, à Bruxelles. Logiquement, l’avenir de la politique de cohésion après 2020 aurait dû se jouer fin 2017 avec la proposition de cadre financier pluriannuel de la Commission.

Livre blanc Elaborer d'autres indicateurs que le PIB Les régions françaises ont tout à prouver Le problème que posent les "grandes" régions. L’avenir de la politique de cohésion pour l’après-2020 | Actualité | European Parliament. Plus de visibilité pour les Fonds structurels Dans une résolution distincte adoptée par XX voix pour, XX contre et XX abstentions, les députés proposent des solutions pour améliorer la visibilité de la politique de cohésion de l’UE, alors qu’une étude très récente de l’Eurobaromètre révèle que seul un tiers des citoyens de l’Union est conscient de l’impact positif des investissements européens dans leur région. Les députés soulignent ‘‘un euroscepticisme croissant et une propagande anti-européenne populiste qui déforment l’information relative aux politiques de l’Union’’. Améliorer l’accès à l’information, en créant une stratégie de communication à destination des médias sociaux et numériques qui mettrait en lumière les bénéfices que cette politique de cohésion offre à l’économie réelle (en favorisant l’innovation, la création d’emplois et la croissance), pourrait accroitre la visibilité de la politique de cohésion, déclarent les députés.

Le Parlement européen, allié des régions sur le budget de la politique de cohésion. C’est un avertissement à tous ceux qui verraient bien la politique de cohésion dépecée après 2020. Le Parlement européen, autorité budgétaire de l’UE avec le Conseil des ministres, estime que la future politique de cohésion de l’UE ne peut être affaiblie malgré le Brexit, qu’elle doit être dotée d’un budget suffisant – « voire supérieur » – à celui d’aujourd’hui, et que les ressources qui lui sont consacrées ne peuvent être détournées pour répondre à de nouveaux défis. Une prise de position qui se retrouve dans une résolution adoptée par l’hémicycle le 13 juin. A un moment où, comme l’a souligné la commissaire à la Politique régionale Corina Cretu, cette politique « est soumise au feu de la critique, plus que jamais ». Les subventions, « cœur du financement » Ils l’ont dit à Strasbourg : les députés s’opposeront à la fixation d’objectifs quantitatifs contraignants pour l’utilisation des instruments financiers.

Non à la macro-conditionnalité, in extremis Article réservé aux abonnés Gazette i. Le Comité des régions appelle à une politique de cohésion "forte et efficace" après 2020. Dans un avis adopté le 11 mai, le Comité européen des régions (CdR) appelle à un renforcement de la politique de cohésion et à un maintien de son budget. Il appelle à plus de flexibilité, des procédures plus simple et une meilleure intégration avec d’autres outils d’investissement européens, afin de mieux accompagner la reprise des économies européennes et de relever les défis urgents tels que "les migrations, le changement climatique et la résilience territoriale".

Le CdR préconise également le maintien de la catégorie des "régions en transition" et la suppression des "conditionnalités". Le Comité européen des régions (CdR) a adopté, lors de sa séance plénière le 11 mai, l’avis sur l’avenir de la politique de cohésion après 2020, préparé par Michael Schneider, secrétaire d’Etat du Land de Saxe-Anhalt (PPE). Les "régions en transition" maintenues "Simplification radicale des procédures" Renforcement de la dimension territoriale. AFCCRE Note technique sur l'avenir de la politique de cohésion en 2017. AMF/AFCCRE L'avenir de la politique de cohésion - 28 février 2017. Avancement des programmes. Inforegio – La politique régionale de l’UE. Europe en France, le portail des Fonds européens. Accueil | AFCCRE.