Parce que l'influence du lobbying au sein des parlements, peu connue, suscite beaucoup de fantasmes, Transparence International France et Regards Citoyens s'associent pour mieux connaître les lobbyistes de l'Assemblée nationale. Depuis 2007, plus de 15 000 personnes ont été auditionnées dans le cadre de rapports parlementaires.Pour mieux qualifier ces données, nous avons besoin de vous ! Pour nous aider à cartographier ces acteurs, il vous suffit de saisir, dans le formulaire ci-dessous, le nom de la personne, identifié dans un cadre rouge, son employeur ou l'organisme qu'elle représente, ainsi que sa fonction :

http://www.regardscitoyens.org/lobbyistes/

http://www.regardscitoyens.org/lobbyistes/
http://www.korben.info/trident-media-guard-hadopi.html TMG part conquérir le coeur des français Bonjour et bienvenue ! Si vous aimez cet article, n'hésitez pas à vous abonner au site via son flux RSS suivre Korben.info. Et voilà, on connait enfin le nom de la milice privée qui travaillera pour les majors (SCPP et ALPA), afin de balancer vos IP à Hadopi. Il s'agit de TMG (Trident Media Guard ancienement Mediaguard) dont j'avais déjà évoqué le nom ici. Cette petite boite implantée à Saint-Sébastien-sur-Loire près de Nantes a été crée en 2002 par Alain Guislain et Bastien Casalta, sera capable d'espionner 4 réseaux p2p très utilisés (Bittorrent, eMule..et ??) http://www.korben.info/trident-media-guard-hadopi.html
Bibliographons un peu ! La légende des sexes du Sire de Chambley en questions (1883). Je l’ai déjà écris ici à d’autres occasions, la bibliophilie nous en apprend tous les jours, et même, plusieurs fois par jour. Voici une ordonnance que votre médecin traitant ne désavouerait pas ! Aujourd’hui, l’occasion m’est donnée de me pencher au plus près d’un ouvrage que je n’avais encore jamais croisé jusque là. Eh oui ! Bibliographons un peu ! La légende des sexes du Sire de Chambley en questions (1883).
Le bijou de société ou l'amusement des grâces. A Paphos, L'an des plaisirs, s. d. [Paris, circa 1784] Le bijou de société ou l'amusement des grâces.A Paphos, L'an des plaisirs, s. d. [Paris, circa 1784] Cet ouvrage parut pour la première fois en 1749 [1751 ?], chez Pine à Londres sous le titre de La légende joyeuse, ou les cent une leçons de Lampsaque. Une note au crayon de bois sur la première garde blanche de mon exemplaire, indique que ce recueil parut aussi sous le titre de Cabinet de Lampsaque, ou choix d'épigrammes érotiques des plus célèbres poètes français. Le bijou de société ou l'amusement des grâces. A Paphos, L'an des plaisirs, s. d. [Paris, circa 1784]
Prisons secrètes: le rapport qui dérange
Encore une histoire de papier... et un monogramme...
La conjugaison du verbe falloir - synonyme et d
La bibliothèque libertine ou les filles bibliophiles...
Des fragments inesp Des fragments inesp Quel meilleur moyen de conserver un texte daté du IVe siècle apr. J.-C. qu'en le déchirant en plusieurs fragments et en les répartissant dans la couverture d'un ouvrage médiéval ? Bon, reconnaissons que tout cela est un peu tordu, mais le résultat est là : des universitaires de Londres sont parvenus à identifier des passages du Code Grégorien (une copie, évidemment) et à les traduire. Les 17 morceaux retrouvés ont pu être identifiés parce qu'ils sont souvent évoqués dans les textes de Saint Augustin d'Hippone, théologien du IVe siècle, qui fait de nombreuses allusions au Code dans l'ensemble de son oeuvre.
GeoGuide, voyagez dans le monde entier depuis votre ordinateur