background preloader

Actu violences

Facebook Twitter

Le collégien se comporte comme au Moyen Âge. L’autre jour, dans le collège parisien d’Esther, 12 ans, la géniale ado croquée par Riad Sattouf, héroïne d’une de ses BD, une affaire a éclaté.

Le collégien se comporte comme au Moyen Âge

Dans la cour, les garçons de sixième demandaient de l’argent aux filles. "Tête de bébé" (c’est son surnom peu flatteur), est venu voir Esther pour lui emprunter une pièce de 2 euros. "Non dégage", l’a-t-elle rembarré. Une intello a fini par se plaindre au surveillant, c’est comme ça que le directeur a su. Des troisièmes demandaient de l’argent à des quatrièmes qui rackettaient les sixièmes qui ne savaient plus où trouver de l'argent. Pour les harceleurs comme les harcelés, le harcèlement nuit à la santé - Sciencesetavenir.fr. Les conséquences du harcèlement scolaire sont de plus en plus étudiées, et c’est tant mieux.

Pour les harceleurs comme les harcelés, le harcèlement nuit à la santé - Sciencesetavenir.fr

La série télévisée "13 Reasons Why", qui raconte l’histoire du suicide d’une adolescente victime de harcèlement, a récemment connu un grand succès. Si elle a suscité le débat, elle a le mérite de remettre le sujet en lumière. Une équipe de chercheurs américains s’est elle aussi intéressée à la question, publiant ses résultats le 28 avril dans Psychological Science.

Leur découverte ? Le harcèlement scolaire laisse de profondes marques à l’âge adulte, sur la santé du harcelé... comme du harceleur. Quand la série "13 Reasons Why" nous plonge au sein du harcèlement genré. La série télé états-unienne 13 Reasons Why, diffusée depuis le 31 mars 2017 sur Netflix, a fait couler beaucoup d’encre et a été notamment pointée du doigt par des autorités scolaires aux États-Unis et au Canada pour la façon dont elle aborde les sujets sensibles du suicide adolescent et du harcèlement scolaire.

Quand la série "13 Reasons Why" nous plonge au sein du harcèlement genré

Certaines écoles canadiennes ont même interdit aux élèves de discuter de la série. Basée sur le roman éponyme de l’auteur Jay Asher et adaptée par Brian Yorkey, 13 Reasons Why comprend 13 épisodes d’une heure. Le guide de la prévention des atteintes aux personnes et aux biens en milieu de santé - Observatoire national des violences en milieu de santé - Ministère des Affaires sociales et de la Santé.

Les Youtubeuses contre le cyberharcèlement et le cybersexisme. Les Internettes, collectif devenu association, dont le but est de redonner de la visibilité aux femmes sur YouTube, publie le 18 avril, un documentaire de 50 minutes : « Elles prennent la parole ».

Les Youtubeuses contre le cyberharcèlement et le cybersexisme

Des videastes et leur quotidien : Léa Bordier et Lisa Miquet, co-fondatrices du collectif y présentent les interviews de femmes vidéastes de tous univers et horizons pour parler de leur quotidien. Bien souvent associés aux thématiques dites « féminines » : beauté, cuisine, mode, déco… ces Youtubeuses lèvent le voile sur les pratiques sexistes et offensantes de beaucoup d’internautes. Pourquoi une femme n’aurait-elle pas le droit de parler de sciences, de musiques, de faire de l’humour…? Face au harcèlement scolaire, des méthodes qui marchent.

Face au harcèlement, des méthodes de sensibilisation et d'intervention existent.

Face au harcèlement scolaire, des méthodes qui marchent

Il est ainsi possible de s'appuyer sur le groupe pour désamorcer une situation, ou d'amener le harceleur à se soucier de sa victime. © shootingankauf – Fotolia En France, 10% des élèves se disent harcelés. Alors que des collégiens ont interpellé les candidats à l’élection présidentielle, des méthodes inspirantes de prévention et d’intervention ont déjà été expérimentées dans certains établissements. Sur Internet, la série « 13 Reasons Why » provoque un vaste débat à propos du suicide. La série de Netflix, qui semble partie pour battre tous les records, a ouvert de très nombreuses discussions en ligne sur la prévention du suicide et du harcèlement.

Sur Internet, la série « 13 Reasons Why » provoque un vaste débat à propos du suicide

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Damien Leloup (Cet article évoque le scénario de la série. Les passages contenant des informations réservées aux personnes l’ayant déjà vue ou ne craignant pas d’être spoliées sont masqués par défaut et peuvent être dépliés. À Mexico, un « siège pénis » contre le harcèlement sexuel. ONU Femmes a lancé une campagne pour inciter les hommes à changer de comportement dans le métro de la capitale mexicaine, où neuf femmes sur dix sont victimes de ce fléau urbain.

À Mexico, un « siège pénis » contre le harcèlement sexuel

M le magazine du Monde | | Par Frédéric Saliba (Mexico, correspondance) Dans une rame du métro de Mexico, un passager s’assoit à une place « réservée aux hommes ». Le trentenaire se relève brusquement au contact de ce siège, moulé en forme de torse avec un pénis en relief, qui provoque l’étonnement, l’hilarité ou le dégoût des passagers des deux sexes. La mission sur la prescription des viols sur mineurs présente ses recommandations. La prescription pour les viols sur mineurs, qui est de vingt ans après la majorité de la victime, pourrait être portée à trente ans.

La mission sur la prescription des viols sur mineurs présente ses recommandations

La mission sur la prescription des viols sur mineurs va recommander, lundi 10 avril, de porter à trente ans le délai de prescription des crimes sexuels commis sur des mineurs, contre vingt ans, actuellement. Selon les recommandations de cette mission coprésidée par l’animatrice Flavie Flament et le magistrat Jacques Calmettes, la victime pourrait donc porter plainte jusqu’à l’âge de 48 ans. Présenté dans la matinée à la ministre des familles, de l’enfance et des droits des femmes Laurence Rossignol, le rapport de cette mission fait également une série de recommandations visant à améliorer l’accompagnement des victimes.

Plusieurs figurent dans le plan interministériel de lutte contre les violences faites aux enfants (2017-2019) annoncé il y a quelques semaines, et pourront donc « rapidement trouver une traduction concrète », estime la mission. Ces plaintes de femmes violentées refusées ou bâclées. Moins de 14 % des femmes victimes de violences portent plainte.

Ces plaintes de femmes violentées refusées ou bâclées

Quand elles s’y décident, certaines se retrouvent face à des refus ou des procès-verbaux bâclés. Elle a dû pousser la porte de trois commissariats avant que sa plainte pour viol ne soit enregistrée et attendre deux ans pour qu’elle soit complète.