background preloader

Actualités éducatives

Facebook Twitter

5 principes issus des neurosciences pour favoriser l'apprentissage en formation. Quels sont, à votre avis, les avantages et inconvénients des pédagogies actives, ludiques et participatives ?

5 principes issus des neurosciences pour favoriser l'apprentissage en formation

Si les entreprises semblent conscientes de la nécessité d’amorcer un virage pédagogique dans leurs formations, elles sont parfois réticentes à l’idée de passer à l’action : est-ce vraiment utile et pertinent ? De mon point de vue, la réponse est indéniablement : OUI ! Et les recherches scientifiques menées ces dernières années vont clairement dans ce sens. Suite à la présentation que j’ai eu l’occasion de réaliser au forum, je vous invite donc à découvrir ci-dessous 5 principes essentiels issus des recherches en neurosciences pour mieux former et apprendre : Découvrez 5 principes essentiels issus des recherches en neurosciences pour mieux favoriser l’apprentissage dans vos formations. 1. Tous les êtres humains disposent d’une mémoire de travail. De plus, les recherches montrent que l’attention des apprenants chute naturellement au bout d’environ 10 minutes. 2. 3. 4. 5. Source : J. Actualités - Liberté de conscience, liberté d'expression : outils pédagogiques pour réfléchir et débattre avec les élèves.

Comment parler d'un drame de l'actualité aux élèves ?

Actualités - Liberté de conscience, liberté d'expression : outils pédagogiques pour réfléchir et débattre avec les élèves

Quelques principes Moduler son attitude pédagogique selon l'âge des élèves : à l'école maternelle, du début à la fin de l'école élémentaire, au collège...Accueillir l'expression de l'émotion des élèves, sans sous-estimer, y compris chez les très jeunes enfants, leur capacité à saisir la gravité des situations ;Rassurer les élèves : l'école est un espace protégé ; l'évènement s'est déroulé dans un lieu et un temps circonscrit, même si les média en parlent et diffusent plusieurs fois les images ;Etre attentif au « niveau de connaissance » que les élèves ont de l'évènement : certains élèves peuvent n'en avoir aucune connaissance ; d'autres ne disposer que d'éléments partiels, voire erronés, provenant de sources variées.

Pour aller plus loin : Aborder un événement collectif violent Quelques repères pour agir à l'école primaire Aujourd'hui, le périmètre touché est beaucoup plus important. Distinguer les situations. Université d'automne du Snuipp : Valérie Lussi-Borer : Plus de maîtres que de classes : Des éléments prometteurs. Comment le dispositif du « plus de maître que de classe » peut-il transformer la manière de travailler des enseignants ?

Université d'automne du Snuipp : Valérie Lussi-Borer : Plus de maîtres que de classes : Des éléments prometteurs

Valérie Lussi-Borer, maître d’enseignement et de recherche à l’université de Genève a présenté, lors de la 15ème université d'automne du Snuipp, les résultats d'une recherche menée dans l'académie de Grenoble. Mis en place suite à la refondation, le dispositif "plus de maîtres que de classes" (PDM) fait l'objet de premiers bilans souvent flatteurs. Les équipes pédagogiques concernées affirment souvent qu’il s’agit là d’une aide précieuse dans la classe, tant pour la gestion des groupes que pour l’amélioration de l’ambiance de classe ou les progrès des élèves. Mais qu'en est-il vraiment ? Differenciationpedagogique.com - La différenciation pédagogique. La circulaire de rentrée 2015 au Bulletin officiel. La rentrée de septembre 2015 sera la troisième rentrée scolaire de la refondation de l’École de la République.

La circulaire de rentrée 2015 au Bulletin officiel

Une circulaire publiée au Bulletin officiel du 4 juin 2015 en fixe les priorités. L'année scolaire 2015-2016 sera celle de la mise en œuvre du programme de l’école maternelle, de l’enseignement moral et civique et des parcours éducatifs. Un effort important sera accordé à la formation et à l’accompagnement des équipes. À la rentrée 2016, ce sont les cycles, le socle et les programmes de l’école élémentaire et du collège qui entreront en vigueur. La circulaire de rentrée 2015 détaille les priorités pour l'année scolaire 2015-2016 : Construire une École plus juste pour offrir à chaque élève un parcours de réussite Renforcer l’acquisition du socle commun notamment grâce à la maîtrise des langagesTenir compte des spécificités de chaque élève pour permettre la réussite de tous Favoriser l’insertion professionnelle et sociale Développer les compétences des élèves avec le numérique.

Le coût de la rentrée 2015 est stable par rapport à 2014. L'augmentation du coût de la rentrée scolaire 2015 est estimée à 0,1 % par rapport à la rentrée 2014.

Le coût de la rentrée 2015 est stable par rapport à 2014

Elle est inférieure à celle de l'inflation globale pendant la même période (+0.2 %). C'était déjà le cas lors des rentrées 2013 et 2014. Ces dépenses concernent l'achat de fournitures scolaires ainsi que l'assurance scolaire et les frais d'inscription (hors droits d'inscription dans les écoles et établissements privés). Elles varient en fonction du niveau d'enseignement : deux fois plus pour un lycéen que pour un écolier. La plus grande part de la dépense (43%) est consacrée aux accessoires de rentrée : papeterie, stylos, articles de rangement, matériel (calculatrice par exemple). Cette estimation, réalisée par le ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche (DEPP) repose sur une enquête auprès des ménages en 2013.