background preloader

Iae2016

Facebook Twitter

Voilà en images comment Carrefour veut relancer ses hypermarchés. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

Voilà en images comment Carrefour veut relancer ses hypermarchés

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies... nuageux Vent : 15km/h - UV : 1 Clôture veille : 4529.21. Distribution : la fin des supermarchés ? Serions-nous en train de vivre les derniers jours du caddie ?

Distribution : la fin des supermarchés ?

C'est quasiment ce que sous-entend une étude Xerfi publiée mardi 18 février. On y lit que le modèle traditionnel de la distribution alimentaire en France, centré autour de l'hypermarché, est à l'heure d'internet et du développement des réseaux de proximité, de "moins en moins adapté aux attentes des consommateurs" et doit se réinventer pour survivre. Le déclin du modèle de l'hypermarché. Des freins par le jeu des réglementations En 1997, la loi Galland modifie les critères d’interdiction de vente à perte en y intégrant les marges arrières, ces avantages, ristournes ou remises faites aux distributeurs par les fournisseurs après achat.

Le déclin du modèle de l'hypermarché

Puis, en janvier 2006, la loi Jacob-Dutreil la complète en fixant un seuil plancher des prix, ce qui conduit à une uniformisation, en France, des prix de vente des biens de grande consommation et réduit les possibilités de jouer sur les prix. Début 2008, la Loi Chatel permet aux distributeurs de transposer la totalité des marges arrières dans les prix de vente puis la loi de modernisation de l'économie (août 2008) contient un article qui instaure la négociabilité des tarifs d'achat entre fournisseurs et distributeurs et réduit les délais de paiement légaux. Une concurrence accrue Le modèle de l'hypermarché a séduit les consommateurs mais aussi la concurrence qui se met à en copier les codes et les idées. Les stratégies de relance de l’hypermarché en France. Les hypermarchés, malgré leurs difficultés structurelles, restent le format dominant de la distribution Les hypermarchés rencontrent des difficultés structurelles en France : stagnation du panier moyen, baisse de la fréquentation, baisse de la rentabilité au m2.

Les stratégies de relance de l’hypermarché en France

Cette fin de cycle du format hypermarché traduit la mutation de la grande distribution de l’ « hyperchoix » à l’ « hyperproximité ». Au niveau mondial, les distributeurs français sont à la traîne, fragilisés par leur activité française et leur rentabilité est désormais plus forte à l’étranger. La fin des hypermarchés - Chroniques. L'hypermarché ne cesse de perdre du terrain.

La fin des hypermarchés - Chroniques

Les ventes ont reculé de 3 à 4% l'an dernier, selon les chiffres du magazine spécialisé Linéaires. Chez Carrefour, l'hypermarché ne représente plus que 52% des ventes, contre 65% il y a dix ans. Le modèle de l'hyper-consommation est à bout de souffle. « Nous sommes au début de l'histoire du drive » Loire le 08 novembre 2016 - Sophie Bonnevialle-Chesneau - Économie - article lu 209 fois Olivier Dauvers est un spécialiste de la distribution depuis 25 ans.

« Nous sommes au début de l'histoire du drive »

Ancien rédacteur en chef des magazines Linéaires et Rayon boisson, il édite notamment une étude sur le marché des drives chaque mois. Comment l’histoire du drive a-t-elle commencé en France ? Découvrez 15 ans de développement du drive... Les images valent parfois mieux qu’un long discours.

Découvrez 15 ans de développement du drive...

Et l’infographie sur le développement du drive préparée par Bonial (spécialiste de la médiatisation des catalogues digitaux) et le panéliste Nielsen a le mérite d’illustrer l’incroyable poussée de ce mode de distribution. Depuis la première ouverture recensée en l’an 2000 à Leers dans le département du Nord, plus de 2600 drives ont ouvert leurs portes. Entre 2012 et 2013, leur taux d’implantation a explosé, puisque 1,9 click&drive ont vu le jour au quotidien et leur nombre a dépassé celui des hypermarchés classiques l’an dernier. Hypermarchés : la révolution du drive. En France, l'hypermarché à la papa n'a plus la cote - 17 mars 2016. Voilà une nouvelle qui devrait réjouir les contempteurs de la grande distribution à la française, ce modèle qui s’exporte aujourd’hui partout dans le monde mais a contribué à ruiner moult petits commerçants et dessiné dans l’hexagone un paysage urbain, et surtout périurbain, avouons-le, plutôt sinistre : le modèle de l’hypermarché version XXL bat de l’aile !

En France, l'hypermarché à la papa n'a plus la cote - 17 mars 2016

Selon la définition de l’Insee, la taille d’un hyper doit dépasser les 2.500 m2 et les deux tiers de ses ventes doivent être réalisés dans l’alimentaire. En France, c'est historique, les maîtres de l’hyper sont Carrefour et Auchan. Ils sont sur le créneau depuis près de cinquante ans. Deux géants dont les surfaces commerciales n’ont cessé d’augmenter et dépassent aisément les 20.000 m2 - les hypers Leclerc, Géant Casino ou Intermarché sont rarement aussi grands. Ainsi, le Carrefour de Villiers en Bière, dans le 77, s’étale sur 24.000 m2 tandis que le Auchan de Vélizy, dans le 78, atteint lui les 19.000 m2 ! Comment les supérettes réinvestissent nos centres-villes - 23 mai 2015. Dans sa petite épicerie de la rue des Capucins, à Lyon, Achraf Elghodhbani "ne [s]e plain[t] pas".

Comment les supérettes réinvestissent nos centres-villes - 23 mai 2015

Les packs de bière sont posés sur le sol, le papier toilette sur le haut des étagères et le pain frais près de la caisse de l’ex-Crémerie savoyarde. Du dépannage à l’ancienne. Dans ce quartier en pleine mutation – créateurs, libraires indépendants, architectes apprécient ses ruelles pentues –, les affaires marchent de mieux en mieux. Hypermarché : naissance du concept. L’histoire de l’hypermarché - c’est-à-dire le lancement et la mise au point d’une formule de vente originale - s’est révélée parfaitement adaptée à son époque.

Hypermarché : naissance du concept.

Mais c’est bien plus que cela. Ce fut une véritable révolution économique et sociale qui bouleversa le paysage commercial, changea le comportement de la quasi-totalité des consommateurs et finalement les fit bénéficier de conditions d’achat incomparables. Histoire des hypermarchés. 50 ans d'histoire des hypermarchés. L'ouverture du premier hypermarché en 1963 1963 : lignes de caisses du 1er hypermarché Carrefour à Sainte Geneviève des Bois © Carrefour Le magasin propose une surface de 2500 m2 de marchandises, 18 caisses automatiques dont la plupart pourvues de tapis roulant, un parking de 400 places, une pompe à essence, des files de chariots à roulettes, des avalanches de promotions et des prix bas de 15 à 20% moins chers.

Mais surtout, on y trouve, sous le même toit, des produits frais, de l’épicerie, du bazar, du textile et de l’électroménager. C'est ce qui fait la spécificité de cet hypermarché dit "à la française" par rapport aux commerces américains en libre-service. L'ouverture est largement commentée.