background preloader

Apprendre à apprendre

Facebook Twitter

Les politiques de distraction selon John Hattie. Devant l’intérêt grandissant du monde de l’éducation envers les travaux de John Hattie, le RIRE vous propose quelques articles qui traduisent de façon synthétisée certains documents (disponibles gratuitement) produits par le chercheur.

Les politiques de distraction selon John Hattie

Aujourd’hui, nous vous présentons quelques critiques que Hattie adresse au système d’éducation en général, par l’intermédiaire de ce qu’il nomme les « politiques de distraction » en éducation. John Hattie est un chercheur australien qui s’est spécialisé dans les sciences de l’éducation. Il a obtenu une renommée internationale pour son travail original sur une base de données regroupant de près de 800 méta-analyses. Cette façon de procéder lui a permis d’évaluer plus ou moins 50 000 études traitant de divers aspects des sciences de l’éducation. En s’appuyant sur les résultats de sa précédente méta-analyse, Hattie revient sur le constat suivant : il y a une grande variabilité de la qualité de l’enseignement prodigué selon les enseignants. Référence. Comment aider les étudiants à mémoriser plus efficacement ? Pourquoi je passe tant de temps à expliquer comment j'enseigne ? Pour apprendre !

Des pistes pour une mémorisation plus efficace de notre enseignement. Quel support pour un apprentissage efficace ? Quel est le meilleur support média pour la mémoire et donc pour un apprentissage efficace ?

Quel support pour un apprentissage efficace ?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’image et la télévision ne sont pas d’aussi bons supports que cela. Les Texte et illustrations : de l’ours Ruppert à la carte de géographie Dans notre expérience (7 portes), le manuel illustré ne donne pas de meilleurs résultats que le texte seul (lecture) probablement parce que beaucoup de documentaires étaient abstraits (par exemple, poussée d’Archimède). C’est là où la comparaison d’études est utile, car les documents et illustrations utilisées ne sont pas les mêmes. Ainsi, dans la remarquable synthèse de 155 études réalisées par Howard Levie et Richard Lentz, de l’université d’Indiana, les illustrations sont efficaces seulement si elles sont pertinentes par rapport au texte.

Les résultats montrent que dans la plupart des études les illustrations sont efficaces. Prenons quelques exemples et quelques cas extrêmes. Lecture Rapide, Mémoire et Mind Map pour Apprendre Vite et Bien. Comment apprendre efficacement ? Les méthodes qui ne fonctionnent pas... ou pas toujours ! Le système éducatif français est encore beaucoup tourné vers l’apprentissage de sujets spécifiques, par exemple les tables de multiplication, la conjugaison, ou encore les intégrales.

Comment apprendre efficacement ? Les méthodes qui ne fonctionnent pas... ou pas toujours !

Cependant, si emmagasiner des connaissances peut être important, apprendre à apprendre est l’est encore plus. Ainsi, des chercheurs en psychologie cognitive ont évalué des méthodes d’apprentissage, telles que la relecture des notes prises, la confection de résumés, l’auto-évaluation. Leurs conclusions sont édifiantes, mais malheureusement n’ont pas encore franchi les portes de notre système éducatif…Qu’est-ce qu’une bonne méthode d’apprentissage ? Une méthode qui est rapide et efficace pour retenir les éléments à long terme ! Les émotions favorisent l’apprentissage. Texte adapté de Même les émotions négatives aident à l’apprentissage publié sur le site de l’Université de Montréal le 17 janvier 2011Le chercheur Claude Frasson de l’Université de Montréal s’intéresse aux effets des émotions sur la mémoire.

Les émotions favorisent l’apprentissage

Par ses travaux, il cherche à concevoir des systèmes tutoriels intelligents qui intègrent la dimension émotionnelle de l’apprentissage. « Pour le chercheur, si les émotions sont la clé qui donne accès à la mémoire, c’est aussi dire qu’elles sont essentielles à l’apprentissage. On ne peut apprendre sans émotions, qu’elles soient positives ou négatives, affirme-t-il. Apprendre à apprendre : l’accès à l’autonomie.

Apprendre à mémoriser : quelques principes pour guider les activités - IEN cahors 1. Carte-heuristique-Apprendre-à-apprendre.jpg (Image JPEG, 1280x841 pixels) Mémorisation : trouver sa stratégie. Dans tous les cas : lire, relire, et réviser plusieurs fois Il faut souvent apprendre plusieurs fois pour mémoriser vraiment Il n'y a pas de secret : pour bien mémoriser, il faut relire et réviser plusieurs fois le même cours et la même leçon.

Mémorisation : trouver sa stratégie

C'est la règle de base indispensable à tous, quelle que soit votre forme d'apprentissage. Vous le savez sans doute déjà : il est conseillé de relire une première fois un cours ou une leçon, le jour ou le soir même. Développer l'attention et la Concentration. Descriptif : Proposer aux élèves, tout au long de l'année, des activités simples, ne nécessitant pas de déplacements, dans le but de recentrer l'attention : • par un moment de chant, • par des activités de rythme • en se dégourdissant les jambes (se promener dans la classe quelques minutes) • par des exercices de gymnastique, tout en restant en place, à leur table : rectification de la posture, redressement de la colonne vertébrale, étirement, mouvement de doigts. • par des exercices respiratoires : ouvrir d'abord les fenêtres.

Développer l'attention et la Concentration

Respirer lentement, bouche fermée, pendant cinq secondes, retenir l'air deux secondes dans les poumons, puis expirer lentement, par la bouche, pendant cinq secondes ; garder les poumons vides deux secondes encore avant de reprendre une inspiration, longue de huit secondes. Fiches mémo : pour apprendre (méthodologie) C'est pas sorcier - Peut-on am?liorer sa m?moire ? (2012) Mes 14 outils indispensables pour apprendre eff... Etudiez efficacement : réactivez votre mémoire. Troisième étape de notre méthode pour étudier efficacement : la réactivation.

Etudiez efficacement : réactivez votre mémoire

La mémoire a besoin de répétition. Mais pas seulement. Lire et relire ses notes ou ses manuels ne suffit pas. Il faut « réactiver » la mémoire et la préparer à restituer. Après la « mise en projet » et « la prise de contact avec le cours« , voici la troisième étape de notre méthode pour étudier efficacement : la réactivation. Retenir et restituer sont deux activités cérébrales différentes. Dans cette 3e étape de notre parcours, nous allons surtout nous attacher à la première notion : retenir. Bien apprendre : 8 techniques pédagogiques incontournables ! - Sydologie - toute...