background preloader

Veille Technologique

Facebook Twitter

Stockage de données

Cloud

Technologies. Big data. Aspects juridiques. Stockage. Redéfinir votre stratégie de protection des données : se concentrer sur la récupération , Un Livre Blanc Dell.

Stockage

Les attentes des utilisateurs par rapport à ce que la technologie peut leur procurer ont rapidement changé au cours des dernières années, puisque les technologies et services destinés aux consommateurs ont placé la barre plus haut en ce qui concerne la disponibilité des services. Protection des données, un Livre Blanc Dell. Réduisez les coûts.

Limitez les risques. Protégez vos données où qu’elles soient tout en bénéficiant d’un retour sur investissement rapide. STOCKAGE : Pourquoi il faut le réinventer ! > www.linformaticien.com : Actualités informatique, Réseau, Sécurité, Technologie, Développement. Alors que le volume de données non structurées augmente à un rythme quasi exponentiel, les méthodes habituelles de stockage – rajouter des disques dès que l’on en a besoin –, ne suffisent plus et ne sont plus économiquement viables pour les entreprises.

STOCKAGE : Pourquoi il faut le réinventer ! > www.linformaticien.com : Actualités informatique, Réseau, Sécurité, Technologie, Développement

Cependant, pour de multiples raisons, au niveau des « métiers » ou de la conformité vis-à-vis des différentes législations, les utilisateurs ne peuvent ignorer le problème et recherchent de nouvelles solutions pour faire face à la demande tout en contenant les coûts. Virtualisation, convergence, disques Flash et d’autres améliorations encore y participent. L’Informaticien fait le point sur une fonction critique de notre époque qui valorise plus que jamais les données comme étant l’actif le plus précieux des entreprises.

Dossier réalisé par Bertrand Garé et Yann Serra Un marché bien orienté pour 2014 ? Le volume des données stockées dans le monde sera de 40 Zettaoctets en 2020. À la recherche d’un nouveau modèle Une adaptation lente du marché. Données Structurées et non structurées. Leçon n°16 : comprendre le stockage objet. L’explosion des volumes de données se traduit par une évolution des interfaces et des protocoles d’accès aux données.

Leçon n°16 : comprendre le stockage objet

Au cours des dernières années, les protocoles NAS comme CIFS et NFS ont progressivement pris le dessus sur les protocoles d’accès en mode bloc comme FC ou iSCSI, une montée en puissance qui s’est effectuée en parallèle de l’explosion des volumes de données non structurées. Depuis quelques années, ce sont les technologies de stockage objet qui prennent progressivement le relais des technologies de stockage NAS dans les très grands environnements de stockage non structuré. Il existe aujourd’hui de multiples systèmes de stockage objet comme Atmos d’EMC, Amazon S3, d’AWS, Windows Azure Storage, OpenStack Swift… Ces nouveaux systèmes s’appuient sur des protocoles de communication de type RESTful, des protocoles simples d’emploi et souples, que l’on peut intégrer simplement à des applications existantes (backup, archivage analytique…).

Hyper convergence. Historique du stockage et de la récupération de données. Aujourd’hui, nos ordinateurs ont des capacités de stockage impressionnantes, nous pouvons stocker nos données dans le Cloud et les smartphones nous permettent d’y accéder instantanément.

Historique du stockage et de la récupération de données

Au fil des années, nous nous sommes habitués à un certain degré de technologie, et il nous est devenu difficile de vivre sans. Mais la technologie a mis du temps à atteindre son niveau actuel. Par exemple, vous savez peut-être qu'Apple a lancé son premier ordinateur Mac en 1984, mais savez-vous quelles sont les inventions qui ont été lancées la même année et qui nous permettent aujourd’hui d’avoir des tablettes et des smartphones ? Securite des donnees. Toute l'Actualité Gestion et Stockage des Données du Monde Informatique. Pourquoi préférer le Stockage Scale-out ? - SCCSCC. Le Scale-Out a le vent en poupe.

Pourquoi préférer le Stockage Scale-out ? - SCCSCC

Il est souvent associé aux Big Datas, car seul un type de stockage «extensible à l’infini» semble convenir à ce déluge de données dont on ne maîtrise pas bien la croissance. Mais pas que. Le stockage Scale-Out convient finalement dans beaucoup d’autres situations, à tel point qu’il pourrait probablement supplanter tout autre type de stockage à l’avenir, aussi bien dans le monde du bloc que celui du fichier. On en parle de plus en plus pour répondre aux nouveaux besoins, notamment liés à la virtualisation massive des infrastructures, qui «stressent» beaucoup trop les architectures de stockage traditionnelles aussi appelées Scale-Up. Pourquoi a-t-il la côte ? Parce qu’il permet de démarrer petit, et d’évoluer facilement (parfois même sans aucune licence supplémentaire) vers de plus grandes capacités au fur et à mesure, sans aucune perte de performances et de manière linéaire.

Non, ce n’est pas que du NAS Attention. Démarrer avec quelques nœuds suffit. Leçon n°6 : Pourquoi les architectures NAS en cluster séduisent de plus en plus les entreprises? Alors que le volume de données non structurées progresse à un rythme exponentiel dans les entreprises, une technologie de stockage séduit de plus en plus les responsables informatiques.

Leçon n°6 : Pourquoi les architectures NAS en cluster séduisent de plus en plus les entreprises?

Il s’agit de la technologie NAS en cluster aussi appelée scale-out NAS. L’intérêt pour cette technologie est principalement liée à son évolutivité et à sa simplicité. Elle promet en effet aux entreprises de pouvoir faire évoluer leur capacité de stockage d’une façon quasi illimitée, par simple ajout de nœuds de stockage additionnels à leur infrastructure existante et ce sans avoir à remplacer l’infrastructure d’origine.

Divers