background preloader

CROSS CANAL

Facebook Twitter

Multicanal, Crosscanal, Xcanal, Omnicanal

Infographie : Les Français et la consommation cross canal. Multicanal, cross-canal, omnicanal. Introduction Le terme multicanal est un néologisme qui renvoie à plusieurs notions : du point de vue de l’entreprise, il fait référence à la multiplication des canaux de contact entre une entreprise et ses clients ou ce qui nous intéresse ici à la juxtaposition par un distributeur de plusieurs canaux de distribution. En théorie, le multicanal peut s’appliquer à la juxtaposition d’un réseau de magasins physiques et d’un canal « catalogue » ou « téléphone » mais le terme est le plus souvent utilisé pour désigner la mise en place d’un réseau de distribution physique et virtuel. du point de vue du client, la notion de multicanal renvoie aux pratiques lors du processus d’achat.

Par ailleurs, selon les auteurs, les termes de multicanal ou multicanalité et multicanal ou multi-canaux sont utilisés dans des contextes similaires. Certains travaux mettent l’accent sur l’intérêt mais aussi les difficultés inhérentes au multicanal. I. Avantages et inconvénients des stratégies multicanales II. Selon C. Mobile Payments Fuel Starbucks Growth. Starbucks reported a strong Q2 performance, with revenue up 11 percent, a 23 percent increase in quarterly profit. Mobile payments were a particularly strong performer for the company, contributing 15 percent of total quarterly revenue.

In a call with investors, CEO Howard Shultz said Starbucks processed 6 million mobile transactions per week in the U.S. during the quarter that ended June 29. Shultz further noted the extremely popular Starbucks mobile app has 12 million users in the United States and Canada. The company also tipped its hand slightly about forthcoming technological advances coming to consumers via the mobile app. Shultz also credited the mobile application for the strength of the Starbucks loyalty program, which claims nearly 8 million active users in the Unites States.

McKinsey analyse le parcours d’achat multicanal du consommateur. 77% des internautes préparent sur Internet leurs achats offline. La France compte 33 millions de cyberacheteurs. Le dernier baromètre Fevad/Médiamétrie illustre combien le numérique s'est infiltré dans les comportements des consommateurs.

On dénombrait dans l'Hexagone 33 millions de cyberacheteurs au premier trimestre 2013, soit 5% de plus qu'un an avant, selon le 9ème baromètre Fevad/Médiamétrie sur les comportements d'achats des internautes. Le premier univers d'achat en ligne est le tourisme : 6 internautes sur 10 ont acheté un voyage ou un billet de transport sur Internet lors des 6 derniers mois. Les deux catégories qui enregistrent les plus fortes progressions sur un an sont la beauté-santé (28% contre 23% l'an dernier) et l'alimentation (21% contre16% l'an dernier). Le panier moyen de l'e-commerce s'établit au premier trimestre à 90 euros mais varie significativement selon les secteurs. Enfin, Internet a fini de s'intégrer au parcours d'achat. La banque et l'assurance Omnicanal : transformation de la relation client.

Les nouvelles stratégies du multi-canal. Le multi-canal est l’accès à la même information, sur plusieurs canaux de communication : je veux consulter mes comptes bancaires. Je peux en disposer sur un distributeur de billets, à l’agence auprès de mon conseiller clientèle, sur le portail internet de ma banque, etc… L’arrivée des nouvelles technologies apporte de nouveaux modes de relation, sur ces différents canaux ( smarphone, internet , téléphonie … ). Multi-canal, cross-canal, trans-canal, omni-canal, voilà les nouveaux concepts clés de l’entreprise. Prospective, et analyse ! L’homme est déjà multi-canal. Le multi-canal est une notion apparue avec la technologie d’internet, dans le marketing et le monde de l’entreprise. Puisque avant l’arrivée du web, le seul canal avec une marque était celui du magasin, où l’on achetait son produit. La tendance s’est accélérée depuis 2012, comme le montre le graphe des tendances de Google.

Lorsqu’on parle de canal, on parle de canal de distribution : Le multi-canal, repenser la relation physique. Distribution : les défis de l’omni canal - Marketing Professionnel - Marketing professionnel – Le marketing pour les professionnels. La distribution en point de vente vit actuellement une phase de mutation comme elle n’en a probablement pas vécu depuis les années 70 avec l’essor de la grande distribution. En une décennie, le E Commerce tend aujourd’hui à représenter en moyenne 7 à 15% du chiffre d’affaire des marchés développés des biens de consommation, Il représente 37 milliards € en 2011 en France.

Surtout, il s’agit d’un levier exceptionnel de croissance : +22% en 2011 par rapport à 2010 en France. A tel point que de nombreux leaders sont issus du E Commerce : AMAZON ou ITUNE dans la distribution de biens culturels, CDISCOUNT dans la distribution de produits bruns, FREE dans la téléphonie et SNCF dans l’industrie du voyage … Les distributeurs historiques font donc face à des concurrents puissants dont le business model implique en sus une adaptation rapide de leur part.

Appréhender l’innovation A ce jeu, le point de ventes physiques est redéfini. Son avenir peut reposer sur de nombreuses innovations. «Omnicanal» et Click & Mortar: Les nouveaux relais de croissance. Dans cette tribune, Luc Romano, Président Directeur Général d’Addonline, explique que la Distribution doit glisser vers un modèle « omnicanal ».

De ce point de vue, le secteur a quelques points communs avec le Tourisme. Luc Romano, PDG d'Addonline Développer son activité commerciale est un enjeu-clé pour l’ensemble des acteurs économiques. Dans ce contexte, les entreprises et notamment celles de la distribution innovent en permanence pour proposer des services à valeur ajoutée à leurs clients et étendre leur zone de chalandise naturelle qui se limite à leurs points de vente. Nous parlons alors fréquemment de l’approche définie sous l’appellation « Click & Mortar ». Il semble désormais que les commerçants aillent plus loin en abordant la notion de « omnicanal ». Qui ne s’est jamais rendu dans une boutique physique suite un problème lié à une commande Web Š et s’est vu répondre « Désolé, c’est une commande Internet, nous ne pouvons rien faire « .

Livre blanc : Web-to-Store. Comment le cross-canal réinvente le commerce mondial - tendance marketing, tendance communication, veille marketing, veille communication, conseil stratégie relation client - La Poste -/le hub - Omni Retail. Tribune | Comment l’omnicanal bouscule la sainte trinité du retail traditionnel. L’évolution du retail est une réalité à laquelle vous n’échapperez pas, et c’est tant mieux. Là où le multicanal avait vocation à servir le plus grand nombre et à toucher une multitude de clients, l’omnicanal s’attache à servir chacun en érigeant en lettres d’or les principes d’individualité et de personnalisation. Aujourd’hui, peu importent les détails de votre feuille de route, la finalité est la même que vous soyez fin stratège chez Burberry ou digne héritier d’une PME familiale : vos produits devront être accessibles à tous vos clients, à tout moment, et où qu’ils soient ; vos clients achèteront partout et n’importe où, depuis une multitude de plateformes et de points de vente ; vos commandes seront envoyées, réceptionnées, et retournées selon une variété déboussolante de scénarios.

Produit, stock et pricing : toujours plus de sur-mesure Rendre au client son individualité : acquisition et fidélisation en omnicanal Savoir-faire et adaptabilité : de la gestion des commandes en omnicanal. Multicanal : fluidifier le parcours du client pour booster la rentabilité. Un client qui se renseigne sur Internet avant d'aller en magasin, ou l'inverse… doit être retrouvé par la marque où qu'il soit. ©DR Une étude McKinsey, réalisée auprès de 100 000 internautes dans 15 pays, dont la France, montre que le prochain défi pour les entreprises est de fluidifier au maximum le parcours multicanal du client. Pour Marc Lolivier, délégué général de la Fevad : "Le e-commerce est en train de réinventer le commerce et même au-delà, de transformer en profondeur la relation client, jusque dans le rapport à la marque.

Face à ce mouvement, les enseignes n’ont d’autre choix que de s’adapter à cette digitalisation du parcours client qui permet au consommateur d’interagir avec l’enseigne en temps réel, sur Internet ou en magasin, selon ses besoins et ses envies". Opportunité de croissance Néanmoins, l’importance de chaque point de contact varie par catégorie de produit.

Catalina Cueto. Distribution : les défis de l’omni canal - Marketing Professionnel - Marketing professionnel – Le marketing pour les professionnels. X Canal - Retail. #digital shopping, multi/omni-canal, retail. Le CROSS CANAL, c’est une révolution ! Que ce soit sur son ordinateur, sa tablette ou son smartphone, un consommateur prépare aujourd’hui 8 fois sur 10 son achat en ligne avant de se rendre en magasin. A priori, on pourrait penser que les grandes enseignes de distribution qui possèdent, pour la quasi-totalité d’entre elles, quel que soit leur secteur d’activité (habillement, alimentation, etc.), un réseau de distribution physique et un réseau de distribution virtuel (un site Internet marchand sur lequel il est possible d’acheter tout ou partie de ce qui est disponible en magasin), sont bien préparées à ce nouveau comportement mais seuls 17% des consommateurs trouvent à l’heure actuelle qu’elles rendent, dans les faits, agréable le passage d’un canal à un autre (1).

Pour répondre aux nouvelles attentes des consommateurs, elles doivent par conséquent changer en profondeur leur stratégie de distribution et penser désormais CROSS CANAL ! Qu’est-ce qu’un consommateur cross-canal ? Xavier Schneider (Illustration par Eric Taccone) Notes. Choisissez le bon canal de distribution. Pour certaines entreprises, la localisation de leurs bâtiments n'a que peu d'importance. Par exemple, si vous offrez des services, concluez des contrats de vente personnels et si vous vous rendez de manière générale chez vos clients, vous n'avez pas de souci à vous faire quant à la situation de vos locaux. Par contre, pour beaucoup d'autres entreprises, leur localisation revêt un rôle essentiel. Pensez par exemple à un concepteur de lampes design. Doit-il ouvrir un commerce spécialisé ? Si oui, doit-il s'installer dans le centre-ville ou opter pour l'e-commerce ? Souvent, la route vers le client est complexe.

Du producteur au client final : vous concevez un produit ou proposez un service et votre client l'achète directement chez vous. Du producteur au client final via un distributeur : votre intermédiaire achète vos produits et se met lui-même en quête d'utilisateurs finaux ou de plus petits intermédiaires. Ces trois modèles peuvent bien entendu être combinés à souhait. . © Shutterstock. L'Omni-Shopper 2013.

Avec un accès à un large choix de canaux de vente et de modes de livraison, les consommateurs français affichent une plus grande appétence pour la distribution omni-canal que leurs homologues britanniques, allemands et américains. Symphony EYC (éditeur de solutions d'optimisation pour les métiers du CPG, de la grande distribution et de la logistique) annonce les principaux résultats d'une étude menée en décembre dernier par Vision Critical, auprès d'un échantillon de 1 012 individus représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Ce sondage a été réalisé en parallèle en Allemagne, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis.

Un consommateur véritablement omni-canal Les français aimeraient avoir accès par ordre de préférence : Adoption omni-canal : la France en avance En comparaison avec les autres pays étudiés, il apparaît que les consommateurs français font preuve d'une adoption plus diversifiée et plus équilibrée entre les canaux de vente et les modes de livraison.

Du multicanal au cross canal en six étapes. Une conférence sur le cross canal ? Sollicité pour témoigner sur le salon E-commerce Paris 2012, Romain Guinier s’est d’abord dit sceptique : « Le cross anal reste devant nous », a affirmé le p-dg d’Aigle en début d’intervention, mercredi 19 septembre. Pourtant, la marque née en 1853 a, pendant deux ans, affiné une stratégie, de concert avec MixCommerce, pour réussir sa transition du multicanal vers cette étape décisive qui la mènera, à terme, au commerce connecté. Sur son site français, lancé en 2008, les mises en avant évoluent toutes les trois semaines, comme en boutique. Aujourd’hui, il est le premier magasin du réseau sur les mois de forte activité et revendiquait encore une croissance de 70 % à la fin du mois d’août 2012 par rapport à 2011.

Aux côtés de Philippe Rodriguez, fondateur de MixCommerce, Romain Guinier a énoncé six étapes qui ont permis à Aigle de s’envoler vers le cross canal. Autant d’enseignements pour les e-marchands présents dans le public. 1. 2. 3. 4. 5. 6. Les 8 idées reçues sur les stratégies cross canal. 1.Le cross canal est l’autre terme de multicanal Une stratégie multicanal est l’utilisation de différents canaux de vente et de communication fonctionnant de manière indépendante avec des objectifs et des stratégies propres. Une stratégie cross canal est la suite logique d’une stratégie multicanal : les différents canaux fonctionnent en synergie et de manière complémentaire (une stratégie globale, des objectifs et des données partagés). 2. Le cross canal est l’art de vendre plus sur internet Une stratégie cross canal n’a pas pour seule ambition de vendre plus sur internet.

Le principe est d’utiliser internet comme base pour vendre plus sur l’ensemble des canaux de distribution. 3. Rendre son offre plus visible sur internet relève du webmarketing et de la communication digitale. 4. 5. Une stratégie webmarketing s’applique à un site internet. 6. 7. 8. A méditer ! UpMyBiz est une agence de conseil en stratégie emarketing qui aide les entreprises à mieux investir pour vendre plus sur internet. Diapo : Les enjeux d'une stratégie cross canal - Converteo - 2012.