background preloader

Numérique et pensée critique

Facebook Twitter

HoaxBuster - Vérifier l'information en circulation sur le web. Inspection de l'Education Nationale de Cluses - Le projet "S'informer et communiquer sur internet et les réseaux sociaux". S’informer et communiquer sur internet et les réseaux sociaux Découverte de la presse écrite papier et en ligne Info ou intox sur le web, comment faire la différence dès le primaire ? Donner des clés aux élèves pour faire la différence entre info et intox sur le web, c’est l’enjeu d’une séquence d’éducation aux médias, que Rose-Marie Farinella a conçu et expérimenté dans une classe de CM2 l’an dernier et qu’elle met à nouveau en pratique depuis le mois de novembre. Avec ces cours d’esprit critique, son objectif est d’aider les élèves à devenir des cyber-citoyens avertis qui ne se fassent pas manipuler.

Son scénario pédagogique -divisé en 8 séances d’une heure trente- s’inscrit dans le cadre de la semaine de la presse et des médias à l’école et du parcours citoyen. remise des diplomes "apprenti hoax buster" La séquence, subdivisée en 8 séances de 1h30, est articulée en trois volets. Démêler l'info de l'intox sur Internet.

Une histoire de fake Après les attentats de 2015, chacun s’est accordé à dire qu’il était impérieux d’éduquer plus finement nos élèves à l’utilisation d’Internet.

Démêler l'info de l'intox sur Internet

Les fake et autres théories du complot s’immisçant insidieusement sur les murs Facebook et les fils Twitter des ados doivent nous amener à réagir sur le terrain de la pédagogie. Réagir oui, mais comment ? Un cours théorique, aussi documenté et solide que possible, ne suffit plus. Si une large partie des enseignants s’est emparée des réseaux sociaux à des fins personnelles ou professionnelles, il reste des collègues rétifs à ces outils. C’est autant de questions qu’il faut poser aux élèves à partir de situations et d’exercices pratiques pour démêler le vrai du fake, l’info de l’intox.

Le complotisme pointe (encore) le bout de son nez par Fabrice Erre, enseignant et auteur de BD (source : En 2010, j’avais pour ma part monté un IDD avec mon collègue d’Anglais intitulé « Les Décodeurs de l’information ». Childrens parents nov2015. Jeunesse et Internet : Un adolescent sur cinq croit tout ce que dit Google. La publicité sur Internet n’est pas toujours clairement définie.

Jeunesse et Internet : Un adolescent sur cinq croit tout ce que dit Google

Et de nombreux jeunes internautes au Royaume-Uni n’arrivent pas à faire la différence avec une recherche classique. Les enfants et adolescents d’aujourd’hui ont beau être des « digital native », c’est à dire des jeunes ayant grandi dans un environnement numérique, cela ne veut pas dire qu’ils ont la faculté de déceler ce qui est vrai ou pas. Et de nombreux publicitaires jouent sur cette confusion. C’est ce qu’a mis en lumière Ofcom, un site anglais qui s’occupe de réguler les médias, dans leur dernière étude. Le constat est alarmant : selon eux, 20 % des jeunes âgés de 12 à 15 ans estiment que le résultat d’une recherche Google est forcément vrai.

Dans un des tests, on montrait à des enfants âgés de 8 à 15 ans la première page de Google après une recherche pour des chaussures de sport. Les mécanismes de la désinformation. Sur le net, on trouve à boire et à manger...

Les mécanismes de la désinformation

Information, désinformation ou parfois erreurs sincères. Ce n'est pas forcement facile de s'y retrouver et moi-même, il m'est déjà arrivé de relayer une connerie via Twitter qui ensuite s'est avérée fausse. Bref, tout le monde est victime et coupable à la fois de cette désinformation, surtout à notre époque où la confiance dans les médias traditionnels est totalement rompue et où certaines sphères ont pour unique objectif d'orienter l'opinion publique pour gagner en pouvoir.

Christophe Michel de la chaine YouTube Hygiène Mentale passe en revue ce qui motive les désinformateurs, qu'ils en soient conscients ou inconscients. Dans tous les cas, même si ça représente un peu de travail, il faut toujours recouper les sources, ou au moins aller jeter un œil sur des sites qui luttent contre ça comme le très connu Hoaxbuster.com. Les techniques secrètes pour contrôler les forums et l’opinion publique « Attention, c'est du lourd !

Les techniques secrètes pour contrôler les forums et l’opinion publique «

Le 12 juillet dernier, le site Cryptome, sorte d'ancêtre à Wikileaks, qui publie des documents que les gouvernements et les sociétés n'aimeraient pas voir sur le net, a mis en ligne le témoignage et les explications techniques d'un ex-agent de Cointelpro. Cointelpro est une organisation US liée au FBI dont la mission était de faire de la désinformation et de foutre le bordel parmi les groupes d'activistes. Officiellement, Cointelpro a disparu en 71, mais l'organisation a juste changé de noms. EXPLORATICE site pédagogique de l'IA 13 / ressources TICE et recherche documentaire à l'école élémentaire.

Private Browsing Myths. Google tracks you. We don't. An illustrated guide. DuckDuckGo does not collect or share personal information.

Google tracks you. We don't. An illustrated guide.

That is our privacy policy in a nutshell. The rest of this page tries to explain why you should care. Last updated on 04/11/12. Removed ", which gets sent to my personal email. " in last paragraph as our feedback is now handled by multiple team members via desk.com. Before that, on 03/11/12. Why You Should Care Search Leakage [top] At other search engines, when you do a search and then click on a link, your search terms are sent to that site you clicked on (in the HTTP referrer header). For example, when you search for something private, you are sharing that private search not only with your search engine, but also with all the sites that you clicked on (for that search).

In addition, when you visit any site, your computer automatically sends information about it to that site (including your User agent and IP address). DuckDuckGo prevents search leakage by default. You can enter ! Escape your search engine Filter Bubble! De-google-ify Internet - Main Page - Framasoft.