background preloader

Outils TICE de l'enseignant

Facebook Twitter

TBI versus Vidéoprojecteur. Aujourd’hui il m’arrive d’entendre des critiques sur le TBI et son intérêt par rapport à un simple vidéoprojecteur. Alors le TBI est-il vraiment plus intéressant que le vidéoprojecteur ? Est-il vraiment plus cher ? Est-il plus facile d’utiliser un vidéoprojecteur ou un TBI ? Avec près de 50 TBI installés dans les classes de ma circonscription et environ autant de vidéoprojecteurs à disposition dans des classes ou écoles, à partir des observations que j’ai pu faire en classe, je vais essayer d’analyser les caractéristiques de chacun de ces matériels pour savoir si l’achat d’un TBI est superflu ou à privilégier. Les points communs : 1. Les différences : La posture de l’enseignant – Avec le vidéoprojecteur : Bien souvent l’enseignant se retouve assis derrière son ordinateur, afin de pouvoir le manipuler, et explique de sa place, ce qui donne l’impression d’être devant un écran de TV avec une voix « off » qui commente ce qui apparait à l’écran.

L’interactivité L’annotation L’écriture manuscrite. La place du TBI à l'école. La tentation de la part de l’équipe et du payeur est de placer ce TBI en salle commune, souvent la salle informatique si elle existe encore, où utopiquement tous les enseignants pourraient se partager ce matériel fantastique. Or, l’expérience nous prouve qu’il est aussi inutile de mettre un TBI en salle commune que de fixer les tables et les chaises des élèves au plafond. Voici pourquoi : - Le TBI n’est pas un outil spécifique pour travailler l’informatique, même si les élèves acquièrent certains automatismes qui faciliteront le travail sur ordinateur, le TBI est fait pour travailler dans toutes les matières, la salle informatique n’est donc pas sa place. - Un TBI ne se partage pas comme une TV ou des PC portables, car on en a besoin dans toutes les matières ; de plus, une fois l’outil pris en main, il devient très difficile pour les enseignants de revenir sur un ancien tableau tant la plus value pédagogique est importante.

Plus d’infos sur l’auteur : sur le blog Les TICE dans l’Aude. Manuel numérique, Manuel scolaire - Dossier TICE - Éducnet. Avec la première "Serious Games Store" éducative, Nathan veut accompagner les enseignants vers le numérique. A l'occasion du lancement, le 13 mars, de sa Serious Games Store, Nathan, associé à l'éditeur Daesign, a présenté sa gamme de jeux sérieux. Mais l'éditeur scolaire est allé plus loin. Il a montré comment des organismes d'enseignement les utilisent et avec quel profit. Il a réussi à faire passer une idée forte : avec les jeux sérieux les enseignants restent indispensables. Alimenté par les jeux produits par Daesign ces dernières années, le catalogue de la Serious Games Store est impressionnant. Daesign a réalisé pour de grands groupes, comme Renault ou Michelin, des jeux sérieux orientés surtout vers le management et le juridique.

"Entretien annuel Manager" apprend à mener un entretien, c'est à dire à comprendre qu'il se prépare, à exprimer un point de vue de façon constructive à créer une relation avec son manager. " S'adapter au profil des clients", un jeu spécialement pour le lycée Le mot clé de ce jeu c'est l'immersion. Le graphisme est captivant. Et la part de Nathan ? Consultation nationale des acteurs des ENT - Synthèse de la consultation nationale des acteurs des ENT.

Restitution publique des contributions Dans le cadre de la stratégie numérique du ministre, annoncée en décembre 2012, le ministère a mené un cycle de travail avec tous les acteurs des espaces numériques de travail (ENT). Ces travaux avaient pour objectif de poser une vision partagée des ENT (rôles, organisation, acteurs, fonctionnalités etc.) et de donner un nouvel élan aux projets ENT pour les années à venir, en menant un cycle de réflexion et de partage autour des principales questions liées aux ENT. Les représentants des différents acteurs de l'écosystème ENT ont été impliqués : collectivités territoriales, académies, chefs d'établissement, intégrateurs/éditeurs de solutions ENT, utilisateurs (parents d'élèves, enseignants notamment), fournisseurs de ressources, institutions en charge du cadre de référence et réglementaire Synthèse du cycle de consultation des acteurs des ENT Recueil des contributions Propositions d'actions envisagées En savoir plus Compte-rendu de la journée.

Nouvelles technologies dans l’éducation : quelles tendances ? L'avenir des TICE à l'école repose-t-il dans les tablettes et smartphones ? Pour les experts, il faut tirer profit de l'accroissement des équipements mobiles, qui font le lien entre éducation et vie quotidienne. En conclusion de la Semaine de l’apprentissage mobile à l’Unesco, des spécialistes de l’innovation technologique ont esquissé les nouvelles tendances en matière de TICE, en particulier sur les supports mobiles tels que portables et tablettes.

L’alphabétisation numérique est essentielle Steven Vosloo, à la tête du laboratoire d’innovation de Pearson, note que s’équiper d’un téléphone portable « est en soi une tendance, qui connaît un accroissement exponentiel ». Il y a aujourd’hui des téléphones à 15 dollars, des smartphones à 50 dollars : « de plus en plus gens peuvent les acheter, et les utiliser pour l’éducation« . Moins de frontières entre apprendre, vivre et travailler Personnalisation et sécurisation accrues Innovation frugale Quentin Duverger. Tablette tactile et enseignement (école - collège - lycée) - Tablette numérique et enseignement (école - collège - lycée)

Ce dossier a pour objectif de montrer l'intérêt pédagogique des tablettes tactiles, de l’école au lycée, en France et à l'étranger et de rendre compte des expérimentations en cours. Il apporte des repères techniques. Il est illustré d'exemples d'usages pédagogiques et propose une sélection d'applications pouvant être utilisées en classe, signalées sur les sites pédagogiques francophones. Depuis quelques années, le marché des tablettes tactiles se développe et se diversifie et les tablettes tactiles ont fait leur entrée dans l'enseignement. Plusieurs collectivités territoriales ont doté les établissements afin qu’ils en expérimentent l’usage en classe voire, à la maison.

Les enseignants s'emparent de cet outil et l'expérimentent avec leurs élèves afin d’identifier les enjeux pédagogiques de ce nouveau support. Sommaire du dossier : 1.