background preloader

L'Europe des lumières

Facebook Twitter

4H1 XVIIIè siècle : expansions, lumières, révolutions [accompagnement] Frédéric II de Prusse (« Frédéric le Grand ») Catherine II de Russie (« La Grande Catherine ») Bnf - L'Encyclopédie [ressource] Sous la direction de Diderot et d'Alembert, plus de deux cents collaborateurs connus ont collaboré à cette entreprise, l'une des plus ambitieuses qu'ait tentées l'édition française sous l'Ancien Régime.

Bnf - L'Encyclopédie [ressource]

Médecins, écrivains, juristes, artisans, artistes, grands commis, officiers, amateurs d'art, prêtres ou pasteurs, ils avaient le projet commun de présenter à l'Europe cultivée de leur temps un tableau aussi clair que possible de l'ensemble des connaissances acquises depuis la Renaissance. Quelques-uns, les "Philosophes", pensaient en outre modifier chemin faisant la commune façon de penser en matière de religion ou de politique. BNF - Le siècle des Lumières [expo virtuelle]

Kant : "qu'est-ce que les Lumières ?" "Qu'est-ce que les Lumières ?

Kant : "qu'est-ce que les Lumières ?"

" À cette question, la réponse fameuse de Kant définit autant une ambition qu'elle résume les efforts déjà accomplis dans le siècle pour y répondre. L'Europe des Lumières [carte] 1er juillet 1751 - Naissance tumultueuse de l'Encyclopédie [ressource] Le 1er juillet 1751 paraît le premier volume de l'Encyclopédie, précédé du Discours préliminaire de d'Alembert.

1er juillet 1751 - Naissance tumultueuse de l'Encyclopédie [ressource]

C'est le début d'une aventure éditoriale qui va bousculer les idées reçues en France et dans toute l'Europe, même si elle a déjà des précédents en Angleterre et en Allemagne. Un projet révolutionnaire Le projet est né six ans plus tôt du désir par le libraire Le Breton de traduire la Cyclopaedia de l'Anglais Ephraïm Chambers, un dictionnaire illustré des sciences et des arts publié en 1728. Le libraire soumet son idée à Denis Diderot (32 ans) qui envisage non plus une simple traduction mais un «tableau général des efforts de l'esprit humain dans tous les genres et dans tous les siècles» !... D'où son titre, Encyclopédie, néologisme forgé d'après une expression grecque qui désigne les sciences destinées à être enseignées. Lavoisier, le parcours d'un scientifique révolutionnaire [ressource] Tous les textes du site Plan du site Crédits Accueil - Voir l'animation - Voir l'animation sans Flash La révolution française, lors des pires heures de la Terreur, a envoyé de nombreux innocents à la mort.

Lavoisier, le parcours d'un scientifique révolutionnaire [ressource]

En guillotinant Lavoisier, scientifique et citoyen visionnaire, elle a privé la société d'un homme d'exception. 1 - Lavoisier, les années de formation Antoine-Laurent de Lavoisier naît le 26 août 1743 à Paris dans une famille aisée et cultivée. L’Académie royale des sciences Depuis 1766, Lavoisier figure sur la liste des candidats pour une place à l’Académie royale des sciences.

Le mariage Le 16 décembre 1771 est célébré le mariage de Lavoisier avec Marie-Anne Paulze, fille d’un fermier général, directeur de la Commission du tabac et supérieur hiérarchique direct du jeune homme. Buffon et l'histoire naturelle : l'édition en ligne. L’affaire Calas. Contexte historique Un des grands combats de Voltaire contre l’erreur judiciaire L’affaire Jean Calas commence le 13 octobre 1761, lorsque ce négociant protestant toulousain découvre à son domicile son fils Marc-Antoine mort étranglé.

L’affaire Calas

Pensant qu’il s’est donné la mort et afin d’éviter le traitement infligé à l’époque aux suicidés, il tente maladroitement de camoufler le suicide en meurtre. Mais la rumeur publique et la justice l’accusent de l’avoir lui-même assassiné pour l’empêcher de se convertir au catholicisme. Le jugement est rendu le 10 mars 1762. L’affaire révolte Voltaire qui crie son horreur devant ce qu’il considère comme un assassinat dans son célèbre Traité sur la tolérance, à l’occasion de la mort de Jean Calas (1763), qui débute ainsi : « Le meurtre de Calas, commis dans Toulouse avec le glaive de la justice, le 9e mars 1762 est un des plus singuliers événements qui méritent l'attention de notre âge, et de la postérité ». Analyse des images Interprétation. Plan de Turgot - Paris au 18è siècle [carte] Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Plan de Turgot - Paris au 18è siècle [carte]

Cnam lavoisier. Catherine II, un despote éclairé face à la Révolution française. Contexte historique Une autocrate, financière des Lumières puis de la contre-Révolution Depuis 1762, Catherine II règne en autocrate (unique détentrice d’un pouvoir dit de droit divin) sur une population essentiellement composée de serfs dans l’immense Empire russe.

Catherine II, un despote éclairé face à la Révolution française

Admiratrice des Lumières françaises, surnommée la « Sémiramis du Nord » par Voltaire, elle finance l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert. Lectrice de L’Esprit des lois (où Montesquieu considère que son prédécesseur Pierre le Grand avait donné « les mœurs et les manières de l’Europe » à la nation russe), elle s’attelle à la promotion des valeurs d’ordre public, de progrès matériel et d’éducation pour définitivement ancrer le pays à l’Europe occidentale. C’est cette image de despote éclairé qu’elle entend donner d’elle quand Johann Baptist Lampi, portraitiste de la cour d’Autriche, la peint à Saint-Pétersbourg en 1793.

Analyse des images. Qu'est-ce que l'Encyclopédie ? Académie des sciences [ressources] En 1751 parut le premier tome de l'Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, dont Diderot a défini les enjeux en quelques lignes à juste titre mémorables : « Le but d'une Encyclopédie est de rassembler les connoissances éparses sur la surface de la terre, d'en exposer le système général aux hommes avec qui nous vivons, & de le transmettre aux hommes qui viendront après nous ; afin que les travaux des siecles passés n'aient pas été des travaux inutiles pour les siecles qui succéderont ; que nos neveux, devenant plus instruits, deviennent en même tems plus vertueux & plus heureux, & que nous ne mourions pas sans avoir bien mérité du genre humain. »

Qu'est-ce que l'Encyclopédie ? Académie des sciences [ressources]

Sciences et curiosités à Versailles - [Exposition] [document] CMPC : Océanie, les grands découvreurs du Pacifique, sommaire Océan. Les Européens et Tahiti [étude de cas] Charles Marie de La Condamine. Charles Marie de La Condamine Signature de La Condamine dans une lettre adressée à Voltaire, le 5 janvier 1752.

Charles Marie de La Condamine

Charles Marie de La Condamine, né le 27 janvier 1701 à Paris et mort le 4 février 1774 à Paris, est un explorateur et un scientifique français, astronome et encyclopédiste du XVIIIe siècle. Chevalier des ordres royaux, militaires et hospitaliers de Saint-Lazare de Jérusalem et de Notre-Dame du Mont-Carmel, Secrétaire des commandements de Son Altesse Sérénissime Monseigneur le duc d'Orléans Il est élu à l'Académie française en 1760 et reçu par Buffon. Il est célèbre pour avoir mené, de 1735 à 1743, une expédition géodésique française en Équateur qui a mesuré trois degrés du méridien afin de déterminer la figure de la Terre. Les voyages scientifiques du 18ème siècle [ressource]

Vers le milieu du XVIIIe siècle vint l'époque des voyages maritimes, dits « scientifiques ».

Les voyages scientifiques du 18ème siècle [ressource]

Non que les voyages précédents aient été conduits par des ignorants, nous avons vu au contraire l'avancée prodigieuse des techniques navales en trois siècles. Mais certains voyages de la période qui va en gros de 1750 à 1850, ceux que l'on qualifie de « grands », méprisant les trajets « utiles », se prétendirent avec insistance « scientifiques », comme si leur unique objectif avait été le progrès des sciences sous tous ses aspects. Romantisme ou hypocrisie ? Idéalisme ou intoxication ? Traversées - Récits de voyages au XVIIIe siècle. Lumières et explorations scientifiques dans l'océan Pacifique. Le XVIIe siècle esquisse les contours de l’océan Pacifique alors que le XVIIIe siècle accomplit. La première moitié du XVIIe siècle connaît une inflexion, un essoufflement dans les voyages au Grand Océan. Les quelques voyages qui s’y déroulent sont essentiellement à caractère commercial. Il faut ajouter que ces entreprises restent le fait d’initiatives individuelles.

Autour de 1750, des changements considérables apparaissent.