background preloader

La guerre d'Algérie

Facebook Twitter

La France peut-elle regarder en face son passé colonial ? Kamel Daoud / La France peut-elle regarder en face son passé colonial ? La douloureuse lucidité d'un écrivain algérien Kamel Daoud s'est dédié, pendant plus de 15 ans, à l'écriture de chroniques dans Le quotidien d'Oran, mais aussi dans d'autres médias étrangers.

Kamel Daoud / La France peut-elle regarder en face son passé colonial ?

La chronique est un véritable art, une recherche et un engagement journalistique libre : Kamel Daoud n'écrit pas à la première personne, il s'efface pour mieux toucher, suggérer et expliquer. Le journaliste écrit pour "faire l'inventaire du monde", jugeant de la santé de nos sociétés, souvent en partant du rapport des peuples à la femme. Aujourd'hui, Kamel Daoud a "changé d'instrument, mais pas de musique", et se tourne vers le roman, l'imaginaire, vers un autre témoignage. Ses chroniques, "petites guerres de libération" ont donné lieu à un recueil, 'Mes indépendances, chroniques' qui regroupe 182 chroniques de l'écrivain, écrits pour l'Algérie, mais qui prennent autant de sens en Occident.

Kamel Daoud est notre invité de ce soir. Benjamin Stora : les crimes contre l'humanité incluent les massacres de masse perpétrés en Algérie. "Les crimes contre l’humanité incluent aussi bien des génocides comme la Shoah ou celui des Arméniens que des massacres de masse comme ceux qui ont été perpétrés en Afrique ou en Algérie", a précisé le spécialiste de l'histoire de la colonisation française, Benjamin store, dans une interview au quotidien français "Le Parisien", indiquant que cela fait longtemps que les historiens en ont apporté la preuve.

Benjamin Stora : les crimes contre l'humanité incluent les massacres de masse perpétrés en Algérie

L'historien était interrogé par "Le Parisien" au lendemain des déclarations du candidat à l'élection présidentielle française, Emmanuel Macron lors de sa visite à Alger. Deux millions de paysans déplacés "(...) Cela fait très longtemps que les historiens ont apporté la preuve de massacres, de crimes, de tortures durant la longue période de la colonisation", a indiqué Benjamin Stora, rappelant qu'en 1959, Michel Rocard publiait un rapport concluant à des déplacements de 2 millions de paysans en Algérie.

Quasiment interdit d'évoquer les crimes de la France. La colonisation de l’Algérie a t elle été un « crime contre .mp4. La colonisation de l’Algérie a-t-elle été un « crime contre l’humanité », comme le dit Macron ? Après qu’Emmanuel Macron a évoqué un « crime contre l’humanité », retour sur la définition juridique de ce terme et son rapport avec l’Algérie.

La colonisation de l’Algérie a-t-elle été un « crime contre l’humanité », comme le dit Macron ?

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Ralitsa Dimitrova Invité sur une chaîne de télévision algérienne, mardi 14 février, Emmanuel Macron a qualifié la colonisation de « crime contre l’humanité », une expression qui a fait polémique dans la sphère politique. Dans une vidéo publiée sur la chaîne YouTube jeudi 16 février, Emmanuel Macron a assumé ses propos : « Sommes-nous aujourd’hui condamnés à vivre dans l’ombre de ce traumatisme pour nos deux pays ?

[…] Il faut pour cela, avoir le courage de dire les choses et de ne céder à aucune simplification. […] Mes propos n’étaient pas destinés aux anciens combattants français, c’était simplement reconnaître une responsabilité de l’Etat français et nous ne devons pas nous dérober. » Ce que dit la loi du « crime contre l’humanité » Une colonisation empreinte de répression. « Sétif reste au cœur des relations franco-algériennes » Les massacres de dizaines de milliers d’Algériens dans le Constantinois, à partir du 8 mai 1945, ont longtemps été passés sous silence en France.

« Sétif reste au cœur des relations franco-algériennes »

Les explications de l’historien Jean-Louis Planche. LE MONDE CULTURE ET IDEES | • Mis à jour le | Propos recueillis par Marc-Olivier Bherer Il y a soixante-dix ans, tandis que la France célèbre la Libération, de terribles massacres ont lieu en Algérie. ­ Pendant un défilé de la victoire, un drapeau algérien est brandi dans la petite ville de Sétif, le 8 mai, pro­voquant une répression féroce qui durera sept semaines et fera entre 20 000 et 30 000 morts parmi la population arabe.

Longtemps occulté en France, cet épisode continue à troubler les relations entre Alger et Paris. Que se passe-t-il, le 8 mai 1945 à Sétif ? Un défilé de la victoire est organisé à Sétif et la petite section locale du Parti du peuple ­algérien (PPA) – clandestine car elle revendique l’indépendance du pays – décide d’y participer. Quand les massacres se terminent-ils ? Webdocumentaire - Neuf regards sur l'indépendance. Documentaire : Guerre d'Algérie : la déchirure 1954 - 1962. De Gabriel Le Bomin et Benjamin Stora, 2012. Benjamin Stora,avec Alexis Jenni Les mémoires dangereuses : de l'Algérie coloniale à la France d'aujourd'hui Le transfert d'une mémoire : de l'Algérie française au racisme anti-arabe.

Documentaire : Guerre d'Algérie : la déchirure 1954 - 1962. De Gabriel Le Bomin et Benjamin Stora, 2012

Benjamin Stora, Les clés retrouvéesUne enfance juive à Constantine. Benjamin Stora La guerre d'Algérie expliquée en images. Les guerres sans fin. Un historien, la France et l’Algérie Réédition en livre de poche, octobre 2013. Camus brûlant, par Benjamin StoraJean-Baptiste Péretié Histoire des relations entre juifset musulmans des origines à nos jours.