background preloader

Crise des migrants en Europe

Facebook Twitter

Jeux Olympiques : qui sont les membres de l'équipe de réfugiés ? Ils sont dix et viennent de Syrie, de République démocratique du Congo ou du Kenya.

Jeux Olympiques : qui sont les membres de l'équipe de réfugiés ?

Ils ont été sélectionnés par le CIO pour représenter les migrants à Rio. Portraits. Ils sont dix. Sélectionnés par le CIO, ils concourront à Rio sous le drapeau olympique. Dans leur parcours de souffrance et de survie, ils ont croisé le sport. Rami Anis, 25 ans Pays d'origine : Syrie Pays hôte : Belgique Discipline : natation Ce nageur syrien a quitté sa ville, Alep, en 2011, pour se réfugier en Turquie, « certain de revenir chez moi quelques mois plus tard. » Quatre ans après, en octobre 2015, il rejoint finalement l'Europe à travers les îles grecques et les Balkans avec son père et son jeune frère.

La crise des migrants. Merkel rejette la proposition de fermer la route des Balkans La chancelière allemande Angela Merkel s'est opposée mardi 16 février à l'idée émise par plusieurs pays d'Europe de l'Est, avant un sommet européen, de fermer les frontières sur la route migratoire des Balkans pour empêcher les migrants de se rendre dans l'Union européenne.

La crise des migrants

Migrants: l'Otan envoie une mission en mer Egée pour lutter contre les passeurs L'Organisation politico-militaire vient d'annoncer ce jeudi qu'elle allait envoyer "sans tarder" un groupement naval en mer Egée. L'Alliance nord atlantique entend lutter contre les passeurs de migrants dans cette zone qui se situe entre la Grèce et la Turquie. Migrants. La crise des réfugiés syriens expliquée en une vidéo. Comprendre la crise des migrants en Europe en cartes, graphiques et vidéos.

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Maxime Vaudano et Les Décodeurs 18 décembre, journée internationale des migrants.

Comprendre la crise des migrants en Europe en cartes, graphiques et vidéos

Un drame quotidien qui se joue simultanément à toutes les frontières et sur toutes les routes d’Europe, un défi d’accueil inédit pour l’Union européenne, une source intarissable d’indignations, de polémiques et de propositions pour la classe politique et les commentateurs : comment rendre compte de la crise des migrants qui secoue notre continent depuis 2014 ? Des pays d’origine des migrants jusqu’à l’accueil final des réfugiés, en passant par les périlleuses routes de la migration, voici vingt cartes, graphiques et vidéos produites par Le Monde pour comprendre la situation. 1. L’origine D’où viennent les migrants ? EUROPE - Un million de migrants sont arrivés en Europe en 2015. «Ce que ces enfants vivent va marquer leur mémoire» Quand Babar Baloch a annoncé sa nomination à Budapest, en Hongrie, au QG européen du Haut Commissariat aux réfugiés (HCR), ses collègues l’ont taquiné : «Vive la préretraite !

«Ce que ces enfants vivent va marquer leur mémoire»

Tu vas passer ton temps au sauna !» C’était en mars 2015. «Qui pouvait alors s’imaginer que l’Europe allait être confrontée à la plus grave crise migratoire depuis la Seconde Guerre mondiale ?» Soupire ce porte-parole du HCR, originaire du Bangladesh, qui a déjà occupé plusieurs postes aux quatre coins du monde. «Budapest était a priori un poste tranquille. (3) Migrants : l'accord Turquie-UE est-il applicable ? La frontière entre la Grèce et la Turquie ferme officiellement dimanche soir, tant pour les immigrés économiques que pour les demandeurs d’asile.

(3) Migrants : l'accord Turquie-UE est-il applicable ?

Tous ceux qui arrivent dans les îles grecques sont désormais censés être renvoyés manu militari vers les côtes turques, en vertu de l’accord conclu vendredi entre l’Union européenne et Ankara, accord qui met fin au droit d’asile en Europe, au moins temporairement. Mais ça, c’est la théorie. À lire aussiPour les Vingt-Huit, exit le droit d'asile Les renvois ont-ils commencé ? Evidemment, non. «Il faudra des semaines, voire un miracle, pour que ces expulsions de masse se mettent en place», explique un diplomate. C’est pour cela qu’une aide européenne est prévue : forces de police, officiers de protection du droit d’asile chargé de faire le tri, interprètes voire juges pour statuer sur les recours des déboutés du droit d’asile. Alors pourquoi avoir proclamé que l’accord de vendredi entrerait en vigueur ce dimanche ?

Migrants : l'accord Turquie-UE est-il applicable ? Atmosphère de désolation dans la partie rasée de la «jungle» de Calais. Il ne reste presque plus rien du sud de la «jungle» de Calais.

Atmosphère de désolation dans la partie rasée de la «jungle» de Calais

Au milieu d’un paysage de sable et de boue séchée jonché de chaussures, de brosses à dents, de poupées, de sachets de thé éparpillés, il n’y a plus que l’église orthodoxe, l'«Information Center» des No Border, le «Legal center» de l’Appel de Calais, la cabane de Médecins sans frontières. Un peu plus loin, côté chemin des dunes, on continue de démolir les dernières cabanes près de la tente de Médecins du monde sous l’œil d’une trentaine de fourgons de CRS qui sont là. Tout est collé-serré, enchevêtré Le côté sud du bidonville ressemble à nouveau à ce qu’il était il y a presque un an quand l’Etat a poussé les migrants à s’y installer : une ancienne décharge. Revue de presse. La Belgique se barricade contre les migrants de Calais. De peur que le démantèlement de la “jungle” de Calais ne fasse affluer les migrants sur son territoire, la Belgique a rétabli les contrôles à sa frontière, faisant voler en éclats l’idéal de la solidarité européenne.

Revue de presse. La Belgique se barricade contre les migrants de Calais

Dans la presse belge, au lendemain de l’annonce, le 23 février, du rétablissement de la frontière, il y a ceux qui s’inquiètent et ceux qui se félicitent. Ceux qui parlent de “réfugiés” et ceux qui optent pour le terme d’“illégaux”. Ainsi, le journal de centre gauche De Morgen constate qu’avec cette décision “la Belgique se range parmi les pays qui se soustraient à la solidarité européenne et croient qu’ils vont pouvoir régler ce problème seuls”. Elle est en effet le septième pays européen à déroger à la convention de Schengen en invoquant “une menace grave pour l’ordre public et la sécurité intérieure”, ajoute Le Soir. Le moment où la haine prend l’ascendant. Grèce. Réfugiés : la visite d’Angelina Jolie, une simple diversion. L’actrice hollywoodienne, envoyée spéciale des Nations unies, a rencontré des réfugiés en Grèce.

Grèce. Réfugiés : la visite d’Angelina Jolie, une simple diversion

La presse locale a critiqué ce qu’elle voit comme un ‘coup de com’. “Angelina Jolie reçoit un traitement hollywoodien… de la part de centaines de réfugiés”, titre le quotidien britannique Daily Mail : Angelina Jolie a atterri à Athènes, mercredi 16 mars, pour rencontrer des réfugiés et s’entretenir avec le Premier ministre grec Alexis Tsipras sur la crise migratoire. Les mots du Daily Mail déformés La presse grecque a relaté l’événement de façon satirique – mais aussi déformé les mots du quotidien anglo-saxon, qui faisait référence aux quelque 4 000 migrants qui se sont massés pour voir la star. Au lieu de cela, le quotidien grec To Ethnos a retourné ce titre en “Angelina Jolie est allée auprès des réfugiés pour leur donner un traitement… hollywoodien”. Une rencontre tournée en ridicule Marguerite Gallorini. Europe. La Grèce refuse de se laisser transformer en un grand camp de réfugiés. Pour empêcher les flux migratoires de parvenir sur son territoire, chaque pays a ses recettes, et elles sont rarement paneuropéennes.

Europe. La Grèce refuse de se laisser transformer en un grand camp de réfugiés

Ainsi, indique The Guardian, l’Autriche a-t-elle décidé qu’elle ne laisserait entrer que 3 200 migrants par jour et n’accepterait que 80 demandes d’asile. Mardi 23 février, la Belgique annonçait le rétablissement des contrôles à sa frontière avec la France pour se prémunir de l’arrivée de migrants qui pourrait faire suite au démantèlement de Calais. Et, le lendemain, l’Autriche accueillait une réunion des pays se trouvant sur la route des Balkans, mais sans la Grèce.

Immigration. Réflexes sécuritaires après la fermeture de la route des Balkans.