background preloader

Himdatmsammaliki

Facebook Twitter

HIMDAT MSAM MALIKI

Kate

Le Saviez-Vous?: Catégorie : Animaux. Une lecture géopolitique et géoculturelle des conflits dans le monde. Les difficultés d’une gouvernance économique mondiale. Nous ne sommes pas à l’ère du G20.

Les difficultés d’une gouvernance économique mondiale

Au cours des derniers mois, le groupe élargi des premières puissances économiques qui, espérait-on, interpréterait un harmonieux « concert des nations », a fait entendre une cacophonie de voix discordantes, car, l’urgence de la crise financière s’étant estompée, la diversité des valeurs politiques et économiques animant les membres du G20 s’est réaffirmée. Un G2 – un tandem États-Unis-Chine – n’est pas non plus une solution viable pour répondre aux problèmes internationaux les plus urgents, car Pékin n’a aucun intérêt à accepter les obligations dont s’accompagne le leadership mondial. Et un G3, réunissant les États-Unis, l’Europe et le Japon prêts à porter secours, n’est pas non plus option plausible. Aujourd’hui, les États-Unis n’ont plus les moyens de rester le premier fournisseur de biens publics mondiaux. L’Europe est accaparée pour le moment par le sauvetage de la zone euro. La gouvernance économique mondiale depuis 1944.

Ce corrigé est proposé sous forme de plan détaillé.

La gouvernance économique mondiale depuis 1944

En 1944, la victoire des Alliés sur les forces de l’Axe se profile. Les futurs vainqueurs réfléchissent à l’après-guerre, et des institutions sont arrêtées lors de la conférence de Bretton Woods. Quelle gouvernance économique est-elle alors mise en place et comment celle-ci évolue-t-elle jusqu’à nos jours ? Plusieurs étapes s’en dégagent : celle de la reconstruction et des Trente Glorieuses (1944-1971), celle de la crise jusqu’à la fin de la guerre froide (1971-1991), puis celle de la mondialisation (1991 à nos jours). Info Le Britannique John Maynard Keynes proposait quant à lui une gouvernance mondiale.

La Communauté européenne du charbon et de l’acier (CECA) en fut le laboratoire dès 1951. Par le traité de Rome en 1957, six États d’Europe créent une Communauté économique européenne (). De 1944 à 1971, deux systèmes rivalisent et se partagent le monde en . La conférence de la Jamaïque en 1976 met un terme au système de change à taux fixes. Les États-Unis et le monde depuis 1945. Il existe trois grands types de plans : le plan chronologique (par étapes d’une évolution d’ensemble) ; le plan thématique (par thème ou domaine) ; le plan analytique (caractéristiques, facteurs, conséquences ou limites d’un phénomène).

Les États-Unis et le monde depuis 1945

Le choix du plan dépend donc du sujet qu’il faut soigneusement analyser : s’agit-il de retracer une évolution ? De décrire une situation ? D’analyser un phénomène ? Ici, le plan chronologique s’impose car il faut présenter l’évolution de la puissance des États-Unis de 1945 à nos jours. Définition La puissance est la capacité d’action d’un État par des moyens coercitifs (hard power) ou non (soft power).

Après avoir, entre 1941 et 1945, mobilisé toutes leurs ressources au service des Alliés contre les forces de l’Axe, les États-Unis auréolés de leur victoire affirment dans le monde une puissance sans équivalent. Comment se transforme la puissance des États-Unis dans le monde du lendemain de la Seconde Guerre mondiale à nos jours ? Gagnez des points ! Bac Philo, Bac, philo, Bac philo, Épreuve, philosophie, Baccalauréat, Sujet, Corrigé, Bonheur, Devoir, Liberté. Introduction / Problematisation.

Bac Philo, Bac, philo, Bac philo, Épreuve, philosophie, Baccalauréat, Sujet, Corrigé, Bonheur, Devoir, Liberté

Ce sujet soulève une problématique assez classique sur le bonheur : celle de savoir quelle place nous devons/pouvons lui accorder dans nos existences. Le bonheur constitue d'une part une fin légitime et même universelle. On ne peut reprocher à personne de vivre pour être heureux, c'est-à-dire de chercher à atteindre le bonheur, et l'on peut même donner à cette affirmation une portée universelle : oui, nous vivons tous, universellement, pour être heureux, tant il est vrai que la définition du bonheur est suffisamment relative à chacun pour que l'on puisse dire que tous les hommes veulent être heureux, quelqu'en soit la manière.

Bac Philo, Bac, philo, Bac philo, Baccalauréat, Sujet, Épreuve, Corrigé, Liberté, Choix. Introduction / Problématisation.

Bac Philo, Bac, philo, Bac philo, Baccalauréat, Sujet, Épreuve, Corrigé, Liberté, Choix

En - 399, Socrate est condamné à mort au motif qu'il a corrompu la jeunesse et qu'il n'a pas respecté les dieux de la cité. Mais ses amis le pressent de quitter Athènes pour échapper à cette sentence injuste. Socrate pourtant refuse : il décide de se donner la mort en buvant la ciguë. Bac Philo, Bac, philo, Bac philo, Baccalauréat, Sujet, Corrigé, Épreuve, Bonheur, Morale, Devoir.

Remarque générale.

Bac Philo, Bac, philo, Bac philo, Baccalauréat, Sujet, Corrigé, Épreuve, Bonheur, Morale, Devoir

Sujet sans difficulté particulière. Sa formulation est classique. Il est indispensable de relever que le verbe devoir peut avoir deux sens : celui d’un conseil pratique (ex : Si tu veux bien vivre, tu dois tout faire pour être heureux) et celui d’une obligation morale (ex : tu as le devoir de tout faire pour être heureux). Il faut aussi prêter une attention particulière à l’expression « tout faire » et s’interroger sur sa portée : que signifie ce « tout » ?