background preloader

SP41 CHAMPOO

Facebook Twitter

Le dossier de travail du bilan comptable de fin d'année. Lorsqu’une entreprise établit son bilan comptable de fin d’année, elle constitue généralement un dossier de travail.

Le dossier de travail du bilan comptable de fin d'année

Compta-Facile vous propose une fiche complète sur le dossier de travail du bilan comptable : comment l’organiser ? Que contient-il ? Fiche 8 venue du certificateur 2. Taux cotisations sociales Urssaf 2016. En complément de cet article, découvrez notre outil d'établissement du bordereau de déclaration URSSAF vous permettant de simuler votre bordereau URSSAF mensuel ou trimestriel selon votre effectif, les sommes versées, le forfait social sur indemnité de rupture conventionnelle et le CICE), les statuts des salariés, ainsi que le nouveau régime des cotisations d'allocations familiales et la nouvelle contribution au dialogue social.

Taux cotisations sociales Urssaf 2016

En l’état des informations actuellement en notre possession, l’année 2017 est marquée par les changements suivants concernant les cotisations URSSAF : Décret n° 2016-1932 du 28 décembre 2016 relatif au taux des cotisations d'assurance maladie du régime général et de divers régimes de sécurité sociale, JO du 30 décembre 2016 Tableau des cotisations (hors cotisations organisations syndicales, chômage et CSG/CRDS) Les cotisations modifiées au 1er janvier 2017 vous sont indiquées dans un caractère gras et en italique. Franchissement du seuil de 20 salariés. Le premier dividende : définition - Aide juridique entreprise en ligne gratuite. Le premier dividende est un dividende qui a pour particularité d'être fixé par les statuts d'une société et d'être versé à la fin de son premier exercice.

Le premier dividende : définition - Aide juridique entreprise en ligne gratuite

Premier dividende : bénéficiaires Le premier dividende ou intérêt statutaire est habituellement calculé en appliquant un pourcentage à la valeur nominale de la part sociale ou de l'action. Il représente la rémunération du capital investi par les apporteurs. Il est calculé prorata temporis en appliquant un pourcentage sur la fraction libéré des actions et parts sociales. Les actions amorties et les actions de jouissance n'ont pas droit au premier dividende. Les réserves obligatoires et facultatives. Ce sont des bénéfices affectés durablement à l'entreprise (voir à ce propos la fiche sur l'affectation des résultats).

Les réserves obligatoires et facultatives

Elles sont constituées en vue de faire face aux pertes éventuelles ou d'accroître les moyens de la société et correspondent ainsi à un autofinancement de l'entreprise. On distingue : - les réserves obligatoires (réserve légale, réserves statutaires ou contractuelles et réserves réglementées), - les réserves facultatives, - le report à nouveau. La réserve légale (compte 1061) Cette réserve ne concerne que les sociétés de capitaux et les sociétés mixtes. Qu'est-ce que la réserve statutaire ? Qu'est-ce que la réserve statutaire ?

Qu'est-ce que la réserve statutaire ?

La réserve légale est obligatoire par la loi. Elle est imputée chaque année à hauteur 5% du bénéfice de l’exercice dans la limite minimal de 10% du capitalLa réserve statutaire est fixée dans les statuts de la sociétéLa réserve facultative n’est pas obligatoire. La décision d’affecter du bénéfice en réserve facultative se prend lors d’une assemblée générale ordinaire entre les actionnaires La réserve statutaire est définie dans les statuts de la société. Une société n’est pas dans l’obligation lors de sa création de fixer une réserve statutaire, ce choix lui est totalement propre.

Quel montant pour la réserve légale obligatoire pour une SARL ? La réserve légale est-elle obligatoire pour une SARL ?

Quel montant pour la réserve légale obligatoire pour une SARL ?

La réserve légale représente la partie du bénéfice après impôt qui n’est pas distribuée aux associés sous forme de dividende. Concrètement, cette somme d’argent reste sur le compte bancaire de la société. Elle n’est pas « bloquée » ou, littéralement « mise en réserve ». D’ailleurs, son objectif est d’augmenter les disponibilités financières de la société.La réserve légale ne fait pas l’objet d’un compte bancaire dédié, mais elle apparaît sous forme d’écriture comptable.

Prenons un exemple concret : Taux des cotisations sociales 2016. Les cotisations salariales sont des prélèvements assis sur le salaire brut mensuel.

Taux des cotisations sociales 2016

Elles sont prélevées et versées directement par l’employeur par le biais d’un système dénommé « précompte ». Ce n’est donc pas au salarié de calculer leur montant ni de les verser aux organismes concernés (URSSAF, organismes de retraite,…). La différence entre votre salaire brut et le montant total des cotisations dont vous êtes redevable représente votre salaire net. Le calcul des charges a déjà été fait. Les taux de cotisations de droit commun.

Montants au 1er janvier 2017 (a) abattement limité à 4 plafonds annuels de la Sécurité sociale, soit 156 912 € en 2017 * Dans les départements du Bas-Rhin, Haut-Rhin et Moselle, le taux de la cotisation salariale maladie supplémentaire est fixé à 1,50 %.** Pour les employeurs éligibles à la réduction générale, le taux de la cotisation patronale « allocations familiales » est fixé à 3,45 % au titre de leurs salariés dont la rémunération n’excède pas 3,5 fois le montant du Smic calculé sur un an.

Les taux de cotisations de droit commun

SMIC 2016. SMIC 2016 : comment se calcule la revalorisation ?

SMIC 2016

Le SMIC est revalorisé chaque 1er janvier en fonction de deux critères : l’inflation mesurée pour les ménages du premier quintile de la distribution des niveaux de vie, c’est-à-dire des 20 % des ménages ayant les revenus les plus faibles ;la base de la moitié du gain de pouvoir d’achat du salaire horaire moyen des ouvriers et des employés. Il faut également savoir que le Gouvernent a la possibilité de donner un coup de pouce supplémentaire au SMIC, en fonction notamment du rapport qui est établi par le groupe d’experts sur l’évolution du SMIC. Salaire minimum de croissance (Smic)