background preloader

La France et l'Europe deviennent-elles islamophobes?

Facebook Twitter

Youtube. Deux profs dénoncés pour "islamophobie" à Sciences Po Grenoble - C à Vous - 08/03/2021. Qu’est-ce que l’islamophobie ? Islamophobie et lutte contre l'islamophobie dans les réseaux. Il y a quelques mois, est apparu dans le monde numérique francophone un personnage tout à fait intéressant.

Islamophobie et lutte contre l'islamophobie dans les réseaux

Il s’appelle Nicolas Vanderbiest, c’est un jeune chercheur belge. Depuis presque deux ans, il se livre sur son blog Reputatio Lab (Le Laboratoire des Crises, de la Réputation et des phénomènes d’influence) à un travail qui mérite l’attention. Grâce à une entreprise du nom de Visibrain qui lui fournit des données précieuses et nombreuses sur ce qui se passe à l’intérieur de Twitter, il observe les conversations, les décortique et les analyse, avec un goût très prononcé pour la déconstruction de ces mobilisations numériques qui ont l’air spontanées et dont les médias traditionnels rendent compte sur le mode “les internautes se mobilisent pour telle cause..” ou “Sur Twitter… on dénonce tel fait.”

Grâce à ses outils, Nicolas Vanderbiest va voir où naissent ces mouvements, comment ils se diffusent, par qui etc. La deuxième réaction aux travaux de Vanderbiest est plus fondamentale. Kamel Daoud : « La France a tout pour inventer l’avenir de l’islam » Tribune.

Kamel Daoud : « La France a tout pour inventer l’avenir de l’islam »

Le protestantisme est né en Allemagne, pas au Vatican. CNews devra payer 200 000 euros d’amende après des propos d’Eric Zemmour contre les migrants. Le 29 septembre 2020 dans l’émission Face à l’info sur CNews, les « limites à la liberté de communication et la liberté éditoriale des médias audiovisuels » ont été franchies.

CNews devra payer 200 000 euros d’amende après des propos d’Eric Zemmour contre les migrants

Ainsi en a jugé le Conseil supérieur de l’audiovisuel, qui a prononcé, mercredi 17 mars 2021, une sanction de 200 000 euros à l’encontre de la chaîne d’info du groupe Canal+, qui s’apprête à la contester. Ce jour-là Eric Zemmour avait estimé que les mineurs isolés étrangers n’avaient « rien à faire ici ». « Ils sont voleurs, ils sont assassins, ils sont violeurs, c’est tout ce qu’ils sont. Il faut les renvoyer », avait déclaré le polémiste, sans que son assertion soit critiquée ou combattue de manière significative.

Eric Zemmour condamné à 10 000 euros d’amende pour injure et provocation à la haine. Le tribunal de Paris a condamné Eric Zemmour, vendredi 25 septembre, à une amende de 10 000 euros pour injure et provocation à la haine.

Eric Zemmour condamné à 10 000 euros d’amende pour injure et provocation à la haine

La justice le condamne ainsi pour les propos qu’il avait tenus, le 28 septembre 2019, en ouverture de la « convention de la droite », organisée par des proches de Marion Maréchal. Lire aussi Saisine du CSA, remous à LCI et au « Figaro »… polémique après les propos d’Eric Zemmour contre l’islam et l’immigration Son violent discours à l’encontre de l’islam et de l’immigration avait à l’époque été largement dénoncé et le Conseil supérieur de l’audiovisuel avait reçu plus de 3 600 signalements. Eric Zemmour condamné à 10 000 euros d’amende pour injure et provocation à la haine. La formation d’extrême droite allemande AfD, un parti hétéroclite uni par l’islamophobie.

La scène se passe le 16 octobre, devant une brasserie bavaroise du centre de Berlin.

La formation d’extrême droite allemande AfD, un parti hétéroclite uni par l’islamophobie

Accoudé à un tonneau, Stephan Brandner profite de la douceur de ce soir d’automne pour boire une bière, en bras de chemise. De temps à autre, on s’arrête pour le saluer. « Tu nous rejoins à l’intérieur ? » « Oui, dès que j’ai fini avec ce journaliste français », répond-il. « Qui sont ces gens ? », lui demande-t-on. « Mes nouveaux collègues », explique ce député d’Alternative pour l’Allemagne (AfD), élu en Thuringe. « Vous en connaissez beaucoup ?

» Brève hésitation. « Personnellement ? Jean-François Bayart : « Que le terme plaise ou non, il y a bien une islamophobie d’Etat en France » Tribune.

Jean-François Bayart : « Que le terme plaise ou non, il y a bien une islamophobie d’Etat en France »

Au lendemain des attentats de 2015, j’avais publié un petit essai, Les Fondamentalistes de l’identité (Karthala, 2016), dans lequel j’exprimais ma crainte de voir la France prise en otage par l’inimitié complémentaire entre salafistes et laïcards. Nous y voilà. « Le Monde des lecteurs » - Sur une supposée « islamophobie d’Etat » Non, il n’y a pas en France une « islamophobie d’Etat ».

« Le Monde des lecteurs » - Sur une supposée « islamophobie d’Etat »

Je suis un simple citoyen, inconnu au bataillon des grands penseurs (ou des moins grands), sans qualité particulière ou position académique m’ouvrant le droit naturel de m’exprimer dans un grand support. Par conséquent, surmontant ma timidité et ne voulant en aucune façon paraître outrecuidant, je me permets de réagir respectueusement à la prise de position sensationnaliste de Jean-François Bayart, professeur de sociologie politique à l’Institut des hautes études internationales et du développement (IHEID, Genève). Celui-ci nous apprend le fait suivant, ignoré du plus grand nombre (Le Monde daté du 1er-2 novembre 2020) : « Que le terme plaise ou non, il y a bien une islamophobie d’Etat en France ». Thomas Piketty : l’Europe devient-elle islamophobe ? Le débat public sur la place de l’islam et des populations de confession musulmane dans les sociétés européennes prend une tournure de plus en plus hystérique.

Thomas Piketty : l’Europe devient-elle islamophobe ?

Faute d’informations et de recherches précises, on utilise des événements, certes dramatiques, mais n’impliquant qu’une infime fraction des populations en question (attentats de Paris, agressions de Cologne), pour en tirer des conclusions générales sur la capacité ou la volonté de dizaines de millions de personnes à s’intégrer et à vivre ensemble. De fait, près de 5 % de la population de l’Union européenne (environ 25 millions de personnes sur 510 millions) se considère de culture ou de religion musulmane (pratiquante ou non), avec des pointes à 6 %, 7 % en Allemagne et en France (10 millions sur 150 millions).

VIDEO. De la loi de 1905 à celle sur le voile, retour sur la laïcité et la religion en France. Pour franceinfo, le respect de votre vie privée est une priorité.

VIDEO. De la loi de 1905 à celle sur le voile, retour sur la laïcité et la religion en France

Le Conseil d’Etat met un terme aux arrêtés « anti-burkini » La France est-elle en train de devenir islamophobe ?