Extrêmes

Facebook Twitter

Le cas Anders Behring Breivik : un imaginaire de « lone wolf » ? Entretien avec Nicolas Lebourg, chercheur à l’université de Perpignan, spécialiste de l’extrême droite et de la violence politique Au vu des premiers éléments de l’enquête sur la tuerie d’Oslo, on a l’impression que le cas Anders Behring Breivik relève de l’imaginaire du « Lone wolf », ou« loup solitaire », diffusé et élevé au rang de mythe par l’extrême droite radicale américaine.

Le cas Anders Behring Breivik : un imaginaire de « lone wolf » ?

Quelle est l’origine du « Lone wolf » ? La tactique du « Lone Wolf » a été inventée par l’Américain Joseph Tommasi en 1974, lorsqu’il fonde le groupuscule National Socialist Liberation Front Avec le « Lone Wolf », Tommasi veut transformer la faiblesse des néo-nazis en force. Armée et nation : pourquoi Eva Joly n'a pas dit une bêtise. Illustration de Chris Morin L’accusation contre Eva Joly, prononcée bruyamment à droite et mezzo voce au PS, a été extrêmement brutale.

Armée et nation : pourquoi Eva Joly n'a pas dit une bêtise

Cette Norvégienne, a-t-on entendu sans relâche depuis quatre jours, ne comprend pas l’histoire de France. François Fillon : « Cette dame n’a pas une culture très ancienne des traditions françaises, des valeurs françaises, de l’histoire française. »Marine Le Pen : « Madame Joly ne comprend strictement rien aux liens profonds entre le peuple français et son armée. »Max Gallo : vouloir « nier ou effacer » ce genre de rite républicain, c’est aller « à l’encontre de l’histoire de la nation ». Au delà de la polémique – indigne – sur la légitimité d’Eva Joly à parler de ce sujet du fait de sa double nationalité, la question soulevée par ses détracteurs mérite réflexion. Est-ce aller « à l’encontre de l’histoire de la nation » que de vouloir effacer le défilé militaire du 14 Juillet ? François Duprat, une histoire de l'extrême droite.