background preloader

L'Anthropocène / The Anthropocene

Facebook Twitter

Recherche pictoriale sur le thème de l'eau et du paysage/

Visual rechearch about landscape and water

- L'écume de la Terre, interview par Sophie Cambra. L’image n’est pas seulement picturale. Accueil Parcours » - Scenario for Gaïa - Regard sur l'image. Scenario for Gaïa This serie is build one of the C20th’s picture which made an amazing mutation in the occidental mind about Gaïa, our House.

- Scenario for Gaïa - Regard sur l'image

Before, step by step, since the C16th, we lost the feeling of our world as an all. Suddenly, this picture reset our scope 06 Cariatide / Caryatids Jealous, envious of the empire under heavens and sensitive to the Titan —her son’s— disgraces, the Earth felt the scope of the Tartarus with her monstrous infants, odious race which would be so criminal, proud of this awful revenge, the Earth opened her bowel and thrown up warlike enemies against the sky. 08 Jouer avec Gaïa II / Playing with Gaïa II The Earth vanity backfired against Her ? Would, Titan, backfire against their Mother to practice a gigantic matricide which consequence or punishment would be a so big fratricide escort by a global suicide. 12 Richesses naturelles / Natural wealth 16 Sortir du réchauffement climatique / Getting-out of warming up 19 Envol III / Rising up III.

Eaux vives - Eaux fortes / Water etching - Water running. - Scénario pour Gaïa - Regard sur l'image. - Et, si c'était vrai 2010-2080... Perspectives. - Regard sur l'image. « Et, si c’était vrai... / And, if it was true... » un reportage au retour du futur, urbanisme et gestion de l’eau.

- Et, si c'était vrai 2010-2080... Perspectives. - Regard sur l'image

Un cycle sur des villes iconiques inondées par Hervé Bernard Tout a débuté par une commande de Eau de Paris pour célébrer l’anniversaire des crues de la Seine de 1910. Commande prolongée par une exposition de photographies sur le Paris contemporain inondé (Pavillon de l’eau, Paris, janvier 2010 à mai 2010). Très rapidement, j’ai compris que ce travail ne pouvait avoir aucune vérité scientifique, les conditions géographiques, géologiques et technologiques étant totalement différentes de celles de 1910, j’ai donc orienté ma réflexion notamment dans la direction du réchauffement climatique. Ultérieurement, cette exposition s’est intitulée Paris dans son lit . Dans un second temps, cette exposition a été complétée par des images d’Amsterdam inondée. - Image et développement durable - Regard sur l'image. Au-delà des décisions politiques, nous avons tous une responsabilité écologique individuelle.

- Image et développement durable - Regard sur l'image

Par conséquent nous avons tous une marge d’action individuelle et comme l’effet papillon nous le rappelle, ce pouvoir est bien plus fort que nous voulons le croire. Les thématiques de l’environnement, de l’urbanisme, du réchauffement climatique et particulièrement celle de l’eau, toutes situées au cœur de l’Anthropocène me sont chères. Choisir un média, c’est aussi choisir un point de vue sur un sujet, c’est pourquoi j’ai opté pour une création pluridisciplinaire. Mes images ne reproduisent pas le réel, elles le recréent, plongent dans ses racines, anticipent son évolution pour faire surgir à notre conscience en l’inventant un monde qui est le nôtre. Les frontières entre l’image-reportage et la création visuelle sont abolies pour susciter en nous une nouvelle perception du monde.

La Photo de la semaine, every week : one photo, foto de la semana. Toutes les photos d’Hervé Bernard sont soumises au droit d’auteur.

La Photo de la semaine, every week : one photo, foto de la semana

Leur utilisation ne peut donc se faire sans autorisation. Ces photographies sont disponibles en tirage de collection. Vous pouvez aussi acheter toutes les photographies de cette rubrique sous forme de tirages numérotés et signés par l’auteur. - L'eau. - La pluie fait l'eau. Depuis plus de cinquante ans, nous bétonnons et goudronnons la surface de la terre.

- La pluie fait l'eau

Outre la réduction des surfaces agricoles, ce travail incessant n’est pas sans conséquences sur le niveau des nappes phréatiques. En effet, le recouvrement continu de la terre par un revêtement imperméable provoque simultanément une réduction de la surface de collecte des eaux pluviales car ces revêtements transforment un sol plus ou moins perméable en une surface parfaitement imperméable.. - La consommation d'énergie. En matière d’environnement et de réchauffement planétaire, l’énergie est une question fondamentale.

- La consommation d'énergie

Elle est même centrale. Nos besoins sont énormes et ils ne vont pas diminuer, tandis que ceux des pays émergeants vont croissant. Une stagnation de la consommation mondiale serait déjà une belle réussite si on pouvait simultanément réduire la production de carbone, de gaz à effet de serre. Énergie : halte au gigantismeNous ne pouvons cependant pas remettre en question la croissance des pays sous-développés et leur nier le droit à une amélioration de leur niveau de vie.

2012, Photo de la semaine 21. 2011, Photo de la semaine 36. - La maison est crasseuse. Ces derniers temps de nombreuses publications contestent l’origine humaine des perturbations climatiques issues du réchauffement.

- La maison est crasseuse

Je ne sais si le réchauffement climatique est du à l’industrieux être humain mais je suis certain que la maison est crasseuse comme le montre la mer de plastique située au cœur de l’Océan Pacifique, le nombre de poissons ou d’oiseaux qui meurent l’estomac remplit de plastique, la croissance effrénée des algues sur les côtes bretonnes. Comme le montre aussi de nombreuses inondations fruits d’un bétonnage de milliers d’hectares qui ne peuvent plus absorber l’eau... Tout ces phénomènes sont indubitablement la conséquence du comportement humain.