background preloader

Les comportements addictifs liés à l'usage du numérique

Facebook Twitter

Sitographie et Commentaires. Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? 1.

Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ?

Les addictions numériques : Internet et les jeux vidéo La formule de M. Guy Almes selon laquelle il y a trois formes de mort : « la mort cardiaque, la mort cérébrale et la déconnexion du réseau »52(*) est particulièrement vérifiée chez les adolescents. Pour un certain nombre d'entre eux, la navigation sur Internet ou les jeux (notamment en ligne) sont devenus une drogue dont ils ne peuvent plus se passer. Si selon les psychanalystes, aucune technologie ne porte en elle-même d'effet addictogène, l'addiction ne pouvant être générée que par une pratique particulière de l'objet en cause, liée à d'autres facteurs complexes (situation du sujet, environnement familial, contexte social...), la cyberdépendance semble prendre de l'importance. 6 à 8 % des internautes seraient ainsi dans l'usage excessif ou dépendant du réseau informatique.

Les raisons de cette addiction ne sont pas forcément bien décryptées. Addiction au numérique : peut-on vivre déconnecté ? Par Vincent Parizot , Sophie Aurenche Il est parfois difficile de se détacher de la spirale infernale du numérique.

Addiction au numérique : peut-on vivre déconnecté ?

En 2014, 28 millions de Français possédaient un smartphone et neuf millions avaient une tablette tactile. La cyberdépendance qu'est-ce que c'est ? La cyberdépendance, c'est le besoin incontrôlable d'utiliser internet sans pouvoir s'en passer.

La cyberdépendance qu'est-ce que c'est ?

L'individu est donc dépendant d'internet. L'explosion de internet en 1990 est un phénomène sans précédent dans le monde des communications cependant malgré les nouvelles possibilités que nous offre cette technologie son utilisation quotidienne fait naître de nouveaux problèmes psychologiques. Il y a plus de 250 millions personnes dans le monde qui utilisent internet et plus de 13 millions de personne souffrent d'une forme de dépendance à internet.

La personne cyberdépendante est consciente de son obsession mais peut difficilement sortir de cette dynamique qu'il a lui même crée. Sitographie et commentaire. PC, internet, addiction et dépression... PC, internet, addiction et dépression...

PC, internet, addiction et dépression...

De plus en plus de personnes ont accès à internet, l'ordinateur fait parti souvent de notre quotidien. Discussion avec des personnes, jeux pc, recherche informations, mais aussi de plus en plus d'accès à une administration d'état ou d'organisme. Il y a en psychologie, sociologie, de nouveaux champs d'étude sur le monde d'internet, des jeux, voir meme des spécialistes pour l'addiction des jeux et internet. On peut passer des heures devant le pc sans voir le temps passer... en plus parfois d'un manque d'investissement dans les relations sociales. Le problème est que la télévision fait aussi le meme effet. L'introduction de la télévision au sein des foyers a permis une avancée, tout comme internet. Il n’y a pas d’addiction aux objets numeriques. C’est aussi simple que cela. J’ai participé à l’émission Le téléphone sonne : “Smartphones et réseaux sociaux: les nouvelles addictions” et j’ai été assez surpris de constater qu’il y avait encore un discours culpabilisant et pathologisant sur les objets numériques.

Il n’y a pas d’addiction aux objets numeriques. C’est aussi simple que cela.

J’ai pu entendre du docteur Willam Olivenstein Lowenstein que l’effet de ces objets était comme la cocaïne. Que les mondes numériques étaient des mondes de la stimulation perpétuelle et de la vitesse. Que 5% des jeunes joueurs de jeux vidéo développaient une addiction. Si j’étais américain, je dirais que c’est de la “bullshit psychiatry”. En français, on pourrait dire “psychiatrie de bazar” Il n’y a pas d’addiction aux objets numériques. La première clinique pour “dépendance aux jeux video” a été ouverte en Hollande en 2006 par le Smith and Jones Centre, un centre de traitement pour les toxicomanes.

Sitographie et Commentaires. Institut Fédératif des Addictions Comportementales. Etes-vous cyberdépendant ? Guide, conseils et grille d’auto-observation (par l’Université de Montréal) Le centre de santé et de consultation psychologique de l’Université de Montréal propose des informations et un module d’accompagnement pour réfléchir et agir contre la cyberdépendance à destination des étudiants avec une semaine d’information et d’échanges sur cette thématique ayant eu lieu 2012 et de nouvelles ressources depuis la rentrée universitaire. 7 stratégies pour réduire sa dépendance au numérique En premier lieu, le CSCP rappelle tout d’abord l’existence d’une grille d’auto-observation de sa dépendance ou non à Internet (sur le site Cyberdependance.ca) pour mettre en lumière ses usages Web et aider l’internaute à cibler ses objectifs de changement.

Etes-vous cyberdépendant ? Guide, conseils et grille d’auto-observation (par l’Université de Montréal)

Cette capsule de l’Université de Montréal rappelle également 7 stratégies pour aider l’internaute à changer ses habitudes de dépendance au numérique : Guide : êtes-vous cyberdépendant ? Réalisée avec soin et visant à l’action, la brochure êtes-vous cyberdépendant ? Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : International. Équipe "l'addiction au numérique à l'étranger". NUMERIQUE, NOUVEAUX OUTILS, NOUVEAUX MEDIAS. Publications scientifiques. Les comportements addictifs liés à l'usage du numérique. Formation d'adultes. Dessin Final de Romane Poyet JPEG. Social Network Addiction. Addiction. Ordinateur.