background preloader

Analyse

Facebook Twitter

FOOD MORNING 2015. Modes alimentaires et tendances de fond (Les Echos - Aout 2015) L’infographie du jour : les 10 tendances food de la rentrée. Inspirations, nouveautés, désirs des clients et des restaurateurs... toutes les tendances food de l’année 2015-2016 ont été listées et reprises dans une jolie infographie réalisée par le site spécialisé britannique thefoodpeople. On vous les résume en vitesse, histoire que vous puissiez vous y mettre tout de suite, en grand précurseur que vous aimez être...

On teste les légumes hybrides : on s’initie au broccolini (du brocoli croisé avec du kai-lan ou brocoli chinois) qui aurait un petit goût d’asperge, au broccoflower (du brocoli croisé avec du chou-fleur) ou à la kalette (un croisement entre du chou kale et des choux de Bruxelles). On dîne au plus près des cuisines. En images : les 7 tendances food de 2015. 6 grands scénarios alimentaires à l’horizon 2020 pour nos assiettes. Le bar à bouillons, la friture, le croque-monsieur, les viennoiseries salées ou encore la planche à charcuteries ou à desserts pour accompagner l’apéro ou le café, ces thèmes sont autant de pistes nouvelles à explorer que de concepts ou recettes à imaginer.

6 grands scénarios alimentaires à l’horizon 2020 pour nos assiettes

Ils figurent en tout cas dans les 30 idées à fort potentiel que l’on retrouve dans la 3e partie du Carnet d’Inspirations culinaires 2015-2020 qui vient de sortir, créé et édité par Cate Marketing. Des pistes qui font naturellement la part belle au snacking et à la restauration moderne. Découpé en 3 sections, cet ouvrage de 200 pages est une mine d’informations. #FoodTech : 3 tendances qui vont transformer l’industrie agroalimentaire d’ici 2020. Capteurs, objets connectés, imprimantes 3D, ces trois tendances lourdes marqueront à coup sur l’industrie agroalimentaire dans les années à venir.

#FoodTech : 3 tendances qui vont transformer l’industrie agroalimentaire d’ici 2020

Analyse avec Christophe Breuillet, Directeur du pôle de compétitivité Vitagora. Les nouvelles technologies ont des atouts indéniables pour les secteurs industriels. Elles permettent une meilleure performance, des systèmes de production plus intelligents, des contrôles qualité optimisés, une traçabilité améliorée, des services personnalisés aux clients mais aussi et elles apportent surtout des réponses aux nouveaux usages. Face à ces constats, l’agroalimentaire doit prendre en marche ce train de l’innovation.

C’est une évolution inéluctable, qui transforme nos sociétés à grande échelle, dans les comportements individuels mais aussi dans les activités industrielles. Si l’on parle de tendances purement technologiques, trois d’entre-elles tirent particulièrement leur épingle du jeu. . #1 Les capteurs #2 L’internet des objets #3 L’imprimante 3D. Les Tendances Food 2015. Tendances cuisine : 8 tendances food qui perdurent. Accueil / Cuisine / Chefs / 8 tendances cuisine qui perdurent Facebook.

Tendances cuisine : 8 tendances food qui perdurent

Top food : les nouveaux snobismes culinaires. Le it légume Alors que l’offensive du kale se heurte à l’incompréhension quasi générale (bof, pas terrible), le chou fleur est en pleine « rehab ».

Top food : les nouveaux snobismes culinaires

La Comfort Food vue par les chefs - Culinaire - LeVifWeekend Mobile. La révolution foodtech est à nos portes ! Les 3 et 4 octobre dernier à San Francisco s'est tenue la première conférence internationale du "good food innovation"- le Bon Appetech.

La révolution foodtech est à nos portes !

Plus de 80 startups, venues du monde entier, y ont exposé leurs projets et partagé leur expérience de la « food disruption ». A San Francisco, la « food disruption » est devenue un véritable motto pour des centaines de startups. Et pour cause, de nouveaux acteurs se créent chaque semaine avec l'ambition et des solutions pour réinventer ce et comment nous mangerons demain. L’explosion des startups food S'il vous manquait des preuves que les startups sont en train de révolutionner la chaîne de valeur de l'alimentation, en voici quelques-unes : #Disruption : Le futur du retail passera-t-il par l'abonnement ? L'exemple d'Habitat. Rares sont encore les secteurs à résister à la disruption.

#Disruption : Le futur du retail passera-t-il par l'abonnement ? L'exemple d'Habitat

Ce terme publicitaire éculé, devenu grand mot de la décennie , verbalise aujourd’hui tout ce qui bouleverse et transforme le marché. Côté retail, certains acteurs traditionnels se penchent sur de nouvelles manières d’entretenir le dialogue avec le consommateur. Comme chez Habitat, qui se lance dans l’abonnement… de café ! Cet été, entre les tables et les tapis, Habitat offrait une tasse de café une tasse de café à ses visiteurs. Opération promotionnelle ? La marque s’est associée au torréfacteur italien Lui et propose ses propres machines à café ainsi que des capsules sur abonnement. « Le café est le premier plaisir du matin, avec cette offre, on fait pénétrer Habitat encore un peu plus dans l’intimité du consommateur. » , estime Rémy Poirson, directeur marketing de la chaîne de magasins de décoration créée à Londres en 1964. « Le modèle par abonnement est une chose à laquelle nous nous intéressons beaucoup. Gastronomie : Les innovations food du futur. Selon le site alimentation-generale.fr, quatre startups françaises ont décidé de se charger de notre santé et de nos habitudes nutritionnelles "connectées".

Gastronomie : Les innovations food du futur

Bloomizon s'occupe de nos apports en vitamines en calculant nos carences via un questionnaire extrêmement personnalisé à propos de notre consommation de fruits, de légumes, de cigarettes, de verres d'alcool et de féculents, ainsi que notre activité sportive journalière et hebdomadaire. Pour moins d'1 euro par jour, vous aurez droit à 70 jours de cure de vitamines (A,B,B12,C,D,E,K). Contrairement à beaucoup de sites similaires, le suivi et les portions sont véritablement personnalisées. Véritable coup de coeur de la rédac', cette startup vaut le détour. Foodbook gastronomie: les événements et aliments immanquables de 2015 - L'Express Styles. Rouge, blanc, rosé ou jaune, le vin passe désormais à l'orange.

Foodbook gastronomie: les événements et aliments immanquables de 2015 - L'Express Styles

Originaire de Géorgie, de Slovénie et d'Italie, ce nectar atypique est issu de cépages méditerranéens vinifiés depuis l'Antiquité. Il tire sa jolie robe ambrée et ses arômes de fruits confits d'une longue macération des raisins blancs laissés avec la peau. En clair, c'est un blanc, tannique, vinifié comme un rouge. Idéal pour jouer l'accord, le vin orange commence à rouler des mécaniques. Tout ce que vous devez savoir sur les tendances santé les plus farfelues de 2015. Il y a quelques années, si vous aviez dit à quelqu’un que vous buviez du charbon de bois, que vous alliez dans un «rave» à 7 heures du matin ou que vous vous nourrissiez de bouillon d’os, on vous aurait probablement pris pour un fou.

Tout ce que vous devez savoir sur les tendances santé les plus farfelues de 2015

Et pourtant, aujourd'hui, ces activités sont considérées comme étant tout à fait «santé» par certains individus. Nous ne pouvons garantir que les tendances qui suivent sont là pour rester. Mais pour le moment, elles semblent avoir la cote! Le café au beurre L’entrepreneur Dave Asprey a inventé le «Bulletproof Coffee», le «café pare-balles», en 2009.

Les Français aiment la cuisine et surtout le poulet rôti - Enquête et sondage. Que ceux qui craignent la dérive du modèle alimentaire français vers un modèle anglo-saxon, qu’ils se rassurent, les Français restent dans le grande majorité attachés aux plats traditionnels français.

Les Français aiment la cuisine et surtout le poulet rôti - Enquête et sondage

Mieux encore, ils cuisinent de plus en plus. Selon l’enquête BVA-Doméo-PresseRégionale.fr, c’est le poulet rôti qui ravit la 1ère place au magret de canard cette année au niveau national. Ensuite viennent le plateau de fruits de mer, la blanquette de veau et le steak-frites en 5e position. Les goûts et les pratiques culinaires restent très influencés par le milieu social et régional. Les habitants du Sud-Ouest préfèrent le magret de canard, ceux du Sud-Est le gratin dauphinois et ceux d’Ile-de-France la blanquette de veau.

Les jeunes plus accros aux fast-foods Autre enseignement de ce sondage réalisé auprès de 1129 personnes, les Français vont plus souvent au restaurant qu’au fast-food . 33% vont au restaurant au moins une fois par mois contre 19% au fast-food.