background preloader

Communication relationnelle/interpersonnelle

Facebook Twitter

Compétences relationnelles. L’intelligence émotionnelle, un atout dans les relations de travail. Les émotions sont encore loin d’avoir bonne presse dans nos sociétés. Pourtant, identifiées, analysées et canalisées, elles se révèlent de précieux indicateurs pour interagir efficacement avec les autres. L’intelligence émotionnelle gagne du terrain dans le monde de l’entreprise, car ses atouts sont nombreux. Au niveau du savoir-être, elle permet de mieux gérer son stress, de prendre de meilleures décisions et de mieux aborder le changement. En termes de relationnel, elle favorise les capacités à travailler en équipe, à négocier, ou encore à faire preuve de leadership.Mais avant de bénéficier des atouts de l’intelligence émotionnelle, faut-il encore comprendre exactement ce qu’elle recoupe.

Je la définis en trois habiletés : La première consistant à savoir percevoir, distinguer et exprimer ses émotions. La deuxième : à savoir intégrer les informations qu’elles nous donnent pour guider nos actions. L’intelligence émotionnelle se développe ! Augmenter notre intelligence émotionnelle. Comprendre notre intelligence émotionnelle, c'est ce à quoi s'attache Rosalind Picard directrice du Groupe de recherche sur l'informatique affective au Massachusetts Institute of Technology (MIT) et cofondatrice d'Affectiva, une start-up spécialisée dans les technologies de mesure de l'émotion. Et ce n'est pas si simple, comme en a rendu compte Sally Adee pour le NewScientist...

Lors de son interview avec Rosalind Picard, la journaliste du New Scientist a été invitée à chausser un prototype de paire de lunettes mise au point par Affectiva. Cette paire de lunettes a pour fonction d'aider celui qui la porte à décoder les émotions de la personne avec qui il discute (voir le schéma du New Scientist). Les lunettes sont équipées d'une petite caméra qui surveille 24 points du visage de son interlocuteur et leurs mouvements pour le décrypter.

Image : la technologie d'Affectiva. "Les yeux de Rosalind Picard étaient grands ouverts. Je ne pouvais la blâmer. Image : Sociometrics Solutions. Le cerveau à tous les niveaux. Quelle Personnalité êtes-vous? - Shinymen - Shinymen. Psychanalyse, psychothérapie, psychologie et psychiatrie ont depuis longtemps donnée à cette entité qui caractérisent chacun de nous un nom; la personnalité.

Une notion complexe et qui se définit sur plusieurs axes qui divergent d’une étude à une autre. Relationnel, caractère, tempérament, en général personne n’aime être catégorisé et on est plutôt sceptique à découvrir notre type de personnalité. Mais, chers gentlemen, la science ne ment pas. Selon Patrick LeRoux, coférencier professionnel, auteur et expert en motivation, performance et profitabilité, il existe 4 types de personnalités dans notre société et ils les associent même à 4 couleurs(le rouge, le jaune, le vert et le bleu). Il associe à chaque personnalité des qualités, des besoins et des défauts. Le rouge (18 % de la population) Le jaune (28 % de la population) Le vert (40 % de la population) Le bleu (14 % de la population) Alors?

Comment réagit votre corps selon vos émotions ? Écoute active. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'écoute active est un concept développé à partir des travaux du psychologue américain Carl Rogers[1]. Elle est également nommée écoute bienveillante. Initialement conçue pour l'accompagnement de l'expression des émotions, elle est opérationnelle dans les situations de face-à-face où le professionnel écoute activement l'autre.

Elle consiste à mettre en mots les émotions et sentiments exprimés de manière tacite ou implicite par l'interlocuteur. L'écoute active est plus fine que la reformulation en ce qu'elle ne se limite pas à dire autrement ce qu'une personne vient d'exprimer, mais de décoder la dimension affective généralement non verbalisée. Dans les entretiens d'aide[modifier | modifier le code] L'écoute active est initialement une technique d'accompagnement. L'écoute active n'est pas seulement la perception des besoins mais d'abord un comportement à adapter.

[modifier | modifier le code] Critique[modifier | modifier le code] Empathie. Personnalité, comportement, attitude, perception, ... L'organisation, avant tout une histoire humaine. Toute entreprise, quelle que soit son activité, se doit de mettre en place une organisation. Cette organisation est, non seulement indissociable de son fonctionnement, mais particulièrement cruciale dans la mesure où elle va déterminer de façon certaine l’avenir de l’entreprise – "l’organisation, c’est aussi le résultat", Jean-Pierre Richard.

Une telle certitude peut d’ailleurs apparaître bien audacieuse dans un contexte aussi changeant que celui de l’entreprise et aussi soumis aux aléas de marchés. Et pourtant, si la solidité d’une entreprise est probablement le fruit d’un subtil compromis entre des intérêts individuels, corrélés à des intérêts collectifs, dans un environnement complexe et en perpétuel mouvement, il n’en demeure pas moins que l’entreprise qui fonctionne convenablement répond à quelques critères bien identifiés, dont l’organisation est sans doute la pierre angulaire. Qu'est-ce qu’une organisation d’entreprise ? Une organisation est aussi faite de subjectivité. Développer l'ecoute active. Comment convaincre à l'oral. Grâce à ces exercices simples détaillés en vidéo, vos prises de parole auront plu d'impact sur votre public. Rien à faire : lors de vos prises de parole, le public reste dubitatif. En présentation commerciale comme en réunion interne, vous êtes incapable de persuader votre auditoire.

Pourtant, vous maîtrisez l'argumentaire et croyez sincèrement à ce que vous dites. Alors, comment être plus efficace et convaincre ceux qui vous écoute ? Découvrez en vidéo les conseils de Lorenzo Pancino, coach en communication orale. Pour se montrer percutant pendant l'exposé et réussir votre présentation orale, il faut se préparer en amont. "Il y a trois mots magiques qu'il faut avoir en tête avant même de commencer son discours, c'est : sourire, enthousiasme et conviction", énumère Lorenzo Pancino. Dans la vidéo, le premier exercice, basé sur la respiration, consiste à inspirer profondément 3 fois par le nez. Lorenzo Pancino est coach expert de la voix et des techniques de communication et média.

Thème 1 : De l'individu à l'acteur (partie 1) Notions à maîtriser : Individu : personnalité, émotion, perception, attitude, comportement Quizz : personnalite.htm emotions.htm perception-1.htm sg-1.htm Vidéo sur les émotions : Notions à maîtriser : communication interpersonnelle, les objectifs de la communication interpersonnelle, les caractéristiques de la communication (le temps, le territoire, la distance, les signes verbaux, les signes non verbaux,) Ecoute active, empathie, canal, support Vidéo sur signes non verbaux : Quizz : communication-interp.htm sg2-1.htm sg-4.htm Les interactions individu- groupe / Les interactions individu-oganisation Notions à maîtriser : groupe, les caractéristiques, identité sociale, statut, groupe de référence, groupe d'appartenance Maîtriser le vocabulaire : Ch 2 partie1 (85.36 Ko) Analyse de situation : sg-analyse1.htm sg-analyse2.htm Chapitre 2 2 (38.11 Ko) Ch2 partie2 (69.26 Ko) Lien vers un article sur les stéréotypes homme/femme : Les phénomènes relationnels.

La communication non verbale. La communication non verbale : silences, gestes, postures, expressions faciales, ton de la voix, rythme de l’élocution, vêtements… complètent le message auditif. Elle exprime les émotions, les sentiments, les valeurs. Cette communication renforce et crédibilise le message verbal lorsqu’elle est adaptée, mais peut décrédibiliser ce même message si elle est inadaptée. 1. Rappel des généralités Selon A. Mehrabian, la communication entre deux personnes passe à 55% par les éléments non verbaux, et seulement à 7% par les mots. Les éléments proxémiques et kinésiques sont constitutif de la relation qui se créé entre deux acteurs de la communication : ils favorisent ou découragent le contact, ils influent sur le contenu plus ou moins intime ou familier de la conversation, ils apportent des indices sur la distance prise par l’émetteur par rapport à son message.

Lire : Les signes comportementaux, kinésique et proxémique 2. Certains silences sont lourds de sens. 3. 4. 5. 6. Les vêtements Les accessoires. Communication. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La communication est l'action de communiquer, d'établir une relation avec autrui, de transmettre quelque chose à quelqu'un. Elle peut aussi désigner l'ensemble des moyens et techniques permettant la diffusion d'un message auprès d'une audience plus ou moins vaste et hétérogène ou l'action pour quelqu'un ou une organisation d'informer et de promouvoir son activité auprès d'autrui, d'entretenir son image, par tout procédé médiatique.

Elle concerne aussi bien l'être humain (communication interpersonnelle, groupale…), l'animal, la plante (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine (télécommunications, nouvelles technologies…), ainsi que leurs hybrides : homme-animal; hommes-technologies… C'est en fait, une science partagée par plusieurs disciplines qui ne répond pas à une définition unique. Comme le constate Daniel Bougnoux « Nulle part ni pour personne n'existe LA communication. §Étymologie[modifier | modifier le code] Réseaux sociaux. En Perspective» Archive du blog » Principes de base de la communication interpersonnelle. La communication interpersonnelle est composée d’un ensemble de signaux non verbaux (comportements, gestes, attitudes 55%) et verbaux (voix et intonation 45%). Avant d’avoir murmuré le moindre son, notre communication non verbale a déjà communiqué à hauteur de 55%. Nous fonctionnons comme un tout pour exprimer nos sentiments et nos pensées.

Tant verbalement que non verbalement. En règle générale, si nous exprimons la colère avec notre corps, notre visage n’exprime pas la joie et la gaieté, il n’est pas souriant. Notre communication est inévitable car nous ne pouvons pas ne pas communiquer. Même si nous nous taisons, nous communiquons (un silence, certes, mais nous communiquons quand même). Notre communication est intentionnelle, que cela soit pour découvrir ou apprendre, pour jouer (jeux de mots) ou persuader (vendre une idée ou un produit) ou encore se rapprocher de quelqu’un par exemple ou pour réfléchir.

Attention, notre communication est irréversible. Quelle distance pour communiquer ? Communication orale: quatre idées reçues à dépasser. Beaucoup d'idées reçues circulent à propos de la communication orale. En grande partie parce qu'il n'y a pas d'apprentissage systématique de l'oral (on apprend à lire et à écrire, pas à parler).

Ce qui laisse prise à toutes sortes de croyances, souvent fausses. Voici les plus courantes. Idée reçue n°1: "le discours que je vais faire sera raté parce que je ne maîtrise pas assez le sujet" A moins d'être notoirement incompétent, on connaît souvent beaucoup plus de choses qu'on ne l'imagine sur un sujet. L'essentiel est de bien organiser ces informations pour les rendre claires, intéressantes, vivantes. De faire des choix. On peut s'inspirer des techniques journalistiques et avoir un " angle ", c'est-à-dire choisir un, et un seul, des aspects du sujet. L'effet d'un message tient pour 20 % aux mots, aux concepts et pour 80% au ton, au timbre, au volume de la voix, à tous les signes non-verbaux comme la gestuelle, le regard, la façon de se tenir. L'oral ne fonctionne pas de cette façon. La tenue vestimentaire.

La Newsletter VR2 - Vie professionnelle « Quand on change de vêtement, on change de comportement. » — Frederic Monneyron, Libération, Septembre 2001 Fin prête ? Vous êtes-vous déjà demandé, au moment de partir, par exemple, comment vous deviez vous habiller ? S'agit-il d'une sortie détente ? Professionnelle ? Formelle ? Ballade ? Certains vous conseillerons de suivre la mode. Un peu de tenue Une banque suisse a attiré l'attention à ce propos par des attentes qui ont pu paraître excessives.

Pour ces messieurs, « la veste droite à deux boutons et le pantalon constituent les principales composantes d'un costume professionnel classique », de préférence de couleur « anthracite foncé, noir ou bleu foncé » avec chemise blanche. Et pour l'ensemble des employés, « une visite chez le coiffeur toutes les quatre semaines » est suggérée. . « Adopter un comportement irréprochable implique une présentation impeccable » En lisant ces recommandations, avez-vous envie d'applaudir ou bien de vous révolter ? F. Jacques Salome et le besoin relationnel.

Reconnaissance. Compliment. Communication non violente. On ne naît pas leader, on le devient ! « le blog de Stéphane Einhorn. Psychologie de la relation d'autorité. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Psychologie de la relation d'autorité est un ouvrage du psycho-sociologue et psychopédagogue français Roger Mucchielli traitant des problèmes liés à la notion d'autorité et les difficultés qu'elle rencontre, et paru aux éditions ESF dans la collection éducation permanente. Définition du concept[modifier | modifier le code] Comme l'a écrit Jean Maisonneuve la remise en cause des modèles d'autorité n'est pas spécialement récente mais a pris depuis peu des formes plus radicales de refus de la discipline.

Les personnes investies de responsabilités se posent aussi des questions sur leur légitimité à donner des ordres car elle limite de facto la liberté d'autrui. Mais ceux qui contestent l'autorité et réclament le pouvoir, par ce fait même, sont eux-mêmes investis d'une autorité, même si elle peut paraître uniquement morale. Comme si l'on ne pouvait d'une façon ou d'une autre échapper à l'autorité, quelle qu'en soit la forme[1]. sur le management. Les croyances les plus répandues que nous avons sur autrui. Il y a quelques semaines, je vous proposais un classement (purement informel) sur les dix croyances limitantes les plus répandues sur soi-même.

Étant donné que les rapports humains c’est aussi avec les autres, je vous propose cette semaine un top dix des croyances sur l’Autre. A l’instar du billet sur les croyances sur soi, ce classement n’a rien de hiérarchique. Il est établit suivant un ordre purement subjectif issu de ma seule boite à penser. Je pense même que l’ensemble de ces croyances sont toutes aussi limitantes les unes que les autres.

En bonus track pour chaque croyance citée, je vous propose une piste de réflexion afin de tenter de voir les choses sous un autre angle. On sait jamais Avec cette conclusion issue de la pièce de théâtre Huis clos, de Jean-Paul Sartre, nous avons presque résumé les neuf autres croyances qui vont suivre. Question: « Si l’enfer c’est les autres, qu’en est-il de nous? Je ne nie pas l’existence de ce type d’éventualité. Je m’explique.

Fiche notion. La perception des émotions est culturelle. Vous voulez savoir comment ce que ressent un Japonais ? Portez une attention particulière au ton de sa voix, et non pas à son visage. C’est ce que feraient les autres Japonais. Une étude a examiné comment les Hollandais et les Japonais évaluaient les émotions des autres, et a découvert que les Hollandais faisaient plus attention aux expressions du visage que les Japonais [1]. "Comme les êtres humains sont des animaux sociaux, il est important pour eux de comprendre l’état émotionnel des autres personnes afin de conserver de bonnes relations" explique Akihiro Tanaka de l’Institut Waseda pour l’Avancement de la Science au Japon.

"Quand un homme sourit, il est probablement heureux, et quand il pleure, il est certainement triste. " Pour cette étude, Tanaka et ses collègues ont fait une vidéo d’acteurs disant une phrase de façon neutre – "C’est comme ça ? " Ceci a un sens si vous regardez les différences entre la façon dont les Hollandais et les Japonais communiquent, spécule Tanaka. La communication interpersonnelle. Définition. Attitude et comportement dans le rapport cause-effet : quand l’attitude détermine l’acte et quand l’acte détermine l’attitude.

2008v6n1_MICHELIK.pdf (Objet application/pdf) Cours_Berthoz02.pdf (Objet application/pdf) Cours_Berthoz02.pdf (Objet application/pdf)