background preloader

Samsung

Facebook Twitter

Le marché du smartphone se trouve dans les pays émergents - Les Echos. Budget fiscalité Déclarer ses impôts en ligne pourrait devenir obligatoire EXCLUSIF - L’obligation de télédéclaration pourrait être étendue aux ménages.

Le marché du smartphone se trouve dans les pays émergents - Les Echos

La réforme s’étalerait sur quatre ou cinq ans, en fonction des revenus. Tourisme - Transport AirAsia : le copilote français était aux commandes avant le crash L'analyse des boîtes noires montrerait que c'est le copilote qui était aux commandes de l'Airbus d'AirAsia avant l'accident. Après l'agression d'un conducteur, le trafic du RER A très perturbé Après l’agression d’un conducteur , un arrêt de travail spontané est en cours jeudi matin sur la ligne A du RER. La Chine et les pays émergents dopent le marché du smartphone. Le cabinet d’étude Canalys a sorti le nombre de smartphones vendus dans le monde lors du premier trimestre de cette année.

La Chine et les pays émergents dopent le marché du smartphone

Sans surprise, la Chine, l’Inde, le Brésil et la Russie représentent 44 % des ventes mondiales. Si l’on en croit une étude récemment publiée par Canalys, lors du premier trimestre 2014 il s’est vendu dans le monde 279,4 millions de smartphones. C’est beaucoup mieux que le premier trimestre de 2013 (en hausse de 29 %) mais moins bien que le dernier trimestre de l’année dernière (baisse de 5 %). Et sur ces 279,4 millions de smartphones, 97,5 millions ont été vendu uniquement en Chine, soit pratiquement 35 % du total.

Un chiffre qui monte à 44 % du total quand on ajoute à la Chine les principaux pays émergents que sont l’Inde (troisième plus gros marché mondial avec 5 %), le Brésil (huitième plus gros marché mondial), et la Russie (dixième plus gros marché mondial). Smartphones : les pays émergents boostent les ventes - Les Echos. Virage stratégique pour Samsung. Samsung, numéro un mondial des smartphones bousculé par les producteurs chinois, va considérablement réduire son offre pour se positionner sur une gamme moins chère et donc plus accessible dans les pays émergents.

Virage stratégique pour Samsung

La stratégie, confirmée ce matin par un porte-parole du géant sud-coréen, a été dévoilée au cours d'une conférence à New York de son responsable des relations avec les investisseurs, Robert Yi. Selon M. Yi, Samsung, qui a enregistré une chute de près de 50% de son bénéfice net au 3e trimestre sur un an, veut réduire d'un quart à un tiers le nombre de smartphones qu'il compte lancer sur le marché en 2015. Parallèlement, l'industriel va fortement augmenter la production de ses smartphones les moins chers, en concurrence avec les modèles chinois de Huawei, Lenovo ou Xiaomi.

Lire aussi » Chute du bénéfice de Samsung au 3T » Samsung veut supprimer 90 postes à Nice. Huawei veut jouer dans la cour d'Apple et Samsung. Budget fiscalité Déclarer ses impôts en ligne pourrait devenir obligatoire EXCLUSIF - L’obligation de télédéclaration pourrait être étendue aux ménages.

Huawei veut jouer dans la cour d'Apple et Samsung

La réforme s’étalerait sur quatre ou cinq ans, en fonction des revenus. Tourisme - Transport. Samsung, n°1 menacé des smartphones face à Apple, infos et conseils valeur. Par Se Young Lee SEOUL, 29 janvier (Reuters) - La position de numéro un mondial des "smartphones" de Samsung Electronics semble de plus en plus fragile au vu des résultats en nette baisse de cette activité publiés jeudi, deux jours après l'annonce par Apple du plus important bénéfice jamais engrangé en un trimestre par une entreprise cotée.

Samsung, n°1 menacé des smartphones face à Apple, infos et conseils valeur

Le géant sud-coréen a fait état d'un bénéfice d'exploitation dans les smartphones et autres appareils mobiles en chute de 64% sur un an à 1.960 milliards de wons (1,59 milliard d'euros) pour la période octobre-décembre. Cette contre-performance a contribué à la première baisse du résultat de l'ensemble du groupe depuis trois ans. La division mobile accuse ainsi son cinquième trimestre consécutif de recul des profits. A l'opposé, Apple a écoulé 74,5 millions d'iPhone en trois, à la faveur d'une forte demande pour ses nouveaux modèles, l'iPhone 6 et l'iPhone 6 plus, dotés de plus grands écrans. Les clients d'Apple sont plus jeunes, riches et... fidèles que ceux de Samsung. 19% des acheteurs d'iPhone viennent de Samsung, alors que seulement 7% de ceux qui s'offrent un smartphone Samsung ont «trahi» Apple.

Les clients d'Apple sont plus jeunes, riches et... fidèles que ceux de Samsung

Voici le résultat de quatre sondages effectués entre juillet 2012 et juin 2013 par l'institut américain Consumer intelligence research partners (CIRP), chacun auprès de 500 personnes ayant acheté un nouveau smartphone pendant les trois mois précédents. >> Lire aussi : Le nouvel iPhone en 10 rumeurs Il en ressort que si pour les deux marques les nouvelles ventes de smartphones sont soutenues en grande partie par la fidélité des anciens clients (42% chez Apple et 38% chez Samsung), les enjeux compétitifs restent très importants. Moins de 10% des nouveaux acheteurs avaient en effet gardé leur téléphone précédent pour plus de 3 ans: quasiment seulement ceux qui n'avaient auparavant qu'un téléphone basique.

>> Lire aussi : Le système d'exploitation de Microsoft déboulonne celui de Blackberry La marque précédente des nouveaux acheteurs (tous) / CIRP.