background preloader

NonViolence

Facebook Twitter

Une émotion - La honte. Dans la liste des émotions, la honte est souvent définie comme une émotion mixte, c'est à dire un mélange d'émotions simples.

Une émotion - La honte

Pour de nombreux spécialistes, elle est un mélange de peur et de colère. Cependant, parmi les autres émotions, elle se distingue par sa complexité et ses dimensions multiples: sociale, narcissique (lié à l'ego et à l'identité), corporelle et spirituelle. De façon simplifiée, la honte est un mélange de peur et de colère. On peut se la représenter comme un "court-circuit" en interne entre peur et colère face à une situation de souffrance sociale. D'un côté, le sujet honteux est dans la peur des autres car il a déjà souffert au contact des autres de moqueries, d'humiliations, de soumission ou d'exclusion. La honte est un peu comme "un frein à main". Le sujet honteux a également peur pour des raisons de sécurité et d'appartenance.

Avec le temps, ce schéma émotionnel simplifié (peur-colère) se repète et s'enrichit de jugements et de sentiments négatifs. Exprimer ses émotions. Chez l’anxieux, la plupart du temps, une tendance au refoulement est décelée, que ce soit celle des émotions, deslimites personnelles ou encore des besoins.

Exprimer ses émotions

Une personne anxieuse sera davantage susceptible à s'oublier pour l'autre, avec une prédisposition à se taire par crainte de déplaire. Faisant souvent partie de ceux qui en font beaucoup trop, il a l’habitude évidemment de prendre beaucoup sur ses épaules. Ainsi, pour l'aider à cheminer vers la guérison, devra-t-il apprendre à vivre et à exprimer ce qu'il ressent, plutôt que de se condamner au mutisme ? Bien que les émotions dites «négatives» ne soient pas nécessairement agréables à vivre, elles sont pourtant d'une grande utilité. Elles sont porteuses d’un message clair : celui clamant que quelque chose ne va pas et qu'il serait souhaitable d’écouter son message. Voici une description sommaire des 4 émotions principales. LA TRISTESSE Qu'est-ce que la tristesse ?

Quelles sont les conséquences de la tristesse refoulée? Liste COLLOQUE 2 - Liste.pdf. Microsoft Word - COB-BasicCourse-25p.doc - COB_BasicCourse_25p.pdf. Différenciations clefs (première version) De NVCwiki.

Différenciations clefs (première version)

Ce que je vois est vrai, Ce que je sais est vrai, Ce que je sens est vrai, Ce que je pense est vrai, Les choses sont telles que je les vois, Si tu ne vois pas les choses comme moi, c'est que tu regardes mal. Il n'y a pas de regard objectif Je vois la vie, les choses, les gens à travers mes filtres colorés Je donne à ce que j'observe le sens que les choses ont pour moi Je suis à 100% responsable de la réalité que je crois observer Ce qui est vrai pour moi ne l'est pas nécessairement pour un autre J'ai tendance à voir dans le présent ce que j'ai enregistré dans le passé Voir les choses d'un point de vue de "non-savoir" offre davantage de puissance et de possibilités créatives Je peux choisir de voir les choses avec un regard différent Il es plus facile de modifier notre perception des autres que de changer les autres.

Groupe Conscientia. Communication non-violente (Rosenberg) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Communication non-violente (Rosenberg)

La girafe est une métaphore de la Communication NonViolente La Communication NonViolente[1] (CNV) est la traduction d'une marque déposée. C'est un langage élaboré par Marshall B. Rosenberg. Selon son auteur, ce sont « le langage et les interactions qui renforcent notre aptitude à donner avec bienveillance et à inspirer aux autres le désir d'en faire autant »[2]. Le Centre pour la Communication NonViolente (The Center for Nonviolent Communication, CNVC)[6] parle également de communication consciente ou empathique. « L'expression Communication NonViolente (CNV) est la traduction française d'une marque déposée aux États-Unis. Cet article utilise la terminologie souhaitée par Marshall B. Marshall Rosenberg propose une définition du processus de la CNV[10][réf. insuffisante], processus qui, selon lui, est continuellement remis en question[citation nécessaire] : Le processus de Communication NonViolente peut être utilisé de trois manières :

Témoignage Chrétien. Éditorial L’enlèvement de 276 jeunes filles au Nigeria, lycéennes raptées dans leur dortoir par le groupe terroriste Boko Haram, soulève une émotion mondiale.

Témoignage Chrétien

Pourtant, le rapt des femmes n’est pas une nouveauté. Hélas, des milliers de femmes ont étéet sont encore raptées et violées au Nord-Kivu (République démo­cra­tique du Congo) dans l’indifférence quasi générale. Plus près de nous, souvenons-nous que le viol a été une arme de guerre en ex-Yougoslavie. Et l’affaire ne date pas d’hier. Ce genre d’exaction met en lumière la situation ordinaire des femmes dans le monde : leur corps ne leur appartient pas. Le leader de Boko Haram va encore plus loin : les filles enlevées le sont à l’influence occidentale. Dans leur excès, ces propos exposent, avec une arrogance impudente, une conviction plus partagée qu’il n’y paraît. Certes, on ne peut confondre l’enlèvement et la vente des femmes et leur assignation à des tâches. Témoignage chrétien du 15 mai 2014 Source : TC.

La méthode CRITERE pour mieux gérer nos conflits - Étienne Chomé. Communication Non Violente. Médiation - Non Violence - Gestion des conflits.