background preloader

Catalyseur ?

Facebook Twitter

Article France Culture - Confinement : de nouveaux usages culturels d’internet et des pratiques moins clivées. France Culture vous révèle en exclusivité les principaux enseignements et analyses de Pratiques culturelles en temps de confinement, une étude officielle publiée par le DEPS, Département des études de la prospective et des statistiques du ministère de la culture.

Article France Culture - Confinement : de nouveaux usages culturels d’internet et des pratiques moins clivées

Il s’agit de la toute première étude sur les Français âgés de 15 ans et plus, interrogés par le Crédoc, du 20 avril au 4 mai dernier. Une vague exceptionnelle de l’enquête Conditions de vie et aspirations, effectuée régulièrement chaque année depuis 1978, a été menée dans ce contexte de crise sans précédent. Les résultats, comparés à ceux de l’enquête Pratiques culturelles réalisée en 2018, permettent de mesurer les écarts sur les pratiques en amateur, les consommations culturelles ou encore la consultation de ressources numériques et des réseaux sociaux.

Les seniors et les classes populaires ont même exploré de nouveaux usages culturels. Pratiques culturelles en temps de confinement [CE-2020-6] TheConversation - Les musées post confinement : vers de nouvelles pratiques ? Les musées ont fermé leurs portes dès le début de la crise sanitaire… mais ils savent en parallèle se rendre accessibles et démultiplient les initiatives originales, partout dans le monde.

TheConversation - Les musées post confinement : vers de nouvelles pratiques ?

À toute heure, depuis notre canapé, dans la chambre, la salle de bain ou la cuisine, que nous soyons connaisseur, amateur d’art, geek, plus ou moins familier de ces institutions, nous sommes invités à découvrir un musée qui se réinvente en ligne. Les organisations muséales déroulent un véritable « fil d’Ariane » sur la toile en proposant des initiatives plurielles et protéiformes – concours, hashtag, jeux, atelier, vidéos ou encore visites virtuelles. Depuis le début de la crise sanitaire inédite que traverse le monde, les institutions muséales débordent d’inventivité et investissent les réseaux socionumériques (Facebook, Instagram, Twitter, YouTube) pour proposer de nouvelles manières de vivre l’expérience muséale. Les Echos - Après le Covid, les musées se réinventent en mode numérique.

(Vidéo 9') La traversée de l'été du TNS. Dossier de presentation de la traversee de lete 0. Culture.gouv.fr - Lectures, stages, écriture… un été culturel au TNS. « "La traversée de l’été" est à la croisée de deux ambitions, indique Bertrand Salanon, délégué au projet artistique du Théâtre National de Strasbourg : d’abord, que les artistes et le public retrouvent, en cette période inédite de crise sanitaire, le chemin du théâtre ; ensuite – et Stanislas Nordey le souhaitait dès son arrivée à la tête du TNS – que le théâtre reste ouvert pendant l’été et offre une opportunité pour d’autres publics – ceux qui ne partent pas en vacances ou les jeunes en situation de décrochage scolaire, par exemple ».

Culture.gouv.fr - Lectures, stages, écriture… un été culturel au TNS

Le budget de cette opération, de l’ordre de 300 000 euros, auquel le ministère de la Culture a contribué à hauteur de 250 000 euros, dans le cadre de « L'été culturel », a permis de « constituer des contenus et de mettre en place une équipe de coordination » se félicite-t-il. Résultat : « La traversée de l’été » est un « formidable outil d’expérimentation ». Et une belle réussite. Troupe Avenir : comme des professionnels Comment structures-tu tout cela? Telerama - “Je ne défendrai pas un monde d’après qui serait celui du virtuel”, Emmanuel Demarcy-Mota. Face aux contraintes imposées par le Covid-19, le directeur du Festival d’automne et du Théâtre de la Ville appelle à réinventer le spectacle vivant.

Telerama - “Je ne défendrai pas un monde d’après qui serait celui du virtuel”, Emmanuel Demarcy-Mota

Depuis sa création en 1972 par Michel Guy, le Festival d’automne est largement tourné vers la création étrangère. Comment la crise sanitaire va-t-elle affecter l’édition 2020 ? La chance, avec ce festival pluridisciplinaire et international, c’est qu’il permet de miser sur l’excellence artistique tout en menant une recherche approfondie sur la notion de frontière. C’est l’endroit où l’on vient frôler la frontière et la dépasser. Moi-même étant bi-national, portugais par ma mère et français par mon père, je suis très sensible à la question de la pluralité des identités à l’intérieur d’un même être. Autre axe fort du festival, l’originalité des dispositifs de mise en relation public-œuvre. Plus concrètement…J’ai proposé à chacun deux options. “Aujourd’hui, il faut travailler à donner un autre sens à la paix” Le dehors, puissant anticorps au virus autoritariste.

Guillaume Sabin est ethnologue.

Le dehors, puissant anticorps au virus autoritariste

Il a notamment publié La Joie du dehors, essai de pédagogie sociale (2019). Au début du XXe siècle, pour faire face à la tuberculose et à la grippe espagnole, des expériences de classe en plein air furent menées à New York et, plus généralement, en Nouvelle-Angleterre. Plus d’un siècle plus tard, faire classe dehors ne semble pas être une alternative sérieusement envisagée. Il y a quelques semaines, le gouvernement de Buenos Aires a proposé que l’école, à l’arrêt depuis sept mois en Argentine, reprenne à l’extérieur, dans les rues, parcs ou places publiques.