background preloader

Etude: Comment le partage de l'information contribue-t-il à l'ém

Facebook Twitter

DU Intelligence collective - Université de Cergy-Pontoise. Améliorer les dynamiques collectives au sein des organisations ? Le Diplôme universitaire Intelligence Collective – Facilitation, Agilité, Coaching, apporte une réponse innovante et opérationnelle. Facilitation visuelle par Roberta Faulhaber Le DU Intelligence Collective* développe trois champs de pratique collective qui se complètent et se potentialisent remarquablement : La facilitation de groupe qui apporte des pratiques et compétences permettant d’intervenir auprès d’un collectif pour l’aider à atteindre des objectifs et livrables prédéfinis (décisions, production d’idées, planification, résolution de problèmes…).

Fruit d’une collaboration entre experts français et internationaux de l’intelligence collective , ce cursus vise l'accompagnement de la transformation individuelle des participants vers une posture de leader collaboratif. * sous réserve de validation par les instances de l'université. Intelligence Collective. Qu’est-ce que l'intelligence collective ? L’intelligence collective est une forme de conscience collective qui émerge lorsque des individus se rencontrent au-delà de l’ego.

Cette émergence a été constatée à de très nombreuses reprises (y compris avec les clients d'Integral Vision) et a même été scientifiquement démontrée (cf. Global Consciousness Project de l'université de Princeton). L'une des caractéristiques majeures de cette émergence est le champ de conscience résultant qui révèle un potentiel d'intelligence, d'innovation et de capacité à appréhender la complexité d'une situation bien supérieur à la somme des intelligences individuelles qui l'ont généré.

On assiste, surpris mais pleinement conscient, à une forme de saut quantique aussi mystérieux que l'émergence de la vie à partir de matière moléculaire ou de la conscience à partir de matière cellulaire. Comment émerge l'intelligence collective ? Les conditions de cette émergence s'avèrent à la fois simples et subtiles. Objectifs. L’intelligence collective : à quoi ça sert ? Je propose de fournir un exemple de ces nouvelles formes d’intelligence dans le monde des jeux d’échecs. Dans les années 90, Garry Kasparov, champion du monde, a été battu par un ordinateur conçu par IBM. A l’issue de cet événement, le magazine The Economist a publié un article portant le titre suivant: « Si votre métier ressemble à un jeu d’échecs, préparez-vous à changer de métier ». « A l’instar de cette maxime, si votre système éducatif ressemble à un jeu d’échecs, ll convient de nous préparer à changer de système éducatif ».

Gary Kasparov a voulu redorer son blason en organisant une partie d’échecs contre le reste du monde. Il a proposé à quatre adolescents d’empêcher les participants au jeu de proposer des coups impossibles. Il a donc voulu organiser l’intelligence collective. La leçon qu’il est possible de tirer de cette expérience est essentielle. Sofia Rufin A noter : Sofia Rufin vous propose des : séances de coaching avec Sypke. Les 7 avantages de créer en Intelligence collective.

Les bénéfices de la co-création. les 7 facteurs clefs de succès, le principe du Savoir Vouloir et Pouvoir coopérer et quelques illustrations. Les motivations incitant à la création d’entreprise peuvent être aussi des causes majeures d’abandon ou d’échec à la création ou au développement d’un projet. Travailleurs indépendants ou dirigeants de (très) petites entreprises souffrent de la « solitude du chef d’entreprise » (48%). C’est peut être notre instinct grégaire qui nous pousse à agir en collectif ou simplement notre envie de co-produire… Les 7 bénéfices de créer collectivement 1. Pour rompre avec l’isolement Se relier aux autres. 2. Se nourrir de l’expérience et des compétences des uns et des autres Ce qui constitue un ensemble dans lequel chacun est à la fois formateur et formé, enseignant et enseigné, maître et élève. et autres. 3.

L’homme est avant tout un imitateur avant d’être un créateur. 4. Construire un nouveau que l’on aurait pas imaginer seul. 6. Le but étant d’y arriver. 7. Comment faire progresser ses équipes grâce à... l'intelligence collective. Management Le 13/06/2016 Pour gagner en efficacité et en performance, rien de mieux que de parier sur le groupe. Cela implique, pour l’entreprise comme pour le salarié, de sortir de sa zone de confort et surtout, de faire primer les compétences et l’expérience sur le périmètre de poste.

Un défi, certes, mais avec à la clé l’assurance de prendre l’avantage sur la concurrence. Intelligence collective, entreprise libérée, management agile… autant de mots qui, à force d’être employés à tort ou à raison, ont perdu de leur sens et de leur valeur. Tant est si bien que, par déformation, on en arrive à les confondre, ce qui complique considérablement leur mise en application concrète. Pourtant, l’intelligence collective, c’est à dire l’addition des compétences de chaque collaborateur, et non pas une sorte de résurgence d’un bon sens collectif, est un levier d’efficacité opérationnelle sans pareil. Chacun son rôle Dès lors, comment traduire concrètement cette nouvelle approche.

Double promesse. De l'intelligence collective à un collectif intelligent. L’avènement de l’informatique a renouvelé le mythe de la machine intelligente. Si les films du début du XXè siècle avaient mis en scène ce nouvel être machine, les réalités étaient bien sommaires, jusqu’à l’arrivée de l’informatique et de l’imaginaire collectif qui s’en est emparé. Ainsi la machine détiendrait de l’intelligence. Des langages de programmation comme LISP puis comme Prolog ont montré l’étendue mais auss les limites de l’idée d’une machine intelligente. D’ailleurs les japonais qui y avaient investi des sommes importantes ont ramenés leurs projets à des dimensions raisonnables.

Avec le développement de la mise en réseau des ordinateurs, certains se sont emparés de l’expression « intelligence collective » comme d’un nouvel étendard. Dans de nombreuses situations liées au développement de l’homme on s’est posé la question de la substitution de l’être humain par la machine. Mais qui dit interaction suppose un début de collectif. A débattre.