background preloader

Déclaration des droits universels

Facebook Twitter

Déclaration Universelle d’Interdépendance. “La Terre, foyer de l’humanité, constitue un tout marqué par l’interdépendance” (Préambule de la Déclaration de Rio, Sommet de la Terre, 1992) Nous, les peuples des Nations Unies, rappelons : Notre attachement aux valeurs de la Charte des Nations Unies du 26 juin 1945 et de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme du 10 décembre 1948, réaffirmées lors de la Conférence internationale de Vienne et intégrées dans la Déclaration du Millénaire.

Déclaration Universelle d’Interdépendance

Nous constatons que : Devenue un fait lié à la globalisation, l’interdépendance est à la fois une chance et un risque : Nous considérons que : La globalisation des flux favorise des pratiques débordant les territoires nationaux au profit de réseaux transnationaux qui s’organisent selon leurs intérêts spécifiques à l’exclusion de toute vocation à défendre les valeurs et les intérêts communs. Le moment est venu de transformer cette communauté involontaire de risques en une communauté volontaire de destin. Nous déclarons que : Premiers signataires: Constitution de la République française. Le peuple français proclame solennellement son attachement aux Droits de l’Homme et aux principes de la souveraineté nationale tels qu’ils ont été définis par la Déclaration de 1789, confirmée et complétée par le préambule de la Constitution de 1946, ainsi qu’aux droits et devoirs définis dans la Charte de l’environnement de 2004.

Constitution de la République française

En vertu de ces principes et de celui de la libre détermination des peuples, la République offre aux territoires d’outre-mer qui manifestent la volonté d’y adhérer des institutions nouvelles fondées sur l’idéal commun de liberté, d’égalité et de fraternité et conçues en vue de leur évolution démocratique. Article 1er La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Article 2. Déclaration d'indépendance du cyberespace. Déclaration d'indépendance du cyberespace.

Déclaration d'indépendance du cyberespace

[Version harmonisée 08/04/08] Gouvernements du monde industriel, géants fatigués de chair et d'acier, je viens du cyberespace, la nouvelle demeure de l'esprit. Au nom de l'avenir, je vous demande, à vous qui êtes du passé, de nous laisser en paix. Vous n'êtes pas les bienvenus parmi nous. Vous n'avez aucun droit de souveraineté sur le territoire où nous nous rassemblons. Nous n'avons pas de gouvernement élu et nous ne sommes pas près d'en avoir un, aussi je m'adresse à vous avec la seule autorité que donne la liberté elle-même lorsqu'elle s'exprime. Les gouvernements tirent leur pouvoir légitime du consentement des gouvernés. Vous n'avez pas pris part à notre grand débat fédérateur, et vous n'avez pas créé la richesse de nos marchés. Vous prétendez qu'il existe chez nous des problèmes et qu'il est nécessaire que vous les régliez.

Vous êtes terrifiés par vos propres enfants, car ils sont nés dans un monde où vous serez à jamais immigrants. DÉCLARATION DES DROITS DE L’HOMME ET DU CITOYEN DE 1789. 50ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme (1948-1998) Les Représentants du Peuple Français, constitués en Assemblée nationale, considérant que l’ignorance, l’oubli ou le mépris des droits de l’homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des Gouvernements, ont résolu d’exposer, dans une Déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l’homme, afin que cette Déclaration, constamment présente à tous les membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; afin que les actes du pouvoir législatif, et ceux du pouvoir exécutif pouvant être à chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés ; afin que les réclamations des citoyens, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution, et au bonheur de tous.

Article premier Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Etienne Le Roy : Les fondements anthropologiques et philosophiques des droits de l'homme. L'universalité des droits humains peut-elle être fondée sur le principe de la complémentarité des différences ? L'universalité des droits humains peut-elle être fondée sur le principe de la complémentarité des différences ?

Etienne Le Roy : Les fondements anthropologiques et philosophiques des droits de l'homme. L'universalité des droits humains peut-elle être fondée sur le principe de la complémentarité des différences ?

Sommairede l'enseignement donné pour la 28ème session de l'Institut International des Droits de l'homme de Strasbourg en 1997 par Étienne Le Roy (leroylaj@univ-paris1.fr) Professeur d'anthropologie du droit Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Introduction A la suite de premiers travaux africanistes soulignant le dialogue de sourds entre les conceptions endogènes et celles officialisées par les législations des nouveaux États, c'est la revue québéquoise Interculture (1) qui a posé les termes actuels d'un débat que nous retrouverons dans le premier chapitre.

. - Le débat. John Perry Barlow et sa déclaration d’indépendance du cyberespace. Amis dinosaures, souvenez-vous, c’était en 1996, une époque où certains commençaient à se dire qu’Internet ne pouvait devenir qu’un vaste supermarché où la pub clignorterait sur chaque page HML.

John Perry Barlow et sa déclaration d’indépendance du cyberespace

John Perry Barlow ne l’entendait pas de cette oreille et déclarait l’indépendance du cyberespace. Préfigurant une nouvelle entité formée d’hommes qui n’ont pas besoin d’un gouvernement pour vivre en harmonie. Des êtres qui s’auto-détermineraient. En ces temps de refus de la part des populations d’une certaine forme de gouvernement, il nous a semblé utile de soumettre à votre lecture ce texte fondateur du Net. Bonne lecture, en anglais d’abord, puis en français en dessous. A Declaration of the Independence of Cyberspace by John Perry Barlow <barlow@eff.org> Governments of the Industrial World, you weary giants of flesh and steel, I come from Cyberspace, the new home of Mind. Governments derive their just powers from the consent of the governed. DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DES PLANTES.

Préambule : Considérant que : En raison de l’immense et alarmante disparition de la végétation dans le monde, surtout dans les zones tropicales où il existe une abondance de vie très marquée, le genre humain qui a la capacité mentale de raisonner, doit défendre tous les êtres vivants de la planète et particulièrement les plantes, car il s’agit de notre propre intérêt et survie.

DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DES PLANTES

Considérant qu’il est très important de prendre des mesures immédiates pour réduire les dégâts causés à la Nature à cause d’une rapide croissance de la population mondiale et de son développement. Considérant que les plantes absorbent le gaz carbonique, qu’elles émettent de l’oxygène indispensable à la vie de la planète, et que les forêts tropicales sont particulièrement importantes pour la production d’oxygène dans le monde.

Déclaration universelle des droits collectifs des peuples. Les droits de la femme ([Reprod.]) / [Olympe de Gouges] CHARTE DES NATIONS UNIES.doc. Towards a Universal declaration of Planetary Rights. Déclaration universelle des droits de l'animal. Considérant que la Vie est une, tous les êtres vivants ayant une origine commune et s'étant différenciés au cours de l'évolution des espèces,Considérant que tout être vivant possède des droits naturels et que tout animal doté d'un système nerveux possède des droits particuliers,Considérant que le mépris, voire la simple méconnaissance de ces droits naturels provoquent de graves atteintes à la Nature et conduisent l'homme à commettre des crimes envers les animaux,Considérant que la coexistence des espèces dans le monde implique la reconnaissance par l'espèce humaine du droit à l'existence des autres espèces animales,Considérant que le respect des animaux par l'homme est inséparable du respect des hommes entre eux, Article premier Tous les animaux ont des droits égaux à l’existence dans le cadre des équilibres biologiques.Cette égalité n’occulte pas la diversité des espèces et des individus.

Déclaration universelle des droits de l'animal

Article 2 Toute vie animale a droit au respect. Article 3 Article 4 Article 5 Article 6 Article 7 Article 8. Déclaration des droits de l'enfant : 1959. 保険無料相談・見直しで商品券28,000円プレゼント 以下の会社で保険の無料相談をすると、商品券がもらえます。

Déclaration des droits de l'enfant : 1959

店舗に行くのではなく、希望の場所を指定すると来てくれます。 「生命保険文化センター」の調べによると、1世帯あたりの平均保険料は52.6万円だそうです。 10年で526万円。 生涯だと・・・。 訪問型相談会社の一覧 以下の会社は日本を代表する訪問型の保険相談会社です。 保険一番 無料保険相談で商品券5,000円プレゼント(東京・神奈川・千葉・埼玉限定) 取り扱い保険多数あり 全国対応 損害保険も対応可能 夜遅い時間も対応可能 みんなの生命保険アドバイザー 無料保険相談で現金7,000円プレゼント ストップコールというサービスでしつこい営業の心配がない。 保険マンモス 保険相談8年の実績あり 安心のイエローカード制度 保険の種類が多い トップクラスのFPに保険相談ができるプレミアムコースあり。 保険の選択 何度相談しても料金は無料 定休日 基本なし 取り扱い保険会社44社 提携FPはほとんどが「MDRT」と高レベル コールセンターの質が高い あなたのFP. DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DES PLANTES PAR SAINT FIACRE. Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne. Préambule Les mères, les filles, les soeurs, représentantes de la nation, demandent d’être constituées en assemblée nationale.

Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne

Considérant que l’ignorance, l’oubli ou le mépris des droits de la femme, sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des gouvernements, ont résolu d’exposer dans une déclaration solennelle, les droits naturels inaliénables et sacrés de la femme, afin que cette déclaration, constamment présente à tous les membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs devoirs, afin que les actes du pouvoir des femmes, et ceux du pouvoir des hommes pouvant être à chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés, afin que les réclamations des citoyennes, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la constitution, des bonnes moeurs, et au bonheur de tous. Article I La Femme naît libre et demeure égale à l’homme en droits. Article II Article III Article IV.