background preloader

Netflix et le marché français

Facebook Twitter

Arrivée de Netflix sur le marché français : Septembre 2014

Netflix augmente ses tarifs. Netflix, le service de vidéos à la demande sur abonnement, a décidé d’augmenter le tarif de l’un de ses trois abonnements actuellement disponibles.

Netflix augmente ses tarifs

Si l’abonnement de base à 7,99 euros et l’offre Premium à 11,99 euros restent au même prix, l’abonnement qui permet de regarder les programmes en HD et sur deux écrans en simultané augmente de 1 euro, passant de 8,99 euros à 9,99 euros par mois. Les intéressés se sont vus adresser un mail précisant ce changement tarifaire : « Pour continuer à ajouter plus de séries TV et de films, nous augmentons notre tarif pour les nouveaux utilisateurs, de 8,99 € à 9,99 € pour le forfait 2 écrans à la fois ».

Le message précise en outre que « pour vous remercier de votre fidélité, nous vous offrons la garantie que votre forfait et son prix actuel ne changeront pas pendant 1 an ». Ce changement tarifaire ne s’appliquera pas aux personnes déjà abonnées à l’offre en question. Netflix compte déjà plus de 100.000 utilisateurs en France. INFO LE FIGARO - Le géant américain doit maintenant transformer l'essai pour séduire un tiers des foyers.

Netflix compte déjà plus de 100.000 utilisateurs en France

Quinze jours seulement après son arrivée dans l'Hexagone, Netflix fait tourner les compteurs à grande vitesse. Selon nos informations, le géant américain de la vidéo en ligne par abonnement (SVOD) aurait déjà séduit plus de 100.000 utilisateurs. À titre de comparaison, CanalPlay, l'offre concurrente du français Canal +, compte actuellement cinq fois plus d'abonnés. Mais il aura fallu trois ans à l'actuel leader du marché français de la SVOD pour convertir à son service ces 520.000 personnes.

Ce qui représente à peu près 15.000 nouvelles recrues en moyenne par mois depuis sa création. Il faut dire que, pour l'instant, tous les utilisateurs de Netflix bénéficient d'un mois d'essai gratuit! Pour Netflix, rien n'est encore joué pour autant. Il va désormais lui falloir entamer un important travail de pédagogie auprès de Français encore peu familiarisés avec l'usage de la vidéo en ligne. Pour Netflix, la partie n’est pas encore gagnée en France. Près de trois mois après son lancement en France, quel bilan tirer de l’arrivée de Netflix ?

Pour Netflix, la partie n’est pas encore gagnée en France

La réponse n’est pas simple, car le leader mondial de la vidéo à la demande par abonnement (SVOD) n’entend communiquer aucun chiffre. Mais si on se fie aux propos de l’américain, on comprend qu’il reste du travail à faire. Netflix estime qu’en France, comme dans les cinq pays européens où il s’est récemment lancé (Allemagne, Autriche, Belgique, Luxembourg et Suisse), il est encore dans une phase de pédagogie. L’enjeu reste pour lui de se faire connaître au-delà du cercle des abonnés précoces et de faire comprendre ce qu’est Netflix – y compris dans ses limites, et notamment la relative faiblesse de son catalogue à ce stade. Netflix sera-t-il hégémonique en France en 2018 ? Trois mois après le débarquement très médiatique de Netflix, c'est l'heure des premiers bilans ... et des premières projections fondées sur des offres désormais connues, testées.

Netflix sera-t-il hégémonique en France en 2018 ?

Selon le cabinet NPA Conseil, qui a présenté ce jeudi ses tendances 2020, l'arrivée du site américain le 15 septembre a bien dopé le marché français de la vidéo à la demande par abonnement (SVOD) qui devait atteindre 35 millions d'euros cette année, en hausse de 25%. Après l'engouement initial, favorisé par une grande campagne publicitaire et un mois d'abonnement gratuit pour tout utilisateur voulant tester le service où en est-on ? L'Américain ne communique aucun chiffre. Objectif officiel de 8 millions dans 5 à 10 ans Sans se prononcer, Philippe Bailly de NPA Conseil relève que Netflix va bénéficier de sa présence désormais sur plusieurs Box (Orange, Bouygues Telecom, la Box Android de SFR). Netflix : 250 000 abonnés en France. En France, le rythme de croisière de Netflix ressemble à celui d'un train de sénateur.

Netflix : 250 000 abonnés en France

Lancé le 15 septembre dernier, le service de vidéo à la demande sur abonnement (sVOD) a depuis recruté « entre 200 000 et 250 000 » téléspectateurs, d'après une estimation de Digital TV Research. Netflix n'ayant pas annoncé d'objectif, il est difficile de dire si ce résultat est bon ou mauvais, mais on sent que l'entreprise américaine (qui compte plus de 17 millions d'abonnés dans le monde) espérait plus, surtout après avoir franchi rapidement le cap des 100 000 clients en septembre — des abonnés gratuits, le premier mois étant offert. Le Netflix à la française mort-né - Les Echos. Accueil Les discussions entre Orange, TF1, M6 et France Télévisions, pour mettre en commun leurs offres de vidéo à la demande par abonnement, ont échoué.(...)

Le Netflix à la française mort-né - Les Echos

Cet article est réservé aux abonnés, pour en profiter abonnez-vous. Et aussi sur les Echos Les articles à la une Aéronautique - Défense Les premiers Rafale livrés à l'Egypte Les appareils s'envolent demain pour le Caire où ils participeront à la cérémonie d'élargissement du canal de Suez le 6 août prochain. Rafale : les raisons du succès. Netflix, moins à l’aise sur le marché français qu’outre-Atlantique. Atlantico : Lancé en France le 15 septembre 2014, Netflix est une filiale américaine de VOD (Vidéo à la demande) qui propose un catalogue d'environ 2 500 titres.

Netflix, moins à l’aise sur le marché français qu’outre-Atlantique

La France, un marché difficile pour Netflix. Comment se porte Netflix en France, près d'un an après son lancement ?

La France, un marché difficile pour Netflix

La question agite le petit monde de l'audiovisuel. Le géant du streaming sur Internet, qui vient attaquer Canal Play et Orange Cinéma Séries (OCS) sur le marché des services vidéo à la demande (SVOD), avait promis de "disrupter" le secteur. Un an plus tard, le bilan apparaît très contrasté.

Signe qui ne trompe pas, le flou perdure sur son nombre d'abonnés, l'indicateur de son poids réel sur le marché. Hier, le cabinet d'études britanniques Future Source Consulting a annoncé que le service a séduit 750.000 personnes en France. Celle-ci faisait état de seulement 250.000 abonnés. Ces projections décevantes n'ont pas empêché Netflix d'augmenter ses prix.