background preloader

Les inégalités

Facebook Twitter

L’homophobie reste présente dans la société française. 28 juin 2016 - SOS homophobie a reçu 1 318 témoignages de victimes de discriminations du fait de leur orientation sexuelle en 2015.

L’homophobie reste présente dans la société française

Principalement dans des contextes de la vie quotidienne. L’association SOS homophobie a reçu 1 318 témoignages de personnes victimes de discriminations du fait de leur orientation sexuelle en 2015, un chiffre nettement en baisse par rapport à 2013, année record avec 3 517 témoignages reçus. Il faut dire qu’on était alors en plein débat sur le mariage pour tous. La part des témoignages d’homophobie sur Internet a elle aussi diminué, passant de 51 % en 2013 à 20 % en 2015. 60 % des cas signalés ont lieu dans des contextes de la vie quotidienne : au sein de la famille (14 %), dans les lieux publics et au travail (12 % chacun), dans le voisinage (9 %), auprès des commerces et des services (8 %), etc.

L’homophobie reste bien présente dans la société française. Pour en savoir plus : Rapport annuel 2016 de SOS Homophobie. Photo / DR. Centre interfédéral pour l'égalité des chances/Centre fédéral Migration. Qu'est-ce que cela signifie ?

Centre interfédéral pour l'égalité des chances/Centre fédéral Migration

Prenons l’exemple de Jasmina et Jo. Suite à leur mariage, les deux femmes qui souhaitent avoir un enfant se rendent dans un centre de fertilité. Jasmina donne naissance à Sacha. Mais quelques jours plus tard, c’est la douche froide pour Jo. Lorsqu’elle se rend à la commune pour y déclarer la naissance de l’enfant, on lui annonce que seule la mère légale peut faire cette déclaration et que, aux yeux de la loi, seule Jasmina possède cette qualité. . « Ces problèmes sont loin d’être négligeables », note Patrick Charlier. « Il n’est d’ailleurs pas étonnant qu’en 2012, la Cour constitutionnelle se soit prononcée à deux reprises dans des affaires où il était question d’adoption par une co-mère après la séparation du couple. » « Il y a des femmes qui n’entament aucune procédure d'adoption, tout simplement parce qu’elles ignorent cette démarche ou parce que la durée et les coûts constituent un obstacle pour elles.

Photo : France Dubois. Fiche_homosexualite. Des couples inégaux devant la justice. 21 janvier 2014 - La justice familiale touche des justiciables de tous milieux sociaux.

Des couples inégaux devant la justice

Comment l’institution fait face à la diversité des situations sociales qui lui sont soumises ? Quelles inégalités produit ou maintient cette justice de masse ? Par Sibylle Gollac et Julie Minoc, membres du Collectif Onze, auteures de l’ouvrage « Au tribunal des couples. Enquête sur des affaires familiales », paru aux éditions Odile Jacob en 2013. La justice familiale touche des justiciables de tous les milieux sociaux, des hommes autant que des femmes. . « Deux poids, deux mesures » Une justice sous pression Un juge aux affaires familiales (JAF) traite seul plus de 800 affaires par an, qu’il s’agisse de divorces ou de contentieux sur les modalités de prise en charge d’enfants de parents non mariés. Des pauvres entendus moins longtemps Des riches qui attendent moins longtemps Cela tient d’abord aux types de procédures engagées : à l’amiable ou contentieuses, de divorce ou « hors mariage ».

Notes. Hétérosexuels et homosexuels : histoire d’une lente évolution vers l’égalité. 20 janvier 2015 - Jusqu’en 1990, l’homosexualité était considérée comme une maladie mentale par l’Organisation mondiale de la santé.

Hétérosexuels et homosexuels : histoire d’une lente évolution vers l’égalité

Histoire d’une lente évolution vers l’égalité. Le droit d’être homosexuel En 1990, l’homosexualité est supprimée de la liste des maladies mentales de la Classification internationale des maladies publiée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Mais, encore aujourd’hui, 78 pays sur 194 condamnent les relations homosexuelles par de la prison, des travaux forcés ou encore par la torture, selon le rapport 2014 de SOS Homophobie. Observatoire des inégalités. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des mesures d’audience.ContinuerDésactiver les cookies Qui sommes-nous ?

Observatoire des inégalités

| Nos partenaires | Nos publications | Nos formations | Nous soutenir | Contacts | Newsletter Focus Formation « Comprendre les inégalités » le 8 décembre 2015. Inscrivez-vous. Résultats de la recherche Données (11) Analyses (42) Obs ineg fiches site 03.