background preloader

BILAN CARBONE

Facebook Twitter

Prendre l'avion pollue encore plus qu'on ne l'imagine. Temps de lecture: 5 min L'impact du transport aérien sur le changement climatique a fait ces derniers mois l'objet d'une polémique croissante. Au-delà du débat sur la fiscalité se pose la question de la durabilité de ce mode de déplacement. On questionne la pertinence de maintenir les lignes aériennes en Europe, voire la responsabilité des voyageurs, dans le sillage des Suédois·es qui se détournent de plus en plus de ce moyen de transport sous l'effet de la taxation des billets et de l'émergence de la «honte de prendre l'avion».

Cette situation mérite qu'on regarde les chiffres de plus près: quel est l'impact d'un trajet en avion, et plus généralement du transport aérien au niveau mondial? Quelles perspectives d'évolution du trafic? Un trajet 1.500 fois plus émetteur qu'en train On pourrait ainsi penser que l'avion et la voiture ont des impacts similaires. Un second critère à examiner concerne donc les émissions par heure de trajet. Un impact sous-évalué Pas d'alternatives technologiques. Toute nos emissions de carbone se valent-elles ? – Ravijen. C’est un fait, si nous ne réduisons pas drastiquement nos émissions de GES, le changement climatique va devenir irréversible. La planète inhabitable pour nos enfants.

Réduire nos émissions c’est réduire nos consommations directes et indirectes d’énergies fossiles. C’est faire des choix. Et en matière de choix, ce n’est pas qu’une question scientifique. C’est aussi et surtout une question éthique. Une question de valeur. A l’heure de la restriction, le carburant que l’on met dans une ambulance a-t-il la même valeur que le carburant d’un SUV transportant une personne seule à sa séance de sport favorite ? Mais aussi, est il préférable de réduire sa consommation de viande, ou de ne plus prendre l’avion ? Ces questions sont à la fois des questions relevant de la science : il faut des mesures factuelles pour connaître les impacts de nos consommations. Pour aborder ce sujet, nous avons dans un article précédent établit l’empreinte carbone des français selon différentes sources d’information. Nette reprise des émissions de CO2 en 2018. L’empreinte carbone des français, un sujet tabou ? – Ravijen.

Cet article présente l’empreinte carbone des français calculée à partir de données de consommation provenant des année 2015 à 2017. La méthodologie employée pour obtenir ces données est détaillée en fin d’article. L’empreinte carbone correspond aux émissions de gaz à effet de serre liées à notre consommation. C’est à dire notre mode de vie. Cette approche se distingue de l’inventaire national du bilan carbone, qui elle mesure les émissions liées à l’activité économique. Dans l’inventaire national, le calcul permet aussi de déduire le carbone fixé par la forêt et l’agriculture. Par exemple pour la France, en 2015[1], avec la méthode de l’inventaire national, la France à des émissions brutes de 7.1 T de CO2 eq par habitant, mais 6.52 seulement, si l’on considère la fixation de carbone par notre forêt et nos sols. D’un côté, selon la méthode du bilan carbone, les émissions de CO2 d’un taxi, seront attribuées au chauffeur du taxi (acteur économique). Le transport Le logement Références.

Environnement : l'empreinte carbone des ménages français a augmenté. Emprunte carbone. L’empreinte carbone évalue les émissions de gaz à effet de serre (GES) induites par la consommation de la population résidant sur notre sol. A la différence des émissions produites sur le territoire, elle inclut les émissions de GES associées aux biens et services importés, et exclut celles associées aux biens et services exportés.

Pourquoi cet indicateur ? En tenant compte du contenu en GES des importations, l’empreinte carbone permet d’apprécier les pressions sur le climat de la demande intérieure française, quelle que soit l’origine géographique des produits consommés. Elargir le suivi des émissions de GES au contenu des échanges extérieurs est la seule manière d’apprécier l’impact global de la consommation d’un pays sur le climat. Comment évolue cet indicateur ? L’empreinte carbone représente 761 millions de tonnes « d’équivalent CO2 » ou CO2e en 2015 contre 803 millions de tonnes CO2e en 2010, soit une diminution en volume de 5,2 %.

De baisse des émissions de GES depuis 1990 6,9 tonnes. <b>Empreinte carbone</b> [Indicateurs & Indices, Développement durable, Indicateurs nationaux de suivi de la transition écologique vers un développement durable (2015-2020), Enjeu : changement climatique] : Observation et statistiques. Enjeu - Changement climatique Après une tendance à la hausse jusqu’en 2005, l’empreinte carbone par personne en 2015 est estimée à une valeur quasi-identique à celle observée en 1995, soit 10,5 tonnes équivalent CO2. Parallèlement, les émissions, rapportées à la population, des trois principaux gaz à effet de serre (CO2, NH4 et N2O) sur le territoire métropolitain ont baissé de 27 % en 20 ans. Télécharger les données et le graphique au format Excel Enjeux Les inventaires d’émissions de gaz à effet de serre (GES : CO2, CH4, PFC, HFC, SF6), élaborés dans le cadre de la convention sur les changements climatiques, sont établis sur la base du périmètre territorial de chaque pays signataire.

Ils correspondent aux émissions dont ces États sont directement responsables au regard de leurs engagements internationaux. Dans le contexte d’une économie mondialisée, ces inventaires sont cependant insuffisants pour apprécier l’impact global de la consommation du pays sur le climat. Analyse. Empreinte carbone de la consommation des Français [Indicateurs & Indices, Environnement, Partie 1 - Milieux naturels et biodiversité : état, pressions, Climat- Effet de serre] : Observation et statistiques. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Accès rapides : vers le site web du ministère > Recherche avancée Ministère de la Transitionécologique et solidaire Commissariat général au Développement durable Thèmes Sujets transversaux Indicateurs & Indices > Retour accueil de la rubrique Chiffres clés de l'environnement Retour à la liste d'indicateurs Empreinte carbone de la consommation des Français Télécharger le graphique et les données au format Excel La composante CO2 de l’empreinte carbone de la France représente les émissions de CO2 induites, en France et à l’étranger, par la consommation de ses habitants.

Voir aussi L'essentiel sur le climatL’empreinte carbone de la consommation des Français : évolution de 1990 à 2007 – Le point sur, n°114, CGDD/SOeS, mars 2012L'environnement en France - Édition 2014 – RéférenceS, CGDD/SOeS, décembre 2014Citepa (centre interprofessionnel technique d’études de la pollution atmosphérique) Emissions carbone: chine+france+burkina-faso. Quels sont les moyens de transport les plus propres ? Sur deux types de trajets, on voit que la voiture n’est vraiment pas la meilleure solution. Rédigé par Jean-Marie, le 13 Jul 2017, à 14 h 45 min Les modes de transports ont un impact différent les uns des autres en termes de pollution et d’émissions de CO2. Le palmarès de l’ADEME des transports dits « propres » (mais que l’on préfère à consoGlobe appeler « moins polluants« , aucun ne peut être 100 % propre) bouleverse les idées reçues(15).

Les modes de transport les moins polluants Les transports ont un impact croissant sur l’environnement : selon l’Ademe, il représente 33 % de la consommation d’énergie finale en France en 2015, contre 29 % en 1990. C’est le principal émetteur de CO2, avec 39 % des émissions totales. Le rail, très peu émetteur de gaz à effet de serre Selon le Ministère de l’Ecologie, « Les distances parcourues par les Français et les Européens se sont fortement allongées depuis les années 80 « . © Ademe ©Ademe Références : Dans son dernier « État du climat », l'Agence américaine d'observation océanique et atmosphérique (NOAA) pose un diagnostic inquiétant. Les concentrations des principaux gaz à effet de serre dans notre atmosphère ont atteint des niveaux records en 2017.

Depuis 1996, l'Agence américaine d'observation océanique et atmosphérique (NOAA) propose annuellement un « État du climat ». Pour 2017, ce rapport est basé sur les contributions de plus de 500 chercheurs répartis dans quelque 65 pays. Et ses conclusions sont alarmantes. En 2017, la concentration atmosphérique en dioxyde de carbone (CO2) a atteint une moyenne de 405 parties par million (ppm), soit 2,2 ppm de plus par rapport à 2016. Selon l'analyse de bulles d'air piégées dans la glace, il s'agit de la plus forte concentration enregistrée depuis 800.000 ans.

Le réchauffement climatique et ses conséquences Parmi les autres faits marquants de 2017 : Les gaz à effet de serre dépassent (de nouveau) leurs records Cela vous intéressera aussi. Calculateur CO2 - Empreinte carbone : quel mode de transport est le plus polluant ? - Consommer Responsable. Ça ne vous a peut-être pas échappé. Depuis près de trois ans, lorsque vous achetez un billet de train ou d’avion, l’empreinte carbone de votre trajet y est précisée. Mais que se cache derrière ce chiffre ? A quoi correspond-il et comment est-il calculé ?

Vous avez prévu de partir en week-end ? Vous hésitez entre l’avion, le train ou la voiture ? Que ce soit pour une question de temps ou d’argent, le choix de votre mode de transport vous semble important. Comment calculer son empreinte carbone ? L’empreinte carbone permet de mesurer le taux d’émissions de gaz à effet de serre (GES) d’un produit ou une marchandise. Mais pas de panique : depuis octobre 2013, les sites de réservation de billets de train et d’avion ont l’obligation d’afficher cette empreinte carbone. Pour un Paris-Lyon, le train se révèle avoir de loin le meilleur ratio temps/impact écologique. Quel impact écologique au quotidien ? CalculateurCO2. Le calculateur de CO2 d’Air France vous permet d’évaluer les émissions de CO2 liées à votre voyage sur l’ensemble des destinations desservies par la flotte d'Air France, de KLM et de leurs filiales (HOP!

, KLM CityHopper, Transavia). Il reflète les performances réelles de notre exploitation, destination par destination. Pour réduire ses émissions de CO2, Air France active tous les leviers relevant de sa responsabilité :• investissement continu dans une flotte moderne (qui consomme moins de carburant et donc émet moins de CO2)• meilleure efficacité des procédures au sol et en vol• réduction du poids à bord (plus un avion est léger, moins il consomme de carburant et émet de CO2)NB: Pour les vols opérés par d'autres transporteurs, nous vous invitons à consulter cette information sur le site de la Direction Générale de l'Aviation Civile (DGAC) en cliquant sur le lien. Calculateur carbone Particulier. Earth's CO2 Home Page. Émissions de gaz à effet de serre cachées.

Les problèmes Selon la manière dont les émissions de gaz à effet de serre sont comptabilisées, la “responsabilité climatique” d’une personne, d’une collectivité, d’une entreprise, d’un pays ou d’un produit peut énormément varier. L’approche traditionnelle de comptabilisation des émissions de gaz à effet de serre d’un pays, par exemple, ne prend en compte que les émissions émises à l’intérieur des frontières.

Mais si on y ajoute les émissions qui entrent dans le territoire via les produits importés et si on y soustrait celles qui sont exportées, on obtient un résultat totalement différent. Ainsi, en 2012, les « émissions liées à la consommation » (issues de ce calcul) de la France étaient 45% plus élevées que les émissions uniquement territoriales. Ces émissions indirectes peuvent facilement dépasser de 3 à 4 fois les émissions directes. Selon les choix du “reporting des émissions”, une partie des émissions de gaz à effet de serre peut ainsi rester « cachée ».

Les solutions. Emission co2 monde. Liste des pays par émissions de dioxyde de carbone. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Principaux pays émetteurs de CO2 dans le monde en 2014 (émissions liées à l'énergie). Source : US Environmental Protection Agency[1] Le présent article liste les pays du monde par émissions de dioxyde de carbone.

Un autre article donne la liste des pays par émissions de dioxyde de carbone par habitant. La Chine est le 1er émetteur de gaz à effet de serre, devant les États-Unis. Les émissions de dioxyde de carbone contribuant massivement au réchauffement climatique, avec un impact majeur de celui-ci sur l'environnement, les États se sont engagés à les réduire, ainsi que les émissions des autres gaz à effet de serre. Classement selon les émissions de CO2 liées à l'énergie en 2016[modifier | modifier le code] Source : Agence internationale de l'énergie[2] Classement selon les émissions de CO2 liées à l'énergie en 2013[modifier | modifier le code] Classement selon les émissions de CO2 liées à l'énergie en 2007[modifier | modifier le code] a1.

Liste des pays par émissions de dioxyde de carbone par habitant. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Carte des pays du monde par émissions de dioxyde de carbone par habitant. Ci-dessous figure la liste des pays du monde par émissions de dioxyde de carbone par habitant. Les chiffres représentent le nombre de tonnes de dioxyde de carbone émises par habitant et par an. Pour le volume total des émissions d'un pays voir Liste des pays par émissions de dioxyde de carbone. Il est important de noter que ces chiffres ne prennent en compte que les émissions de CO2, pas les consommations provoquant des émissions de CO2 dans un autre pays via l'importation de produits manufacturés, ce qui favorise les pays importateurs et pénalise les pays exportateurs.

Toutes les données de 1990 à 2006 proviennent du Centre d'analyse et d'information sur le dioxyde de carbone du Département de l'Énergie des États-Unis, basé sur des données collectées auprès des agences nationales par la division Statistique des Nations unies (en). Climat Mundi - Diminuer ses émissions de CO2. Mais au fait, aujourd’hui, combien émettons nous ? Les émissions de gaz à effet de serre s’élèvent en France à 9 tonnes de CO2 par personne par an.

Ainsi, chaque geste que nous faisons entraîne l’émission de gaz à effet de serre Soit directement dans nos logements (chauffage, éclairage, électroménager,…) nous générons 25% des émissions françaises Avec nos voitures, nous en produisons 12 % Soit indirectement dans nos aliments : leur production a contribué à 20% des émissions françaises (à cause de l’utilisation des engrais, de la digestion des animaux d’élevage et de leurs déjections) dans les produits que nous consommons : leur fabrication entraîne 20% des émissions françaises et leur transport 15% dans nos déchets : leur traitement contribue à 3% des émissions françaises (principalement le méthane émis par les décharges) Je suis un particuier, comment réduire mes émissions ? De nombreux gestes nous permettent de diminuer nos émissions de CO2. Vos déplacements A la maison Votre assiette. Emission co2 monde. Qu’est-ce que le bilan carbone ? MOOC Energie Climat S02E02 : Apprenons à compter le CO2 (1/2) ! MOOC Energie Climat S02E01 : Pourquoi et comment se lancer dans un Bilan Carbone® ?