background preloader

Guitheu

Facebook Twitter

Essence, Diesel, hybride : quelle technologie pour quel usage ? Le point sur ce qu'il faut savoir au moment de choisir entre essence, Diesel, hybride ou électrique.

Essence, Diesel, hybride : quelle technologie pour quel usage ?

Hégémonique dans les années 1990 et 2000 où il était encore paré de toutes les vertus, le Diesel n'a pas attendu l'affaire Volkswagen pour être remis en question. Tardive prise de conscience environnementale et sanitaire sur les émissions de particules et d'oxydes d'azote, efficience croissante des moteurs essence, émergence de voitures hybrides et électriques de plus en plus performantes et abordables pendant que la pile à combustible tente de faire son trou, l'offre n'a jamais été aussi vaste.

Néanmoins, aucune des technologies disponibles sur le marché n'a réponse à tout et chacune ne se justifie pleinement que pour un usage bien précis. Revue de détail. Essence Le moteur essence a retrouvé du poil de la bête ces dernières années, dopé par le downsizing et les déboires médiatiques du Diesel. Diesel Hybride Une alternative très convaincante. Hybride rechargeable Electrique. Hyundai lancera une compacte hybride et électrique en 2016. En Europe, Hyundai est clairement à la traîne en matière de voiture verte.

Hyundai lancera une compacte hybride et électrique en 2016

Mais la firme coréenne va frapper fort avec un modèle compact entièrement dédié à l'écologie. Alors oui, ce n'est pas une première. La Toyota Prius en est par exemple à sa quatrième génération ! Mais la Hyundai sera disponible avec trois types de mécaniques. Les clients auront ainsi le choix entre l'hybride simple, l'hybride plug-in et le 100 % électrique. Mais pour l'instant, nous n'avons pas encore les détails sur les différentes associations mécaniques. Citroën dévoile une nouvelle Méhari... électrique ! Le retour de la Méhari, on en parle depuis des lustres.

Citroën dévoile une nouvelle Méhari... électrique !

Les concepts se sont enchaînés, mais rien de concret ne prenait forme. Le dernier en date est tout récent, il s'agit du Cactus M, dévoilé en septembre. Citroën lui même déclarait que c'était juste un exercice de style. Mais la firme française cachait bien son jeu. Car si le Cactus M ne passera pas le cap de la série, les Chevrons commercialiseront bel et bien en 2016 une nouvelle Méhari ! Pour proposer ce véhicule, Citroën s'est associé à la firme française Bolloré, qui produit les fameuses Bluecar, en libre service dans les rues de plusieurs grandes villes françaises. Les designers ont donc revu une bonne partie de la Bluesummer, avec notamment une toute nouvelle face avant, qui s'inspire du C4 Cactus. Objectifs et cahier des charges. Lors du lancement du projet, tout était très flou.

Objectifs et cahier des charges

Aucune idée ne semblait prendre le pas sur une autre. Mais au fur et à mesure des recherches, des idées apparurent et le drone prit des formes plus où moins saugrenues jusqu'à en arriver où il en est aujourd'hui. Evolution de la structure du drone Un début entre deux... En juin 2003 après une année de pré-étude, nous avons proposé au jury de sélection des projets et d'attribution des financements deux concepts différents. C'est cette seconde machine qui a retenu l'attention du jury compte-tenu de son potentiel à effectuer deux types de vols stationnaires (à plat, ou sur la tranche), ainsi qu'un vol à haute vitesse bénéficiant de la portance de la structure en forme de disque.

Une suite encourageante Les deux années qui ont suivi nous ont amené à faire évoluer notre concept : Un prototype à aile cylindrique inclinée mono-moteur Cahier des charges Caractéristiques principales attendues : Bus électriques : écologiques mais pour le moment non rentables. Chloé Poignant de l'Agence Créative CulturElle | 05 Août 2015, 16h28 | MAJ : 05 Août 2015, 16h28 Les deux autres types de bus électriques sont encore en phase expérimentale mais devraient bientôt arriver sur le marché.

Bus électriques : écologiques mais pour le moment non rentables

Il s’agit de bus classiques (12 mètres de long, non articulés) autonomes ou bien de bus à « biberonnage », c’est-à-dire connectés par un bras automatisé et qui se rechargent à chaque arrêt. C’est sur eux que reposent les enjeux de demain, tant économiques qu’environnementaux. Un seul système en test Mais encore faudrait-il commencer par les produire. Mais la COP21 qui doit avoir lieu à Paris en fin d’année, va peut-être changer la donne en stimulant le marché.

Des contraintes techniques réelles Chaque type de bus présente malgré tout de vrais défis techniques. Hybrid Air de PSA : une expression du génie français ? sur le blog Motorlegend Motorshift. Technologie Hybrid Air L’air est connu : en France, on n’a pas de pétrole, mais on a des idées.

Hybrid Air de PSA : une expression du génie français ? sur le blog Motorlegend Motorshift

Après tout, l’Hexagone est l’un des berceaux de l’automobile, à laquelle il a tant apporté, du cycle Beau de Rochas à la suspension hydropneumatique. Mais ce génie automobile français s’est toujours exprimé avec un certain décalage conceptuel, dû au manque de moyens, fléau historique des constructeurs tricolores. La 2CV, merveille de simplicité et d’efficacité, était la fille de l’Occupation allemande. La Renault 5, mère spirituelle de toutes les citadines actuelles, est née du choc pétrolier. Habituellement, les constructeurs – allemands notamment – adorent organiser des ateliers au cours desquels ils veulent épater par leur maîtrise technologique.