background preloader

Guillaumedef

Facebook Twitter

Guillaume Def

Dassault Aviation – Actualité économique et industrielle de Dassault Aviation. VW a équipé 11 millions de modèles diesel Volkswagen et Audi d'un logiciel permettant de contourner les tests d'émission de certains polluants atmosphériques.

Dassault Aviation – Actualité économique et industrielle de Dassault Aviation

Dassault Aviation, qui ambitionne de décrocher un quatrième contrat d'ici la fin de l'année, entend produire trois exemplaires par mois dès 2018. Zodiac perd un client de taille. American Airlines a déclaré être à […] Si les négociations pour la vente des 36 Rafale indiens aboutissent , l’avionneur entend produire trois exemplaires par mois dès 2018. Une cadence jamais atteinte. Après ses deux premiers contrats remportés auprès du Qatar et de l’Egypte, Dassault Aviation tente la passe de trois. Le ministre français de la Défense était en Malaisie ce mardi 1er septembre. Cette semaine, du 10 au 14 août, L'Usine Nouvelle vous propose de tester votre savoir sur les sujets qui ont fait l'actu ces derniers mois. Rafale, l'Inde renonce à signer le contrat du siècle avec Dassault Aviation. Après trois succès consécutifs à l'export.

Rafale, l'Inde renonce à signer le contrat du siècle avec Dassault Aviation

Dassault ne remportera pas le contrat du siècle pour le Rafale. L'Inde, qui avait acheté à la surprise générale mi-avril 36 Rafale clé en main alors que le pays était censé être en négociations exclusives avec l'industriel français pour l'achat de 126 Rafale (dont 108 devaient être construits en Inde), n'ira pas au-delà de 36 appareils, a déclaré le ministre indien de la Défense Manohar Parrikar. DASSAULT AVIATION : Vente d'avions Rafale au Qatar: un contrat de 6,3 milliards d'euros (ministère Défense), infos et conseils valeur FR0000121725, AM.

Dassault aviation : La vente de 36 Rafale à l'Inde s'enlise à son tour. Par Sanjeev Miglani.

Dassault aviation : La vente de 36 Rafale à l'Inde s'enlise à son tour

Dassault Aviation : cours action , cotation en temps réel FR0000121725 - AM - Boursier.com. Rafale : Paris dément la vente de 24 avions à l'Inde. Concurrence entre Airbus et Boeing. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Concurrence entre Airbus et Boeing

Un Airbus A380 et un Boeing 737-800 Depuis la fin des années 1990, Boeing et Airbus s'affrontent essentiellement dans le domaine des avions civils, et de plus en plus dans le domaine de la défense. Boeing est également concurrent d'Airbus Defence and Space, autre filiale de groupe Airbus, dans d'autres domaines, notamment celui des avions militaires[1] et des lanceurs[2]. Histoire[modifier | modifier le code] Compétition Airbus(bleu)-Boeing(rouge) : commandes nettes d'avions 1989-2010 Compétition Airbus(bleu)-Boeing(rouge) : livraisons d'avions 1989-2010 Le duel Boeing/Airbus commence doucement en 1972 quand le nouveau constructeur d'avion dénommé Airbus fait voler son premier avion : l'Airbus A300. En 1988, Airbus met en service l'A320, biréacteur moyen courrier, monocouloir (donc à fuselage plus étroit), et qui intègre des concepts révolutionnaires pour l'époque.

Commercialisation : commandes et livraisons[modifier | modifier le code] Bourget 2015 : déjà 615 Airbus et Boeing vendus en deux jours. L'édition 2015 du Salon du Bourget tient toutes ses promesses en termes d'annonces de contrats fermes et d'intentions de commandes.

Bourget 2015 : déjà 615 Airbus et Boeing vendus en deux jours

En deux jours, Airbus et Boeing ont d'ores et déjà dévoilé des ventes fermes et à venir pour un total de 615 appareils pour un montant global frôlant les 80 Md$, prix catalogue. Mardi 16 juin sont venues clôturer la journée les lettres d'intention de Korean Air pour 30 Boeing 737 MAX et 51 Airbus A321neo. Le jour précédent, une autre compagnie asiatique s'était aussi engagée auprès des deux constructeurs : Garuda qui ainsi signé pour 30 Airbus A350 XWB et 30 Boeing 787-9. Idem pour Eva Air qui a pris quatre A330 et cinq 777 Fret supplémentaires.

Dans le rapport des forces entre Airbus et Boeing, c'est le constructeur américain qui a pris l'avantage avec 411 ventes, pratiquement deux fois plus que Airbus qui en a dévoilé 204. Boeing: vers la vente de 100 737 MAX. Marché aéronautique: 4.900 mlds de dollars d'ici 2034. Airbus a chiffré lundi à 4.900 milliards de dollars le marché aéronautique mondial pour les 20 prochaines années, confirmant le relèvement de sa prévision des besoins des compagnies aériennes à environ 32.600 appareils, selon un communiqué diffusé aujourd'hui.

Marché aéronautique: 4.900 mlds de dollars d'ici 2034

"Au cours des 20 prochaines années, selon les prévisions du marché mondial d'Airbus, le trafic mondial des passagers va croître à un rythme moyen de 4,6% par an", indique l'avionneur dans cette prévision publiée à l'occasion du salon aéronautique du Bourget. Cela représentera "un besoin de quelques 32.600 appareils de plus de 100 places", ajoute-t-il. Ces chiffres sont cohérents avec ceux publiés jeudi par son concurrent américain Boeing, qui table sur une croissance annuelle d'environ 4,9%.

Seule différence pour des questions de périmètre, la prévision de Boeing table sur 38.050 appareils mais elle englobe ceux de plus de 30 places. Selon Boeing, cela représenterait une valeur de 5.600 milliards de dollars. L'aéronautique va bien, merci ! Un marché à 36600 avions d'ici 2033 selon Boeing - L'Usine de l'Aéro. INFOS REUTERS Boeing reste optimiste sur la vigueur du marché aéronautique mondial pour les 20 prochaines années, estimant que les compagnies auront besoin de 36 770 nouveaux avions, ce qui représente un marché de quelque 5 200 milliards de dollars (3 818 milliards d'euros).

L'aéronautique va bien, merci ! Un marché à 36600 avions d'ici 2033 selon Boeing - L'Usine de l'Aéro

Ces prévisions sont en hausse de 4,2% par rapport à celles publiées l'an dernier par l'avionneur américain. Le monde aura besoin de 36 770 nouveaux avions d'ici à 2033, soit un marché de 5 200 milliards de dollars (3 818 milliards d'euros), estime Boeing, qui entend bien se tailler la part du lion au détriment d'Airbus Group. En hausse de 4,2% par rapport à celles dévoilées en 2013, les prévisions annuelles sur 20 ans présentées ce jeudi 10 juillet par l'avionneur américain à l'approche du salon aéronautique de Farnborough, la semaine prochaine en Grande-Bretagne, sont ses plus ambitieuses depuis 2011. Boeing gagnerait la bataille des gros porteurs. Airbus et Boeing optimistes sur le marché aéronautique mondial. LE BOURGET (Reuters) - Tout comme l'américain Boeing il y a quelques jours, Airbus a relevé lundi de près de 4% ses prévisions du marché mondial de l'aéronautique civil sur les 20 prochaines années en raison de l'explosion attendue du trafic dans des pays comme la Chine, liée à l'émergence d'une classe moyenne.

Airbus et Boeing optimistes sur le marché aéronautique mondial

Au cours des vingt prochaines années (2015-2034) le constructeur aéronautique européenne table sur une croissance mondial du trafic de passagers de 4,6% par an, ce qui devrait se traduire par quelque 32.600 commandes d'appareils de plus de 100 places pour un montant de 4.900 milliards de dollars (4.364 milliards d'euros). Le groupe tablait auparavant sur un marché d'environ 31.358 appareils sur 2014-2033. Boeing : Prévisions du marché aéronautique mondial d’ici 2033 – 07/14 – OSST.