background preloader

Guigui73

Facebook Twitter

Roland Berger Du rattrapage a la transformation 20140929. L'évolution de l'apprentissage à travers le temps (vidéo 15 mn) Chiffres clés - Dossiers. Un point de vue historique des principaux courants théoriques ... (article) Définition du Digital Learning. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La notion de digital learning désigne la présence du numérique dans les contenus de formation, que cette dernière soit présentielle (en salle) ou e-learning (en ligne)[1]. Elle est directement liée à l’omniprésence des nouvelles technologies dans la société, aussi bien dans la vie personnelle que dans la vie professionnelle. Ce phénomène influence les comportements de l’ensemble des acteurs de la chaîne d’apprentissage : en amont, les équipes de professionnels spécialisés dans la création, la gestion et la diffusion de formations ; en aval, les salariés et autres partenaires qui sont les apprenants.

Le digital learning apporte avec la numérisation des supports de formation plus d’interactivité dans la formation. La présence de la formation à distance depuis les années 1990 en France contribue largement à l’expansion et l’adoption du digital learning dans les entreprises[2]. Terminologie[modifier | modifier le code] Le terme digital est : Adaptive learning : apprendre à l'ère numérique. L’adaptive learning est une méthode d’apprentissage, désormais informatisée, qui adapte les ressources selon l’activité de chaque apprenant. Un concept pédagogique ancien remis au goût du jour. D’une origine théorique… L’adaptive learning prend ses racines dans la psychologie cognitive des années 1950 et est repris lors des recherches sur l’intelligence artificielle dans les années 1970.

Chaque apprenant a sa façon de mémoriser les connaissances qu’il engrange. De ce fait, le programme de travail proposera des ressources adaptées au profil de l’apprenant. Ainsi, un groupe d’apprenants inscrits au même programme d’adaptive learning aura une base théorique commune mais une mise en pratique différente et unique à chaque fois. . … à une utilisation technologique Si l’adaptive learning ne s’est pas imposé jusqu’à aujourd’hui, c’est qu’il dispose à présent des nouvelles technologies pour le mettre en pratique. 4 critères pour une plateforme efficace d’adaptive learning.

Pédagogie : Comment le schéma favorise-t-il l'apprentissage ? Guide du Big Data 2014. Big Data, ou la mine d’or vertigineuse de toutes les données Web. Ce billet a été lu 2033 fois. À votre tour? Qu’est-ce que la Big Data? Découvrons aujourd’hui les enjeux de cette richesse qui désigne et englobe l’ensemble des données sur le Web.

L’ère de la rupture Nous traversons une période de rupture: le monde se numérise. La Big Data Depuis l’apparition de l’internet haut débit, photos, vidéos, sons, chiffres, textes sont devenus des quantités d’informations tellement importantes qu’il est impossible de les traiter avec les outils ordinaires d’analyse. Des chiffres à en couper le souffle Chaque jour, ce sont 118 milliards de mails qui sont échangés à travers le monde, 2,45 milliards de contenus différents qui sont postés sur Facebook. La Big Data, c’est donc cette quantité exponentielle d’informations que les internautes, les entreprises, et même les Etats déversent sur la toile. Des données exploitables Du coup, des logiciels informatiques ont été mis au point pour brasser cette quantité foisonnante de données.

Un avantage certain pour les annonceurs. Que nous prépare le web 3.0 ? web sémantique ubiquitaire symbiot. 01Business le 16/10/09 à 16h46 sommaire Le Web 2.0 fait une entrée timide dans les entreprises et voilà qu'on annonce le 3.0. Que se cache-t-il derrière cette nouvelle version ? Un buzzword marketing ? Dans l'industrie du logiciel, un numéro de version correspond à la configuration d'un produit à un instant t. Le succès du 2.0 : blogs et réseaux sociaux… Cette version 2 du Web désigne de manière consensuelle les interfaces et les applications permettant aux utilisateurs d'interagir avec le contenu des pages mais aussi entre eux : c'est celui qu'on peut éditer, centré sur les communautés, fait de blogs, de médias sociaux, d'XML, de flux RSS, d'applications Web… Ses figures emblématiques sont Wikipedia et Google.

Alors, de quoi sera fait le Web 3.0 ? Bien que tout le monde ne soit pas d'accord sur la définition du web 3.0, c'est pourtant ce terme que nous allons utiliser pour désigner de manière générique toutes ses évolutions. Topographie des discours sur le Web 3.0. Petite histoire du Web sémantique. J'ai écrit le texte de ce billet en guise d'introduction aux technologies du Web sémantique pour le projet de publication selon les règles du Web de données du thésaurus pour l'indexation des archives locales publié par les Archives de France que j'ai mené pour Atos Origin avec le Service Interministériel des Archives de France au printemps 2010 (et sur lequel il faudra que je trouve le temps de revenir sur ce blog pour vous en dire plus...). Claire Sibille, conservateur en chef au SIAF, m'a très gentiment donné l'autorisation de republier ces textes sur mon blog.

Je l'en remercie. Il s'agit d'une introduction générale en trois parties dont ce billet est la première : Si le Web sémantique commence à être médiatisé aujourd'hui, ses fondements sont plus anciens, ils remontent aux origines même du Web et ont connu plusieurs évolutions dont l'histoire permet de mieux appréhender les enjeux. Diapo de la présentation de Tim Berners-Lee à WWW94 Le premier « Layer cake » Michel Serres - Les nouvelles technologies : révolution culturelle et cognitive. Intégrer le Digital Learning (livre blanc edoceo)

Du E-Learning à la digitalisation de l'expérience apprenante. On entre dans une nouvelle ère de la E-Formation. Longtemps centrée sur la seule digitalisation du contenu (E-Learning, Rapid E-Learning, Serious games…), la E-Formation est en train d’évoluer grâce au social learning, et plus globalement à tous les outils digitaux, vers la digitalisation de l’éxpérience apprenante. Et les opportunités à saisir sont prometteuses. Du E-Learning au Rapid E-Learning 1997 – 2005 : Le E-Learning fait Pschitt ! 2006 – 2012 : le E-Learning se mue en rapid E-Learning. Les thuriféraires du E-Learning s’enthousiasment. Serious games et social learning Hop ! Heureusement, l’évolution de la technologie ne s’arrête jamais.

L’autre piste, plus récente, est le social learning. L’enthousiasme que soulève le social learning est égal à celui qu’a suscité le E-Learning ou les serious games. Le piège de l’apprenant acteur de sa formation E-Learning, rapid E-learning, serious games, social learning… toutes ces modalités ont un point commun. Rapport CES 2017. Chose promise, chose due, voici comme prévu le magnifique Rapport de CES de Las Vegas 2017, 12eme édition ! C’est le compte-rendu le plus détaillé et exhaustif que vous trouverez dans la galaxie, ou dans le système solaire pour rester modeste, de cette énorme foire aux gadgets numériques ou pas qu’est le CES de Las Vegas.

Vous y découvrirez même une bonne part de l’actualité de l’année qui n’est pas forcément exposée dans ce salon gigantesque. Le CES de Las Vegas n’est qu’un prétexte pour vous proposer un vaste tour d’horizon ! Ce rapport complète mon habituel résumé des points clés que j’ai publié le lendemain de la clôture du CES 2017. Vous le retrouverez complété et actualisé dans l’introduction du Rapport complet. Allez, hop hop hop, téléchargez le rapport ! Ce Rapport est toujours téléchargeable gratuitement sous forme de fichier PDF, et je ne vous assomme toujours pas en vous demandant de saisir quelque identité que ce soit. Découvrez les points saillants de l’édition 2017. Vidéo 3 : Enquête achats formation et conséquence sur les RF 2014.

Vidéo 2 : Social Learning (Livre Blanc edoceo) Vidéo 2 : Moyen et preuve de la transformation digitale de l'entreprise (livre blanc Fefaur) Vidéo 1 - Education : comment fonctionne la classe inversée qui bouleverse les habitudes ? La méthode d'enseignement de la classe inversée est en vogue.

En France, entre 15 000 et 20 000 enseignants d'école élémentaire, de collège et lycée l'appliquent déjà. Les élèves apprennent le cours chez eux et travaillent les exercices en classe. À l'occasion d'une semaine d'information, du 30 janvier au 4 février, consacrée à cette méthode, les enseignants qui la pratiquent ouvrent leur classe à leurs collègues intéressés, comme au collège de Ballancourt, dans l'Essonne. Vue de l'extérieur, l’application de la classe inversée est déroutante. Au début du cours, sans même une consigne, des élèves de 6e sortent cahiers, fiches et livres. Le principe de la classe inversée implique que le cours se déroule hors de la classe, par exemple à partir d’une courte vidéo réalisée par le professeur, regardée par les élèves à la maison ou au collège sur le temps libre.

Le temps en classe, lui, sert aux exercices en petits groupes. L’adaptative learning et les big data : les ingrédients d’une révolution pédagogique et économique. Comprendre Tin Can API : ce que cela change pour le e-learning. Qu’est-ce que Tin Can API ?

Tin Can API (ou Experience API, ou encore xAPI, selon que l’on utilise le nom donné par ses auteurs ou par leur mandant) est une norme récemment finalisée qui s’inscrit dans un dispositif destiné à remplacer SCORM. Comme sa prédécesseure, Tin Can API sert à suivre des activités de formation et à les transmettre à une plateforme de gestion de formation. Pourquoi remplacer SCORM par Tin Can API ? Tin Can est né de la volonté d’ADL, déjà à l’origine de SCORM, de proposer une norme plus souple et adaptée à la multiplicité des “unités de formation” (comme SCORM 2.0 avait essayé de le faire auparavant). A l’inverse de SCORM qui nécessite une plateforme LMS centralisant l’ensemble des contenus de formations, Tin Can étend la notion d’apprentissage à n’importe quel contenu, où qu’il se trouve et quelque soit sa nature : une vidéo sur youtube, un entretien avec un collègue, la réalisation d’une tâche ou encore la lecture d’un article de blog comme celui-ci.

Vidéo 1 : La veille, maintenant fonction-clé de la formation. Question posée aux 369 inscrits du webinar co-animé le 11 février par Féfaur et Saba : quelles sont vos principales modalités de veille sur la formation ? Loin devant (93%) : la veille en ligne, (démonstrations, webinars, livres blancs…). On ne peut bien sûr sous-estimer ce biais : les répondants à ce sondage en train de participer à un webinar… Tout de même, la veille en ligne s’arroge l’essentiel, de très loin, alors que la seconde position est occupée par les salons ou les séminaires, avec seulement 43% des citations. Des chiffres qui feront réfléchir les offreurs : sauf à disposer d’un budget suffisant pour tout type d’actions, il vaut mieux concentrer ses moyens sur le “online” aujourd’hui privilégié par les responsables formation.

Pour en savoir plus : Connaître les tendances du Digital Learning pour mieux décider. Vidéo 1 : Veille formation. Observatoire&enquete RH 2014 face au Digital .pdf. Culture& transfo digital preuves focus prisme formation LB de fefaur original. Grille analyse. Livre blanc chiffre 2015 digital learning. Chiffres cles de la formation professionnelle novembre 2014. Bilan_soc_4.pdf. Nos tableaux de bord, outils du contrôle de gestion RH - Avisée RH. Vous avez certainement déjà constaté que l’atteinte d’objectifs en matière sociale n’est pas uniquement une question de foi. Cela nécessite un objectif précis, un chemin tracé pour progresser et un tableau de bord pour y parvenir. C’est face à des objectifs ambitieux que la justification d’un outil de gestion prévisionnelle comme celui-ci, se fait le plus sentir.

C’est la raison pour laquelle, ces dernières années, les tableaux de bord se sont rapidement intégrés dans notre environnement. Dans l’entreprise, c’est dans les services financiers, les services commerciaux et au contrôle de gestion, qu’ils ont d’abord été mis en place. Ce n’est que plus récemment que les tableaux de bord sociaux équipent les Directions des Ressources Humaines ce qui explique encore un certain manque d’expérience face à cet outil de gestion éprouvé. Mais qu’est-ce au juste qu’un tableau de bord ? Ci-après un modèle de tableau de bord du domaine de la Formation : Tableau de bord de la formation.

Outil_1_indicateurs_rh_et_d_activite_lecture_seule_.pdf. La méthode OVAR. La méthode Objectifs -Variables d'Action-Responsabilités : Présentation de la méthode : La méthode OVAR est une méthode française qui a été inventée et enseignée dés 1981 par trois professeurs du groupe HEC : Daniel Michel, Michel Fiol et Hugues Jordan, elle est enseignée et utilisée par de nombreuses organisations à travers le monde. La méthode OVAR (Objectifs-Variables d’Action responsabilités) est une démarche structurée qui peut répondre à trois types de besoins : - Piloter la performance en assurant le déploiement des axes, cibles et objectifs stratégiques dans toute l’organisation; il s’agit alors d’un processus de management visant à relier la stratégie aux plans opérationnels concrets conduits par les responsables - Offrir une méthodologie favorisant le dialogue interhiérarchique et/ou fonctionnel dans l’organisation, elle suscite de manière construite la communication.

Il existe trois exigences d'une variable d’action. Les étapes de la méthode OVAR : Tableau de bord prospectif. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le tableau de bord prospectif (TBP) ou tableau de bord équilibré (en anglais, Balanced Scorecard ou BSC) est une méthode lancée en 1992 par Robert S. Kaplan et David Norton visant à mesurer les activités d'une entreprise en quatre perspectives principales : apprentissage, processus, clients et finances. Au préalable, la vision, les valeurs et la mission de l'entité doivent être explicitées, en vue de donner aux managers une compréhension globale de leur organisation.

L'élément nouveau déterminant s'attache non seulement aux résultats financiers, mais aussi aux questions humaines qui amènent ces résultats, afin que les organisations se concentrent sur l'avenir et agissent dans leur meilleur intérêt à long terme. Les outils pour supporter la démarche[modifier | modifier le code] De nombreux outils existent pour la gestion et la production du reporting, mais il ne faut pas mélanger les deux sujets. Fonctionnement[modifier | modifier le code] Les effets de la réforme – épisode 2 : la solitude du responsable de formation devant la fin de la 24-83. Fin de la 24-83 = baisse des budgets de formation, et alors ?

Les responsables de formation sont partagés sur l'interprétation de ce coup de tonnerre. Pour résumer : séduits par cette simplification administrative, inquiets pour leur budget ! Craignant en effet que direction générale et financière s'accordent pour exiger des économies là où l'obligation de dépenser a disparu, ce qui, admettons-le, est hautement probable. Est-ce pour autant un réel problème pour la fonction formation ? Il faut plutôt qu'elle y voit l'occasion historique de se réinventer. Et de se revenir à la question qui sous-tend fondamentalement la réforme : comment faire mieux avec moins ? Une piste devenue évidente : digitaliser la formation pour faire mieux avec moins. Parlons enfin du terrain… La fonction formation existait bien avant que soit promulguée la loi de 1971 et la mise en place de l’obligation fiscale. Enfin, l’optimisation du budget formation passera par une gestion au cordeau des cofinancements.

Guide reporting indicateur FPP nouvelle presentation Juin 2014. Quels indicateurs clés pour la gestion de la formation ? - Formaguide.com. De manière directe ou indirecte, toutes les fonctions de l'organisation sont susceptibles d'être formées. Parce qu’elle est liée au capital humain, la gestion de la formation est transverse à l'organisation et crée de la valeur sur chaque processus et chaque métier. Outre leurs tâches courantes, définition des besoins en formation, définition de la politique de formation, établissement de référentiels et mise en place des actions de formation, les directions des ressources humaines ont également pour principale mission d'évaluer la performance de ces formations afin d’en modéliser le retour sur investissement.

Mais pour que le service formation soit considéré comme un pôle créateur de valeurs et centre de profit, le DRH devra parvenir à choisir des indicateurs pertinents et précis, des indicateurs qui sauront convaincre la direction et les autres instances de l’entreprise. Les indicateurs descriptifs Les indicateurs de coûts Indicateurs d’efficience et d’efficacité Tableaux de bord et ROI. Tableau de bord : 6 best practices forc reating effective dash boards eng whitepaper. Ressources Complémentaires N°5 : livre blanc norme LMS AICC Scorm 2013 .pdf. Ressources complémentaires 4: « Safe Harbor » : que change l’arrêt de la justice européenne sur les données personnelles ? Ressources complémentaires 3: Financer ma formation. Ressources complémentaires 2 : LB regards croises sur la formation. Ressources complémentaires N° 1 : reforme version complete.

La technique de l'elevator pitch. Marketing de la formation : de l’obligation de dépense à l’obligation de résultat. Evolution et utilité de la matrice de Dave Ulrich | Ressources Humaines. La formation présentielle se digitalise, pour une meilleure efficacité pédagogique ! De l'évolution du Blended Learning à l'Université Thales (e-learning letter) Vidéo et pédagogie, premiers pas (e-learning letter) Meltis | Le marketing de la formation. Pour un marketing continu de la formation continue (e-learning letter) Former à l'heure du digital (Guide Pratique Formation Digitale 360Learning)

Les classes virtuelles. Tenir un discours fort et percutant sur votre activité en 60 secondes. Elevator Pitch: Dossier pour le réussir. Comment réussir son Elevator Pitch ? Du E-Learning à la digitalisation de l’expérience apprenante. 5 règles d'or pour digitaliser votre offre de formation (CrossKnowledge) Micro-Learning : le format court qui en dit long (Livre Blanc Vodeclic) Définition du Rapid Learning. Rapid Learning, « Rapid » en quoi. Classes virtuelles : quand le formateur devient animateur d'apprentissages. MOOC, COOC, SPOC, effet de mode ou véritable révolution ? (CIFRH Juin 2015 C Campus AFDAS)

RACI : définir les rôles et responsabilités des acteurs d'un projet. Se fixer un objectif SMART. Diagramme de GANTT, suivez le guide de la planification projet ! LA GESTION DE PROJET : METHODE CLASSIQUE VS METHODES AGILES | Agence de Communication Digitale Access Dev. RACI - Processus & Amélioration. QQOQCCP. Outil - Comment faire une étude d’opportunité? Utiliser les données pour débusquer les insights. Stratégie social média : 4 indicateurs de performance à prendre en compte.

Manager ses fournisseurs pour réussir le Digital Learning. Process elearning. Je suis Digital Learning Manager, et vous. [Newsletter #82] Organiser son équipe Digital Learning. Mobile Factory : bien plus qu’une Usine… l’entreprise digitale de demain ! Le rôle de la formation dans la stratégie d'entreprise.